AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Taverne: Sensuelle Complaisance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 29 Aoû - 3:26

La taverne de Sensuelle Complaisance était l'une des "incontournables" de tous malfrats en quête d'un peu de distraction. Ici, on pouvait faire de tout: des transactions, se payer tous les plaisirs inimaginables, et l'établissement était réputé surtout pour ses boissons et pour être une maison de passe.

La luminosité y était toujours intime et discrète, dans une ambiance rosâtre, sans doute grâce aux néons de l'endroit.

Plan à venir

Propriétaire: Inconnu

PNJs:

Vicky - Serveuse au Comptoir et prostituée à mi-temps.
Philippe - Prostitué masculin.

Autres PNJs à venir.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."


Dernière édition par Rkanjar le Dim 25 Mai - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Sam 18 Juil - 6:47

Un homme entra dans la taverne. Comme à l'ordinaire, Sensuelle Complaisance était aussi sordide que ce que l'on pouvait s'attendre. Mais cela importait peu à Grim... A Sin. Il était un habitué.

Ce soir là, il venait juste de quitter sa "dernière cliente". A cette heure, il pouvait sans peine l'imaginer en train de sauter du quatrième étage de son lotissement. Maintenant, il avait besoin de se plonger davantage dans le vice humain. Sensuelle Complaisance était juste ce qu'il lui fallait.

Il alla s'asseoir sur une de ces banquettes d'un rouge criard qu'on trouvait d'ordinaire dans ces maisons de passe. Il ne fallut pas longtemps à une des serveuses pour le repérer et pour venir lui demander ce qu'il voulait boire. Il commanda un Bloody Mary avant de se tasser là où il était, un bras sur le dossier de la banquette. Malgré les danseuses dénudées, il ferma les yeux et savoura davantage le mélange si particulier des parfums de mauvaise qualité et la sueur des clients en mal de compagnie.

Oui, voilà ce qu'il était, ce qu'il représentait. Lui, le Faucheur, le Tentateur, il n'avait plus assez de surnoms, ni d'adjectifs pour le qualifier. Il avait presque envie de rire aux éclats, tel un fou, tel un damné... Mais y croyait il lui même? Il rouvrit les yeux sur le plafond, son expression devenant beaucoup plus évasive.

Un an déjà... Sans elle... Meriana...

Un souffle se fit près de son oreille tandis qu'une voix particulière et tranchante, dont le sourire était si présent, si carnassier et perceptible qu'il pouvait se le figurer. Une voix qu'il était le seul à entendre, Sa propre voix.

Allons, Grim, grim, grim... fit Il avec un ton faussement navré. Tu ne vas pas repenser à cela après tout ce temps.
Toi...
Elle le méritait, tu sais, continua t'Il, amusé.

Sa voix se fit plus insidieuse, plus présente en lui.

Oui, elle le méritait. Tu te souviens de ses doux sourires, de sa robe si blanche lors de votre mariage. Moi, je me souviens de sa robe rouge, de son sourire moqueur alors qu'elle était au bras d'un autre...

Grim abaissa la tête douloureusement, posant ses mains sur ses yeux.

Tais toi...
Je suis ton ami, Grim. Je suis toi après tout. Tu n'as pas à avoir honte, tu n'as pas à éprouver de pitié. Tiens, cette gosse là que tu viens de quitter, elle l'avait chercher après tout, à faire aveuglément confiance à quelqu'un d'autre... Au point de lui confier sa vie. Tu te confines inutilement à des lignes de conduite que tu n'as jamais cessé de dévier. Allons... Pourquoi te mentir encore à toi même?

L'homme abaissa les mains avant de balayer la pièce d'un regard torve. Oui, après tout... Ne méritaient ils pas tous leur destin...?
Revenir en haut Aller en bas
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Sam 18 Juil - 23:47

Je pouvais déranger la totalité de mes souvenirs de ces six derniers mois, je n’en retrouverais aucun qui parlerait d’un jour aussi désagréable. Ce n’était pas courant de s’opposer à moi, pourtant je réussis à me retrouver ce moment-là dans une situation aussi contrariante qu’inexcusable. Autant pour moi que pour l’homme qui me faisait face.
J’avais enfilé pour l’occasion un bonnet noir à motif de tête de mort. Étrange de voir comment un objet aussi banal pouvait prévoir de telles situations. Je devais avoir un regard meurtrier.
Mon interlocuteur, debout devant moi, était bien bâtis. Vêtus d’une simple chemise ouverte jusqu’à son ventre et d’un pantalon noir, il portait aussi un singulier ornement sur son œil droit : un bandeau de pirate en cuir noir. Il agitait son crochet, attaché à la place de sa main gauche, juste sous mon nez. Elle avait sûrement été tranchée dans un affrontement qui ne m’étonnait pas, au vu du comportement exécrable du marin.
Les pupilles dilatée à vie à cause de ses fréquentes prise de drogues, il ne devait même pas se rendre compte de la situation critique dans laquelle il évoluait. Ses pensées devaient tourbillonner dans un monde de démence et c’était sous le joug de sa folie qu’il devait agir aussi stupidement. Dans tout les cas, ça ne me plaisait pas. Du tout. Et j’allais bien le lui faire comprendre, s’il continuait de marcher sur le chemin de l’obstination.
"J’en veux pas de tes excuses !", rugit-il, le regard papillotant et tremblant comme une feuille alors que je lui répondais une nouvelle fois par la négative. "Je.. devais.. tu.. Aujourd’hui !"
Aveuglé par sa propre folie, c’était le manque qui le faisait agir de manière aussi chaotique. Le manque d’un déchet appelant avidement un autre déchet. Je ne cessais de lui répéter que c’était aussi embêtant pour moi que pour lui mais il ne voulait rien entendre. Prudente, je mis mes mains dans mes poches, la droite caressant une simple pierre qui m'était précieuse en prévision d’un acte suicidaire qui ne saurait tarder.
C’était un homme d’action plus que tout autre chose et son esprit obscurcit raccourcissait le nombre de ses choix. Au lieu de patience, il agit rapidement, bien plus que je ne le pensais. Il avait évidemment deviné que je cachais, selon lui, une arme quelconque et répondis à mon geste par la violence.

Ce coup, je n’aurait su l’éviter. Le pirate n’avait pas que des muscles, il frappait aussi très fort. Ma mâchoire me faisait horriblement souffrir. Ce n’était pas la première fois qu’il m’arrivait quelque chose de ce genre, mais ce seuil de douleur physique, je ne l’avais encore jamais atteint.
Gardant mon sang-froid, je serra les dents et n’émit aucun sons qui aurait pu faire croire que j’avais eu si mal. Étourdie sous le choc, je n’avais pourtant pas vu que j’avais reculé de plusieurs mètres, bousculant sans le vouloir une danseuse qui s’étala sur Grim.

C’était une douleur insupportable, semblable à celle qui me torturait l’esprit lors de ses égarements. J’avais mal, mais d’une manière plus directe et moins pernicieuse. Mon regard devint haineux. Cet homme, que je connaissais à peine malgré nos transactions, venait de me rappeler une chose qui était pour moi insurmontable par la souffrance qu’avait engendré son coup de poing. Dans la poche de mon gilet, je serra la pierre qui s’enroula comme un gant autour de ma main.
Bien vite, l’incident dû alerter les autres clients et le videur.
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Dim 19 Juil - 18:24

Sur son programme de la journée, s'il y avait bien une chose que Grim n'avait pas prévu, c'était de se retrouver avec une strip-teaseuse dans les bras. Ce n'était pas spécialement désagréable non plus.

-Veuillez m'excuser, mademoiselle, fit il d'un ton courtois, en souriant et en posant à côté de lui la danseuse stupéfaite.

Il entreprit alors de regarder la cause de ce soudain chantier. Une jeune femme semblait aux prises avec un homme visiblement furibond. Une scène classique parmi tant d'autres dans les Bas Fonds et encore, celle-ci était plutôt sympathique à côté des horreurs qu'on pouvait trouver dans les ruelles profondes du "Cancer de Nhale".

Grim se leva sans se départir de son sourire indéfinissable et s'approcha un peu de la scène, à la manière des clients de la Taverne.

Elle a l'air en difficulté...
En effet, un peu d'action de temps en temps, ça relève une ambiance. Tu crois qu'elle va se débrouiller comment, la camarade?
Camarade...?
Oh, tu n'as pas senti cette odeur... de souffre et de sang, je peux la sentir jusqu'ici, fit Reynald avec un plaisir évident. Et regarde la, regarde la plus attentivement...

Maintenant qu'Il le disait... Grim s'aperçut de menus détails inhabituels, anodins pour d'autres mais pas pour un Sidh. Après, déterminer ce qui était vrai du faux était encore un autre exercice.

Que faisons nous? demanda encore Reynald. Tu vas accourir à son secours comme un brave prince charmant?

Si Grim pouvait hausser les épaules mentalement, il l'aurait fait.

L'un n'empêche pas l'autre, je suis curieux d'en savoir plus sur notre "collègue". Nous... aviserons ensuite.
Voilà ce que j'apprécie d'entendre...

Une main dans la poche, il se démarqua donc de la ligne invisible formée par les badauds pour entrer sur le "terrain" des deux belligérants. Il s'adressa ensuite au marin.

-Hé bien, hé bien, est ce une manière de traiter une dame?

Au vu de l'air intoxiqué et patibulaire de l'homme, Grim savait que ses paroles avaient peu de chance de faire mouche. Le seul but était d'attirer son attention et il était à peu près sûr d'attirer l'exaspération du marin sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Lun 20 Juil - 17:49

Le pseudo-pirate avait un peu titubé vers Shenzeï dans le but de parachever son œuvre, du moins jusqu'à l'intervention de Grim. Il releva un œil vitreux vers ce dernier et leva un doigt plutôt tremblotant vers lui.

-T-toi! cracha t'il.

Il continua de tituber, cette fois en sa direction. La manœuvre du démon eut l'effet escompté quand le marin dépassa Shenzeï en lui offrant son dos. Durant ce moment, plus de gens arrivèrent tels des rapaces, attirés par la possibilité d'assister à un bain de sang. Ils refermèrent le cercle, formant presque comme une arène, bloquant l'accès à la porte de Sensuelle Complaisance qui était encore ouverte vers l'extérieur, laissant filtrer les lumières blanchâtres des Bas Fonds.

Le drogué arriva donc jusqu'à Grim et il l'agrippa par un pan de sa chemise à lacet. Il était moins grand que lui mais il essayait d'avoir l'air le plus imposant possible.

-Tu... Tu veux jou-er le bellâtre?! dit il, non sans gratifier celui qu'il tenait de postillons malodorants.
_____________________________________________________________

Initiative: Shenzeï, Grim, le marin drogué.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Lun 20 Juil - 21:18

À quoi pensait cet homme en s’interposant ? Ce n’était pas une attitude que j’avais l’occasion de voir tout les jours. Lors des conflits, chacun restait de son côté et n’interférais pour rien au monde. L’envie de lui faire rendre compte de toute l’ampleur de sa bêtise me déchirait avec celle de continuer mon geste. Si le pirate ne m’avait pas autant ennuyé, je serais déjà partie depuis belle lurette, laissant le preux aux prises avec mon agresseur.
Il y avait juste un gros problème. Mon chevalier servant m’avait l’air tout à fait apte à terrasser le marin lourdaud, et je ne voulais pas lui rendre la pareille si c’était bien le genre d’homme que je m’imaginais.

Maintenant que le dingue me faisait dos, je regarda l’autre imbécile heureux dans les yeux. Je ne m’en rendais pas compte, mais à ce moment-là, une de mes pupille était de couleur marron et l’autre rouge comme la braise. Mon intuition m’ayant sûrement soufflé quelques mots au creux de mon oreille, je vis qu’une de mes lentilles gisait à quelques mètre de moi. Elle s’était décrochée lors du choc ! Rapidement, j’analysa la situation, et je me détendis. Les badauds attroupés n’avaient d’yeux que pour le combat qui allait bientôt avoir lieu et ce n’était pas de mon côté. Je recula tout de même de quelques pas pour m’en éloigner le plus possible, m’approchant du cercle formé par les clients.
Juste à ce moment-là, alors que mes pensées étaient dirigées vers l’instant présent, je ressentis un choc. Ni douloureux, ni apaisant. Le choc d’une présence. L’espace d’un instant, je crus voir le deuxième prétendant au conflit entouré de flammes sombres. Ce n’était qu’une impression qui s’estompa bien vite mais qui me laissa perplexe pendant quelques précieuses secondes. Je remis cela à plus tard. À présent, il fallait que je vide mon esprit.

Je serra ma main droite, toujours enfournée dans ma poche et me concentra. Avec ma volonté, je savais que je pouvais réussir à changer la réalité. Je m’imaginais le plus souvent maître des fils de l’existence, que je tendais ou décrochais au gré de mes envies. Le marin drogué fidèlement représenté dans ma tête, j’envisageais ensuite son tourment. Une nuée de cafards noir comme la nuit, d’une fidèle couleur sans reflets. Ils sortaient des dalles qui se déchaussaient d’elles-mêmes, se relevant en oblique pour indiquer le chemin aux insectes que la terre vomissait. Une lueur goulue dans les yeux, ces derniers ne perdaient pas un instant à escalader mon agresseur et rejoindre les orifices qu’ils prenaient un malin plaisir à forcer : la bouche, les oreilles et même les yeux. C’était une morbide ascension qui n’en finissait jamais : le sol crachant sans cesse les messagers de ma vengeance.
C’était exactement ce type de chose que je voulais qu’il lui arrive ! Je souris pour la première fois, cette soirée. Ce n’était pas un sourire chaleureux mais glacial, et j’en avais bien conscience.
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mar 21 Juil - 5:08

Grim entreprit de s'essuyer du dos de la main le bas de son visage malmené par le marin. Puis, il eut un sourire en regardant Shenzeï.

Ouh, elle n'a pas l'air très contente, fit Reynald de façon sarcastique.
On dirait bien oui.

Mais Grim se sentit curieusement bien, il était un peu dans son élément naturel dans les conflits. Il continua un peu à observer la démone qui commençait à esquisser un sourire plutôt machiavélique, à l'encontre cette fois de son opposant.

Elle doit préparer quelque chose.

Il ne pouvait toutefois pas lui céder la place. Il n'avait jamais été très gentleman dans certaines situations et il n'allait pas lui laisser le loisir de faire ce qu'elle souhaitait. Et au cas où elle raterait son coup... Il retourna donc son attention vers le junkie, puis il leva la main pour enserrer ses doigts doucement autour du poignet qui le tenait.

-On ne vous a jamais dit...

Il concentra son énergie dans sa main, la faisant discrètement chauffer, juste de quoi réveiller le pauvre imbécile et de le faire reculer, sans que la foule ne s'aperçoive de quelque chose d'inhabituel.

-... De ne jamais jouer avec le feu? suggéra t'il avec un sourire indéfinissable.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mar 21 Juil - 5:56

Le marin allait ajouter autre chose, du moins quand il s'interrompit soudainement. Il regarda alors brutalement au sol en lâchant Grim, juste au moment où la main brûlante de ce dernier commençait à faire effet.

Pour un œil attentif, on aurait pu remarqué la peau brûlée par le contact mais tout le monde était trop absorbé par le comportement soudainement étrange du junkie. Après avoir reculer, il resta figé, son regard fixe sur le sol avant de regarder tout autour.

-Qu... Quoi, qu'est ce! Reculez! Reculeezz!

Il hurla, se débattant dans le vide, frappant désespérément le sol des pieds avant d'essayer d'enlever des choses invisibles sur son corps avec les bras. Il recula tant et si bien qu'il heurta des personnes aux alentours et tomba à terre. Il tenta ensuite de ramper, indifférent aux insultes des gens qu'il avait eu le malheur de bousculer.

Il se reçut au passage des coups de pieds, jusqu'à ce que ce dernier ne termine, prostré sur lui-même, les yeux révulsés, la bouche grande ouverte sur un cri qui ne sortirait jamais, de la salive gluante sortant de celle-ci. Si ses mains ne présentaient pas des convulsions, on aurait pu dire qu'il était mort.

Après un moment de stupéfaction générale, la voix dédaigneuse de Vicky au comptoir rompit le silence.

-S'il y a des mecs capables dans la salle pour me débarrasser ça dehors, j'offre la tournée générale.


Un rire parcourut l'assemblée tandis que des gros bras prirent le marin par les épaules avant d'aller le jeter plus loin. Petit à petit, la foule se dispersa dans la salle, avide de bénéficier de la tournée promise.



1er jet: Marin opposé à Shenzeï:

16 (-4 à cause de la drogue, -2 de dos = 10) contre 78 (+8 Sphère du Psychisme, +4, description et +2 moral = 92) = 84 (succès critique)

1 charge de Catalyseur usée sur les 20, reste 19.

2e jet: Marin opposé à Grim

57 (-4 à cause de la drogue = 53) contre 38 (+5 Précision +4 au contact et +2 moral = 49) = -4 (échec juste mais néanmoins touche automatique) Marin reçoit des dégâts partiels de 2 points de dégâts.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mar 21 Juil - 14:29

Cette souffrance, c’était suffisant pour éteindre l’étincelle de morosité qui avait commencé à s’installer ces derniers jours. Je savais au fond de moi qu’il ne fallait pas que je gâche mes recharges si durement acquise et qu’une simple impulsion dans la partie créative du cerveau du marin aurait suffit à montrer au grand jour sa propre imagination de drogué, mais cela m’avait fait du bien. Cette si délicieuse détresse sur son visage ! J’avais conscience que cela m’aidait à surmonter mon propre désarroi.
Je ne cachais pas que je m’amusais comme une gamine. Si j’avais pu éclater de rire comme une démente, je l’aurais fait. Était-ce vraiment d’un plaisir aussi malsain que je tirais mes forces ?

Alors que le pirate esquissait le pas de danse finale de sa danse macabre dont la chorégraphie me revenait, je sortis de mon mutisme et déclara simplement "Cet homme a visiblement trop bu".

Je n’étais pas intéressée par l’offre de la serveuse. J’avança simplement vers la sortie. Arrivée à hauteur de mon chevalier servant, que je prenais définitivement plaisir à appeler ainsi même si mon sourire moqueur ne devait pas être très perceptible, je m’arrêta.

"C’était sympathique de votre part d'être intervenu. Mais qu’une chose soit claire : je ne vous dois rien."

J’aurais, entre autre, voulu ajouter qu’il n’avait servit à rien, mais cela ne s’accordait pas avec mon ton devenu soudain joyeux et chaleureux. Puisqu’il fallait paraître sympathique, autant l’être jusqu’au bout. Je repensa soudainement à cette impression éclipsée quelques instants plus tôt. J’avais conscience qu’il était différent des autres clients du bar et son implication dans le combat l’avait bien montré. Mais je ne voulais pas m’avancer. Je connaissais mieux que quiconque la perversité de mon esprit à m’égarer sur de sombres chemins et cela n’avait sûrement été que mon imagination. Pourtant…
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 22 Juil - 4:04

Grim eut tout d'abord la surprise de voir l'homme le lâcher brutalement avant de reculer. Il s'ensuivit alors une scène particulière mais qui pouvait encore passer pour classique dans les Bas Fonds. Nul n'eut même un brin de compassion pour le junkie, et ce n'était pas lui qui allait en avoir.

Il se fondit donc à nouveau dans les rangs et attendit patiemment la fin du spectacle. Un peu ennuyant à son goût, ce n'était pas la même chose quand la victime avait un tant soit peu de volonté et de personnalité. Toutefois, il usa de son don pour avoir un vague aperçu des pensées du pirate, qui l'éclaira davantage sur les évènements.

Le démon fut soulagé quand cela prit fin, et il eut le plaisir de constater que sa collègue ne l'avait pas oublier. Il était loin d'être dupe de son petit sourire moqueur et de l'étiquette qu'elle devait allègrement lui coller... sans qu'elle ne sache vraiment que c'est ce qu'il attendait.

Quand celle-ci le dépassa un peu, terminant ses propos par un superbe: "Je ne vous dois rien", il eut un sourire indéfinissable en répondant.

-Vous me devez au moins votre nom, mademoiselle... Sans mon intervention, votre petit tour de passe-passe n'aurait pas fonctionné aussi facilement que s'il vous avait tabassé en même temps. Vous pouvez bien... me concéder cela.
Revenir en haut Aller en bas
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 22 Juil - 15:28

Ma mâchoire me picotait désagréablement. Je me réveillerais le lendemain avec une formidable ecchymose, c’était certain. Mon énervement grandissait, d’autant plus que l’homme au tatouage mettait en doute ma capacité à gérer des situations comme celles-ci. L’image que l’on se faisait de moi était charmante. Comme si j’allais me laisser tabasser par ce genre de type. Bon, je ne cachais pas que je m’étais fait avoir le premier coup, mais…
Oh, et puis zut !
Je lui répondis d’un simple "Qui sait ?" en haussant les épaules. "Ce sera donnant-donnant, alors. Appelez-moi Shenzeï. C’est très bien comme ça." Je lui tendis la main. Ainsi, les présentations seront conclue dans une poignée de main.

En vérité, j’étais intrigué par ce type. C’était facile à deviner pour qui me connaissait un minimum car sinon je serais passée à côté sans aucune autres formes de procès. C’était donc aisé à comprendre pour moi puisque personne d’autre ne me connaissait autant.
Il n’avait eu aucunes réactions concernant ma pupille devenue soudainement sanguine. Ce commentaire concernant ma Res et cette étrange impression… bien sûr !

"C’est de l’infernal. Je pense que vous n’êtes pas étranger à cette langue, n’est-ce pas ?"

Maintenant que l’action s’était un peu calmée et que les clients festoyaient leur boisson gratuite, je pris mon temps pour le regarder plus attentivement. J’avais déjà remarqué sa beauté apparente, ce petit air mystérieux et cette assurance y contribuait. Son visage était agréable à la vue. Tout ce charme devait irrémédiablement attirer les filles. Je les imaginais comme des papillons éblouis par une lumière dans la nuit, et cela m’écœurait. Je m’en méfiais car je savais que c’était sous les plus belles carapaces que se nichaient les plus grandes laideurs. Qu’importe la forme que prenait la carapace.
Il y avait entre autre cet énigmatique tatouage qui représentait le chiffre sept. J’essayais de me rappeler de mes cours d’histoire de l’art que j’ai suivis à l’université. Les symboliques étaient nombreuses et surtout très forte, et bien que ce nombre soit grosso modo positif, il n’en résultait pas grand chose de bon, comme par exemple les sept péchés capitaux. Je m’en faisais encore une fois beaucoup pour pas grand chose, décidément. Ce tatouage était sûrement un ornement comme un autre, mais je ne pouvais pas me cacher qu’il était pour moi obscur et d’un goût douteux frisant l’occulte.
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 22 Juil - 17:45

Il glissa alors sa main pour enserrer la sienne, sa poigne étant aussi insidieuse que de velours.

-Alors enchanté, Shenzeï. Quant à mon nom... on dira que ce sera Sin, fit il doucement.

Il la regarda l'observer, tenter de percer ce qui clochait chez lui. Alternativement, la compréhension et la méfiance se mélangeait chez son interlocutrice, peut-être même un brin d'agacement. Pendant ce temps, il entreprit de lui répondre en se frottant brièvement le cou de deux doigts.

-Je pense en connaître les rudiments. Entre membres de la même caste, je me disais que je vous aurai bien offert un verre, il y avait par contre quelqu'un de trop avant. Mais vous avez certainement mieux à faire maintenant, je présume, termina t'il sur un ton légèrement taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 22 Juil - 22:26

Je regarda encore longuement mon chevalier servant avant de reprendre la parole. Ou Sin, puisque c’était son prénom. Changer d’avis comme on changerait de chemise n’était pas une chose que je préconisais de faire souvent mais je voulais en savoir plus sur mon confrère. Durant ces dix dernières années, je me l'étais plutôt joué solo sans m’intéresser énormément aux différentes factions de Sidhs. Je décida donc de rester encore un peu.

"J’ai certainement des choses plus importantes à faire comme changer de lentilles, si je ne veux éveiller aucun soupçons. Vous avez sûrement dû remarquer quelques-une de mes disparités physique, mh ? Ce n’est pas que paraître monstrueuse aux yeux des humains me dérange mais je n’aimerais pas disparaître soudainement dans les jours qui suivent.", dis-je en baissant la voix pour la dernière phrase. Étais-je en train de devenir paranoïaque ?
Maintenant que j’étais sûre de ne pas parler à un de ces ignorants d’humains mais à un démon tout comme moi, je n’usais plus de beaux sourires. Cela n’avait de toute façon aucune prise sur lui. Mon ton de voix était différent et reflétais plus fidèlement mon humeur du moment, à savoir légèrement irritée par les évènements passés mais tout de même amusée. "Mais j'ai décidé d'arrêté de stresser pour ça. Ne serait-ce que pour cette soirée.", je le disais tout en essayant de le croire, mais ça ne marchait pas. Il fallait juste trouver une excuse.

J’avais un peu peur de la tournure de cette soirée. J’avais plusieurs fois agis sur un coup de tête ou sur ce qui y ressemblait à peu près. Il allait falloir que je me contrôle mais j’avais tout d’abord une chose à vérifier.
Puisque nous étions légèrement en retrait, une serveuse s’avança vers nous et nous demanda si nous voulions profiter de la tournée. Je commanda un grand verre d’eau. Ce n’était pas ce que je prenais d’habitude et cette sorte de commande devait paraître inhabituelle dans cet endroit-là mais je m’en souciais peu. Pendant qu’elle s’éloignait, je continua la discussion. "Au fait, je voudrais savoir une chose, mon chevalier servant… " J’insista sur ce dernier mot. Il fallait dire que ça me faisait marrer. "Est-ce par ce que vous aviez remarqué que j’étais une de vos semblable que vous avez accourus à mon secours ? Ou bien c’est votre nature profonde de chevalier blanc qui s’éveille dès qu’une demoiselle est en détresse ?"
Je remarqua que la serveuse était déjà revenue. Elle avait fait vite, et c’était tant mieux. En esquissant le mouvement pour prendre mon verre d’eau, j’appuya subtilement sur le plateau avec mon bras, ce qui eu pour effet de le renverser, avec les boisson, sur la belle chemise ouverte de Sin. L’eau devait certainement s’écouler sur son torse.
Je leva rapidement les yeux et regarda avidement s’il se passait quelque chose d’inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Ven 24 Juil - 15:12

-L'Officionatum... fit il amusé.

Cette chère et stupide organisation, le cauchemar des Sidhes incarné. S'ils n'avaient pas autant de moyens, il ne les craindrait pas. Mais Grim n'était pas encore suicidaire, et sa collègue non plus apparemment. Elle semblait être du genre à s'inquiéter facilement et il ne pensait pas se tromper de beaucoup en pensant qu'elle devait se méfier de lui comme de la peste. Puis, le démon entendit sa question sur fond d'ironie. Il se contenta de répondre.

-Les deux... qui sait?

Puis, quand la serveuse vint, un bruit se fit entendre, celui du plateau bousculé. Il n'eut pas le temps de réagir et les boissons s'écoulèrent sur lui. La sensation fut loin d'être agréable, mais heureusement, il était sous forme humaine. Sous sa forme originelle, il n'en aurait certainement pas dit autant.

Il grimaça brièvement, le liquide commençant un peu à s'évaporer sur son torse entrouvert. Mais, d'un geste habile, il masqua la chose en rabattant son haut par le bord sec.

-Mais je constate que les princesses d'aujourd'hui sont plutôt joueuses... fit il en esquissant à nouveau un sourire amusé.

Un sombre rire résonna alors dans sa tête.

Elle t'aime déjà à ce que je vois.
Pff, encore une de ces mégères qui se croient plus malignes que la moyenne.
Oh, tu manques d'humour, sincèrement. La souffrance n'aurait aucune saveur si on ne faisait que la donner.
Ok, je suis définitivement dingue.
Parce que tu en doutais encore?
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Ven 24 Juil - 16:32

Un claquement de porte suivi d'un vent froid se fit alors entendre. La violence de ce dernier surprit la joyeuse assemblée et toutes les têtes se tournèrent vers l'entrée.

Dans l'embrasure de la porte, une haute silhouette se tenait, un homme. Son long manteau sombre claqua à l'engouffrement d'air provoqué par son arrivée. Il réajusta son képi sur ses yeux. Malgré son regard masqué par la visière de son couvre chef, il semblait être âgé dans les 25 ans, les cheveux noirs coupés court et imberbe. La main qui s'était portée ainsi affichait ostensiblement un Catalyseur et quand il la rabaissa, il révéla sa poitrine, estampillée de l'insigne de l'Officionatum. Il regarda ensuite dédaigneusement les gens présents dans la salle avant de se diriger vers le comptoir pour s'y asseoir.

Sur son passage, les murmures se faisaient timidement.

"L'Officionatum!"
"Qu'est ce qu'un officier fait ici?"
"Ils font quoi déjà?"
"Un truc secret, on n'en sait rien mais c'est mauvais si y'en a un ici."


Vicky tenta un sourire enjôleur avant de virer au crispé quand il posa ses yeux froids sur elle.

-Que... qu'est ce que je vous sers?
-Un verre de whisky glacé, fit il d'un ton terne mais cassant.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Shenzeï Mélès

avatar

Nombre de messages : 28
Age apparent : Démon
Force : Des cornes, vraiment ?

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Ven 24 Juil - 23:12

Je ne fus pas dupe lorsque Sin rabattit le deuxième pan de sa chemise sur son torse mouillé dont l’eau commençait déjà à s’évaporer. Au vu de sa grimace douloureuse, j’en déduisis que cela pouvait peut-être m’être utile par la suite si besoin était. « Connais ton ennemi » disait Sun-tsu dans son art de la guerre et comme n’importe qui était susceptible de l’être, je me devais de prendre mes précautions.

« J’en étais sûre. Je trouvais cela étrange ces stigmates sur le poignet du.. »

Ma phrase fut arrêtée en plein milieu par le bruit gourd de la porte. Immédiatement, je su que quelque chose clochait. Mes battements de cœur s’étaient accéléré. Je commençais à prendre peur. L’officionatum ! Ces corbeaux annonçaient de sombres présages. Ils s’acharnaient à picorer les restes d’une humanité mutante disparate. Tout ces mystères qu’ils tentaient de préserver aux yeux de la population dominante devaient être bien dangereux pour prendre autant de mesures. Quand je pensais à ma Res incarna, je me disais qu’ils n’avaient peut-être pas si tord.
Quoi qu’il en soit, j’avais peur. Je serrais les dents pour le cacher. Instinctivement, je ferma la paupière de mon oeil qui n’était pas protégé par le filtre coloré. De très sombres et indicibles pensées envahirent mon esprits l’espace d’un instant. J’avais l’impression qu’il devenait bouillant. Au prix d’un effort de volonté, je parvins à garder mon calme. Il fallait avoir un sang-froid à toute épreuve pour gérer cette situation.

Ce n’était pas un hasard si un officier se trouvait à moins de dix mètres de moi, je le savais. C’était décidément une folie d’avoir utilisé ma Res. Puisque mon ennemi était aussi un incarniste, je devais faire doublement attention. Il avait peut-être un moyen de repérer mon catalyseur ou ces capsules de Res que j’utilisais comme matière brute pour mes modificares. Je ne pouvais quand même pas tout abandonner.
C’était dangereux de rester dans cet endroit. Il pouvait à tout moment repérer la lentille que j’avais négligemment laissée sur place. Il n’hésitera pas à profiter d’un indice aussi évident et bloquera certainement la sortie de la taverne pour fouiller tout le monde. Au contraire, si je sors maintenant, cela semblera suspect et il serait bien capable de me prendre en chasse. Quelle situation de merde, vraiment !

Il fallait que je trouve une solution. N’importe quoi. Dénoncer cet hurluberlu de Sin ? La brûlure sur le poignet du marin était déjà plus parlante que l’image que j’avais projeté dans son esprit.
Cela ne pouvait pas marcher. Premièrement, c’était trop risqué pour moi qui était comme une charogne en plein désert pour ces rapaces. Saleté d’apparence !
Deuxièmement, si les rumeurs de Sidhes travaillant pour l’officionatum étaient vraies et que Sin était des leurs, j’aurais l’air complètement stupide. Et si c’était le cas, c’était même peut-être lui qui les avaient appelés.
Troisièmement… Je ne pouvais quand même pas faire quelque chose comme ça.

Du calme. Rien ne servait à imaginer des solutions aussi farfelues et suicidaires. Un autre détail me sembla important. L’officier, de son plein pouvoir, n’avait pas agit immédiatement. Si il était conscient qu’il y avait quelque chose qui échappait à leur contrôle dans cet taverne, il attendait simplement que ce quelque chose, c’est-à-dire moi et optionnellement mon prince charmant, agisse en premier. Il pouvait d’ailleurs essayer de servir vraiment à quelque chose, cette fois-ci. J’eu une idée. Elle n’était pas fameuse mais c’était plus dangereux de rester coincé ici que d’avoir tout le loisir de se cacher à l’extérieur.
Lorsque l’ambiance fut revenue à peu près à la normale, je répondis à Sin tout en restant naturelle. J’avais un sourire conciliant. « Je suis vraiment désolée. Il y avait des boissons sucrées sur le plateau, ça ira ? Ca doit vraiment être désagréable. Je peux toujours me racheter en vous proposant de venir chez moi pour vous donner quelque chose de sec à mettre ? », lui dis-je en faisant en sorte que seul Sin l'entende.
Je voulais à tout prix sortir d’ici. Je me sentais vraiment mal à l’aise avec cette pupille que je tentais vainement de cacher en regardant dans la direction opposée de l’officier.
Je regarda du côté de la porte. Et si c’était leur but de nous faire sortir d'ici ? Les rats quittaient le navire et le chat les attendaient peut-être à la sortie. Bon sang ! J’étais vraiment paranoïaque !
Revenir en haut Aller en bas
http://drakhaan.over-blog.com/
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Dim 26 Juil - 0:26

Grim eut son attention attiré comme tout le monde par le claquement soudain de la porte.

Quand on parle du loup...
Tu es sûr de vouloir que je termine ta phrase?
Oh, ta gueule.


Il eut un air perplexe en observant l'agent de l'Officionatum.

Mais qu'est ce que fout un officier ici?
Et seul en plus...


Ce fait interpella grandement Grim et il s'aperçut que du côté de sa collège, elle n'en menait pas large. Il concédait que l'officier paraissait expérimenté, sûr de lui, à l'affût de quelque chose... ou de quelqu'un. Pourtant, curieusement, il avait l'instinct que l'agent n'était pas là pour eux. Qu'aurait il eu à faire avec deux Sidhes insignifiants et inconnus? Un haut-gradé ne devait s'occuper que des affaires les plus importantes. Sa présence ici était improbable mais elle prenait tout son sens si on supposait qu'il était là pour une raison précise...

Mais laquelle...?
Je ne voudrais pas te bousculer, mais le plus urgent, c'est plutôt de partir, non? Ta copine n'est pas des plus discrètes et je n'ai pas envie de finir à l'échafaud parce qu'elle aura merdé.
Ne t'inquiètes pas pour ça...


Sur ces pensées, il se tourna vers Shenzeï en lui offrant un sourire des plus séduisants et décontractés.

-Je veux bien et avec une ambiance gâchée comme ça, je préférerai être au calme. De toutes façons, nous avons bien quelques affaires intimes à régler, n'est ce pas...?

Son sourire prit des allures un peu moqueur en la regardant, c'était à la fois le meilleur moyen pour sortir de là tout en se "vengeant" en quelque sorte du mauvais tour qu'elle lui avait joué. Restait à savoir si elle jouerait le jeu. Il pouvait presque sentir le sourire avide et carnassier de Reynald s'il avait pu être là en attendant la réponse de Shenzeï.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Jeu 30 Juil - 1:15

Quelle plaie

Encore une journée de gâchée...Heureusement qu'il avait le temps de voir venir avec son dernier job en date. Mais cette oisiveté grandissante commençant à le déstabiliser. Même si ce n'était que son imagination, il avait l'impression que son épée s'émoussait dans son fourreau...Ou peut être était ce lui qui commençait à dépérir dans cet endroit. S'il se mettait à boire et à ne pas se laver de la semaine, il pourrait commencer à ressembler à la plupart des truands des Bas Fonds...Le Cancer de Nhale...L'ironie de ce surnom n'arriva cependant pas à le faire sourire. Pas aujourd'hui...

Il n'avait pas envie de céder à la violence gratuite et commençait à s'en prendre à des brutes épaisses pour se faire la main et se remplir les poches. Au fond, il valait mieux que cela...Et s'il le faisait...Il aurait l'impression de perdre quelque chose d'important. Il y avait une différence entre tuer et tuer...Il ne tuait pas pour le plaisir...Même s'il en ressentait parfois. Il soupira, passant les portes de la taverne. L'intérieur puait le stucre et la luxure...Et entre autre les différentes odeurs d'alcools qu'on pouvait y retrouver...C'était un paradis pour les gens qui désiraient abandonner leur argent sale de manière festive.

Qu'est ce qui lui avait prit de venir ici ? Pensait il vraiment trouver un travail digne de ce nom ici ? Il regarda un moment autour de lui...Puis haussa les épaules. De toute manière, il n'avait rien d'autre à faire pour le moment. Et savait on jamais...

...Et il ne s'attendait pas à tomber sur un officier de l'officionatum...

...Depuis son arrivé à Nhale, il ne lui semblait plus qu'entendre ce mot dans la bouche des Sidhes...Que faisait il ici ? Une mission ? Non...Il aurait été plus discret...Alors pourquoi s'afficher ici en tenue ? Kae réfléchit un moment...Il n'y avait que deux raisons à cela...Soit il cherchait à faire paniquer quelqu'un, soit il désirait qu'on le voit ici. Dans un cas, comme dans l'autre, s'il l'ignorait, tout ce passerait pour le mieux.

Il passa au milieu de la foule...Bousculant une personne sans y prêter attention.

-Excusez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 12 Aoû - 23:19

-Hé!

Grim avait essayé de se lever, voyant que son interlocutrice ne lui répondait pas pour tenter de la raisonner. Mais il lâcha une expression de surprise quand il se fit bousculer par un autre homme. Il se redressa alors, se retournant vers ce dernier.

-Surtout ne vous gé...
-Excusez moi...

Il s'interrompit, une nouvelle fois surpris. De toutes les personnes auxquelles il aurait pu s'attendre, se faire bousculer par un samouraï tout droit sorti de Rakuen était en bas de sa liste.

Un officier et un samouraï, soit j'ai bu un verre de trop, soit il y a un problème quelque part.

Toutefois, ce samouraï pouvait devenir sa porte de sortie et il était également curieux de voir ce que l'inconnu avait dans le ventre.

-Surtout, ne vous gênez pas, on ne vous a pas appris la bienséance à Rakuen?!

Ouh, je crois que tu vas te faire un copain.

Grim souriait intérieurement.

On verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mer 12 Aoû - 23:52

-Surtout, ne vous gênez pas, on ne vous a pas appris la bienséance à Rakuen?!

Le ronin tourna la tête vers l'inconnu qui l'avait bousculé. Kae soupira en voyant de qui avait tout d'un homme pouvant l'énerver. Dans le genre beau gosse tatoué pour impressionner les jeunes femmes, il était certainement parfait. Le soucis, c'est qu'il y avait une chance sur deux pour qu'il s'agisse d'un fils à papa venu s'encanailler...Ou un type qui savait se défendre. L'un dans l'autre, il n'avait pas vraiment envie de se mettre sur la tronche gratuitement avec un type qui en valait pas la peine.

Cependant, il ne pouvait pas vraiment passer sur ce genre de parole dans un endroit pareil sans que d'autres petites frappes viennent lui marcher sur les pieds plus tard. S'il commençait à lâcher du leste sans faire ses preuves avant, il courrait à la ruine...Surtout pour un mercenaire qui avait un minimum de réputation à tenir.

-Il me semble que nous ne sommes pas a Rakuen...Quand bien même, on n'applique la bienséance qu'aux hommes et aux nobles...Les roturiers quand à eux se roulent dans la poussière pour pas que ce soit leurs têtes qui roulent.

Sa main gauche se posa au niveau de sa ceinture, dégageant légèrement son manteau tout en reculant d'un pas...Aussi bien pour mieux dégainer que pour lui laisser entrevoir la laque de son étui.

-Je pense que des excuses sont suffisantes. Néanmoins si vous voulez que j'applique la bienséance de Rakuen, je ne vois pas d'inconvénient à vous débarrasser de ce qui vous ne sert visiblement pas.

Il n'avait pas vraiment envie de déclencher une bagarre, espérant que cela suffirait pour refroidir les esprits. D'un coup d'oeil, il remarqua la présence d'une femme qu'il n'avait pas remarqué. Serait il tombé sur un drageur qui essayait de se la jouer ? Il l'espérait...Surtout avec un officier de l'officianarum dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Grim
PNJ
avatar

Nombre de messages : 10
Age apparent : Démon
Taille : 80

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Jeu 13 Aoû - 17:50

Aux premières paroles de Kaelan, Grim faillit penser que le samouraï était sans intérêt. La suite en revanche le força à retenir un sourire. L'agressivité évidente de l'homme et le choix de ses mots à son égard ne lui laissaient aucun doute quant à son origine. Autant Grim savait parler aux femmes, autant il savait que son talent et son apparence lui attiraient l'intimité immédiate de ses comparses de l'autre côté.

Il a mordu.
A pleines dents, je dirai même.
Laisse moi la place.
Attends, ce n'est pas...


L'aura impérieuse de Sin relégua alors son maître aux fins fonds de son esprit. Ce dernier reprit le contrôle en un clignement de yeux insignifiant.

Allons, mon cher moi, tu as besoin d'un peu de repos...

Il regarda alors Kaelan avec un sourire cynique et il siffla.

-Fiou, beaucoup de paroles grandiloquentes pour un samouraï. Je trouve cela assez étrange qu'une telle personnalité se retrouve dans les Bas Fonds de Nhale. Au vu de votre présence ici, je me vois ravi de constater que même les richards peuvent être déchus.

Sin écarta les bras, prenant à témoin l'assemblée qui devait certainement être alléchée à l'idée d'un nouveau conflit.

-Hé bien alors? Je pensais que vous deviez me couper ce qui ne me servait pas. En attendant, j'en vois un autre à qui ça ne sert pas beaucoup, fit il en émettant un sombre rire.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Jeu 13 Aoû - 19:48

La situation lui paraissait de plus en plus louche à mesure que l'homme en face de lui braillait qu'il voulait un combat. Il n'avait pas l'air alcoolisé ou sous l'effet de drogue...Il avait l'air de bien connaître les guerriers de Rakuen...Alors pourquoi le forcer à dégainer son épée ?

Il devait peut être compter sur l'aide de quelqu'un ou il avait une pleine confiance en ces capacités pour afficher une telle assurance. Il devait posséder quelque chose qui lui assure un effet de surprise...Et il n'était pas exclut qu'il travaillait pour l'officier. Pendant que l'autre s'affichait, l'autre s'en prenait aux clients en essayant de chercher quelqu'un ou un type précis de personne. En tout cas, ce n'était pas à exclure.

- C'est vrai...Mais chez moi on dit aussi qu'il ne faut pas tuer les enfants et les simples d'esprit. C'est le genre de chose qui apporte la malchance

Malgré son discours, sa main gauche se retrouva sur la gaine de sa lame, le pouce levant la lame d'un doigt hors de son fourreau. Prêt à dégainer et à trancher à la moindre occasion. Il recula d'un autre pas pour se donner le temps de réagir si l'homme en face de lui perdait patience et ouvrait les hostilités avant lui. Il devrait dégainer rapidement ce qui constituait la base de sa technique...L'Iaido...

...Simplement guetter l'occasion...Et ce n'était pas de pitoyable insulte qui risquait de le faire fléchir.

-A moins que vous ne soyez fatigué avec la vie ? Peut être devriez vous demander de l'aide à l'honorable officier là bas ?

Une pique lancé au hasard. Mais avec assurance et un regard dénotant une pointe d'amusement mêlée d'une sanglante détermination. Elle n'était pas lié à la pique en elle même...Mais simplement à l'idée de voir s'envoler la tête de son adversaire...
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Sam 15 Aoû - 10:30

-Cela ne sera pas nécessaire.

Une voix froide et impersonnelle brisa la tension qui naissait dans l'auberge. Pendant qu'ils argumentaient l'un contre l'autre, l'officier s'était levé de son comptoir et s'était approché du duo. Son regard de glace était faiblement perceptible dans l'ombre de son képi.

-Kaelan de Nassam? Veuillez me suivre, Ordre de l'Officionatum.

Il désigna son insigne accroché à sa poitrine en preuve de son identité. Il donna un bref coup d'œil à Grim, puis au reste de l'assemblée.

-Vous pouvez disposer, cette affaire ne regarde plus personne.

Les gens aux alentours rechignèrent légèrement à la phrase de l'agent, mais ils obéirent de façon surprenante pour des gens des Bas Fonds. Apparemment, personne ne voulait avoir d'ennuis avec l'Officionatum, plus qu'avec la milice. Chacun se rassit donc dans son coin, là où d'autres quittèrent purement les lieux, ce qui arracha une mine dépitée à Vicky.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Sam 15 Aoû - 22:31

Nassam...Il n'avait pas entendu ce nom depuis une paire de mois...Et à vrai dire, il aurait préféré qu'il disparaisse avec ses souvenirs disparut. Cependant en quelques mots, il comprenait déjà un peu mieux la situation. Si ce type était venu en uniforme, c'était pour le mettre dos au mur...Il ne pouvait l'abattre ou l'envoyer au diable. Nul besoin d'être discret quand il s'agissait d'une mission officielle. C'était lui qu'on visait dès le début.

Mais pourquoi ? Parce qu'il était un Sidh ? Qui aurait pu le savoir ? Qu'avait il donc fait pour mériter l'attention de l'Officianatum ? Surtout l'envoi d'un officier et non d'un groupuscule de la milice ? Si c'était pour l'assassiner, il était certain qu'ils s'y serraient prit autrement. Envoyer un officier était donc une forme de respect tout en permettant de le tranquilliser ?

Plus sa réflexion avançait et moins il trouvait qu'il avait le choix. S'il tuait un membre de l'organisation sous les yeux de tous, c'était la mort assuré. Et si ces types connaissaient son nom en entier, fuir ne résoudrait rien. Pour le moment, il ne pouvait qu'accepter cette invitation en espérant qu'elle ne serait pas mortelle...

Sa main quitta son Katana pour plonger dans son manteau, retirant une cigarette qu'il ne tarda pas à allumer...

-Je suppose que je n'ais pas la possibilité de refuser, ni de connaître la raison qui pousse l'Officianatum à me contacter ?

Il regarda un instant Grim...

-Ne m'en veuillez pas, je crains de ne pouvoir exhausser votre demande de vous raccourcir de quelques pieds. Je vous souhaite quand même une bonne journée

Sur ce, il suivit l'officier en se tenant sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   Mar 18 Aoû - 23:03

L'officier sortit de l'établissement et entraîna Kaelan dans une ruelle à proximité. Là, les attendait une moto enfermée dans un cocon protecteur. Des égratignures ci et là démontraient que quelques inconscients avaient tentés de forcer le passage.

L'homme ouvrit un bracelet à son avant bras et il tapa avec une rapidité et une discrétion exemplaire un code qui dévoila la moto. Le niveau technologique était, à n'en pas douter, bien supérieure à ce qu'on pouvait voir d'ordinaire. L'agent prit ensuite l'un des casques et le tendit au ronin.

-Prenez et montez à l'arrière, dit il avec son ton monocorde et froid.

De son côté, l'homme rangea son képi dans un des compartiments et il enfila son propre casque avant de monter à l'avant. Il attendit enfin Kaelan.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taverne: Sensuelle Complaisance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taverne: Sensuelle Complaisance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nhale :: Vers l'En-dessous- Les Bas-Fonds-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit