AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 12 rue de Merelan…Quartier des habitations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 16 Oct - 23:56

[Post fait avec les informations du Narrateur]

Avant de quitter l’infirmerie, le ronin remarqua le bracelet or de Ceren…Dans un élan de générosité, Kaelan fit demi-tour pour récupérer l’objet. Même si cela ne changerait rien a l’affaire, sa sœur aurait au moins un dernier souvenir de l’infirmière…Et d’un point de vue pragmatique, elle pourrait toujours le revendre pour subvenir à ces besoins…Si le cas échant, elle avait des ennuis. C’était le moins qu’il pouvait faire. Quelque part, il se sentit légèrement idiot de faire tout cela pour une inconnue. Il ressentait ce besoin de faire les choses au mieux sans qu’il comprenne vraiment pourquoi. En quittant l’infirmerie, il se sentit le cœur lourd…Mais se tourna vers le « ciel » d’un air fatigué.

- Dame Chance…Ladrian…Merci d’avoir au moins essayé de m’aider. Si je me fais pas tuer après toute cette histoire…Je viendrais quand même faire une offrande. Quand a Mortis…

Il s’engagea dans le couloir.

- J’offrirais l’âme de tout les enfants de salaud qui se dresseront devant moi. Gardienne, accueille-les dans ta douce compassion…Car ils mourront dans la terreur et la souffrance. Faucheuse, retient ton rire un instant…Car j’aurais besoin de toute ma concentration. Régulatrice, offre moi une nouvelle danse…Et ainsi me permettre de danser avec toi. Ô Mortis…Accorde moi une mort honorable si je devais faillir.

Il n’avait pas fait quelques pas qu’il tomba sur un cadavre un peu particulier…Il ne ressemblait pas vraiment à un scientifique…Ni à un garde…Peut être un garde du corps ou un cadre de l’officionatum. Mais ce qui intéressa surtout le Rakuyen, c’était le Berreta qu’il avait à la main. Un M92 modifié possédant un canon et une culasse allongée. Une tête de mort encadrée par deux sabres était gravée le long du canon ainsi qu’une inscription dans une langue qu’il ne connaissait pas. Certainement un ancien pirate d’Eolis. En tous cas, cela arracha un sourire à Kaelan qui s’empara de l’arme avec un net sourire quand il arma la culasse…Puis regarda à nouveau le plafond d’un air amusé.

- Je sais pas comment je suis censé prendre ça mais….

Il relâcha la culasse de l’arme dans un bruissement de métal hurlant…Un son qui ravit le guerrier qu’il était. En temps que Samurai, ses goûts allaient plutôt vers les lames…mais il avait apprit aussi le maniement des armes à feu. Il regrettait de ne pas avoir mit la main sur un fusil d’assaut, mais en même temps, une arme de point était tout aussi discret. De plus, c’était visiblement une œuvre unique…La modification lui donnerait plus de précision et peut être même de puissance qui sait.

- ...J’vais prendre ça comme un signe de bonne volonté de votre part.

Dans un sourire, il chercha d’autres munitions, voir d’un silencieux et s’empara d’un holster de poitrine qu’il passa avant d’y ranger l’arme. Il avait beau dire, même si c’était une arme à feu, il se sentait nettement moins nu…Il eut un soupire d’aise. Il ne lui manquait qu’une cigarette et…

- Huh ?

En fouillant le corps, il mit la main sur des clés de voiture. Il les regarda un moment avant de faire un clin d’œil a son bienfaiteur.

- J’doute que tu en ais encore besoin. J’vais te prendre ça ptit frère. Merci pour le coup de main.

Plus qu’a trouver le garage. Néanmoins, il espérait qu’il n’y avait pas de système de sécurité comme sur la moto de l’autre allumé. Si les dieux pouvaient faire un sorte que l’officier et sa garce y soit restés…Mais ça, il y avait peu de chance. Autant souhaiter qu’il gèle dans le huitième cercle. Il soupira en se grattant l’arrière du crâne. Il devait aussi mettre la main sur quelques vêtements mais Dame chance semblait s’excuser de la mort de l’infirmière…Non loin, il trouva un vestiaire. Dire qu’il c’était presque résolu à porter des vêtements souillé par le sang…Il remercia la déesse de c’être montrée aussi clémente et, forçant quelques cadenas, se trouva une tenue à sa taille : Pantalon noir, chemise noire, cravate blanche, veste de marque assortie…Il ne boutonna pas son col, laissant la cravate pendante autour de son cou. Cela lui donnait un certain aplomb. Il se sentait presque dans la peau d’un autre homme.

Nouvelle donne, nouveau jeu…

En se regardant dans une glace, il se trouva un peu pâle et marqué par les évènements. Pas une tête à respirer la joie de vivre…Mais pas non plus à faire fuir les femmes. Manquerait plus qu’elle lui fille entre les pattes parce qu’elle aurait peur de lui. Il soupira une nouvelle fois avant de se mettre en route pour le garage. Après moult déambulation, il fini par trouver ce dernier…Quelques essais plus tard, il mit la main sur une voiture noire. Une voiture, une arme, un objectif…Que demandait le peuple ? Tout en s’installant, il mit le contact…Puis un bruit lointain ce fit entendre.

Kaelan releva la tête…Cela semblait venir du complexe…C’était quoi ? Le bruit d’une explosion ? Une autodestruction ? Peut être Masahide qui s’amusait encore…Dans tout les cas, c’était certainement pas bon signe pour lui. Il se mit rapidement en route pour le quartier des habitations….
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Lun 19 Oct - 20:22

Kaelan put sortir hors du complexe, dans une rue assez étroite qui ne payait pas de mine. Par contre, en avançant un peu et en tournant à de multiples reprises, il put s'apercevoir que l'ensemble ressemblait à un labyrinthe de rues. Il lui fallut de longues minutes interminables avant de s'en sortir. Retrouver le chemin lui serait bien difficile après une telle épopée.

S'il devait allumer la radio, il tomba sur cette musique:

Dream Machine

Dehors, il faisait jour. Une pâle lumière, à l'œil gris, baignait la cité qui vaquait à ses occupations. Comme toujours, les passants allaient et venaient. Ci et là, un homme d'affaire courrait, pressé et ignora le marchand qui lui tendait un fruit ostensiblement, une femme poussait sa poussette, l'air épuisée là où un jeune couple se tenait bras dessus, bras dessous, fermés dans leur bonheur tranquille.

Il ne tarda pas à rejoindre le 12, rue de Merelan, qui se trouvait à la lisière du quartier, décidément bien grand. C'était une maison sur deux étages, avec un petit jardin, coincé entre une maison voisine et un immeuble modeste.

Quand il sonna à la porte, il fallut de longues minutes et un autre essai avant qu'il ne puisse entendre des bruits à l'intérieur.

-Attends, quelqu'un sonne à la porte... Oui, je te rappelle, bisou!

Puis, une femme ouvrit, de taille assez petite et fluette. Bien que les traits se ressemblaient, Renarith était blonde... En tout cas, une fausse blonde pour tout observateur attentif qui aurait remarqué la base de ses cheveux. Ces derniers étaient noués en une petite queue de cheval sur le côté, et elle portait débardeur blanc, gilet bleu et pantalon blanc en velour, avec chaussons bruns en velours également. Elle n'était pas maquillée et elle semblait avoir passé tranquillement sa journée chez elle.

-Oui...? fit elle, surprise tout d'abord de se retrouver face à un homme vêtu de la façon de Kaelan, avant qu'elle ne fronça imperceptiblement un sourcil.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Lun 19 Oct - 22:42

Soulagement…C’était ce qu’il ressentait en sortant du centre. Rien ne lui était encore tombé sur le coin de la gueule…Le bruit qu’il avait entendu n’était donc pas pour lui…Du moins…Pas encore. Il fit quelques mètres dans les ruelles histoire de mettre un peu de distance entre lui et tout ce qu’il venait de se passer. Ce ne fut qu’au bout d’une heure de déambulation qu’il arrêta la voiture dans une ruelle…Il fouilla à tout hasard dans la boite à gant…Et comble du bonheur fini par trouver deux paquets de cigarette. Il sortit et s’en grilla une, assis sur le capot de sa voiture.

Il avait besoin de quelques minutes de calme…Juste histoire de décompresser. Il reprenait pied petit à petit dans la réalité…Même s’il était toujours dans une situation plus que précaire. Il c’était décidé a trouver la sœur de Ceren…Mais après cela…Il ne saurait pas quoi faire…Il lâcha un nuage de nicotine avec un certain délice. Toutes ces émotions l’avait passablement fatigué…Il avait hâte d’en terminer avec les visites de politesse…En terminer avec Renarith puis avec les visites aux temples comme il l’avait promit…Après cela…Qui sait ? Peut être aurait il une illumination divine ?

Il se remit en route, l’esprit un peu ailleurs. Qu’est ce qu’il allait bien pouvoir dire d’ailleurs ? Salut ! Ta sœur est morte dans d’horrible souffrance à cause de mon ancien maître qui lui a coupé le bras ? Ceren c’est vidée comme une outre parce qu’elle c’est fait couper un bras ? Déjà savait elle que sa sœur bossait dans l’officionatum ? Kae soupira…Il se décida pour quelque chose de court, simple et concis. Il préférait ne pas entrer dans les détails…De toute façon, elle ne lui serait certainement inutile. Déjà qu’il faisait un effort méritoire…

Soupire

Il fini par regarder dans la rue sans trop de conviction. Le spectacle d’une vie a mille lieux de toute réalité. Dire qu’à quelques mètres de là c’était joué un massacre sur fond de tragédie…L’image des amoureux dans leur propre monde résumait bien la pensée du ronin sur le moment…Béni soit les idiots et les simples d’esprits…Kae ne les enviaient pas vraiment…Mais quelque part, il aurait aimé aussi avoir une vie plus…Simple. Un objectif, quelqu’un a protéger, quelqu’un a aimer, une arme et on n’en parlait plus. Au lieu de cela, c’était les ennuis qui pleuvaient. Il haussa les épaules en se garant. Il sortit son flingue, le vérifiant une dernière fois. Pas question qu’il lui arrive une tuile quand il en aurait besoin. Il embarqua son paquet de cigarette et se dirigea vers la maison.

Le quartier lui paraissait sobre. Pas loin d’être miteux a son goût. Ca respirait la banalité dans le coin mais mieux valait cela. Si le quartier avait été trop calme ou luxueux, il aurait eut des soupçons sur un éventuel piège. Mais dans tout les cas, ce n’était pas le genre d’endroit où il aimerait vivre. Les bas fond lui manquait presque…Au moins les gens ressemblaient à ce qu’ils étaient là bas et on ne se faisait pas d’illusion sur l’avenir. Il se planta devant la porte…Premier essai…Pas de réponse. Il soupira en espérant qu’il n’aurait pas a faire le pied de grue toute la journée pour filer un stupide bracelet et un message…Il tenta une seconde fois avant que la propriétaire ne finisse par montrer le bout de son nez.

Kae devait avouer qu’il n’avait pas l’air de faire une impression très…Positive. Bah, Renarith n’avait rien a lui apporter et était loin d’être son genre de femme. Il ne faisait que jouer les postier.

- Je suppose que vous êtes Renarith ?

Il se gratta nerveusement la nuque…

- Votre sœur Ceren m’a laissé un message pour vous…Elle m’a dit…

Il y eut une ombre de tristesse sur le visage…Puis prit une inspiration tout en sortant le bracelet de sa poche.

- Elle m’a dit qu’elle était sincèrement désolée. Je…Je suis désolé…

C'était pas le genre d'exercice auquel Kae était habitué. Il espérait que tout ce termine rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 23 Oct - 4:52

Renarith écouta Kaelan parler puis elle regarda le bracelet. Elle resta figée, comme si les paroles du ronin ne l'atteignaient pas. Comme si elle n'avait pas réalisée. Pourtant, sa main se leva machinalement vers le bracelet et elle le prit. Elle le retourna entre ses doigts et aperçut le nom de sa sœur dessus, comme si elle avait besoin de vérifier son authenticité.

-Non...

Elle releva les yeux vers Kaelan, niant l'évidence de façon si criante qu'elle se reflétait dans ces derniers.

-Pourquoi... Pourquoi me dites vous ça?

Elle leva le bracelet vers lui, presque de façon véhémente.

-Pourquoi y'a t'il du sang dessus?! Pourquoi serait elle désolée?! Répondez moi!

Son bras, bien que se voulant ferme, tremblait tout comme ses lèvres entre-ouvertes dont la douleur s'y dépeignait au fur et à mesure.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 23 Oct - 19:17

Le ronin s’y était attendu…Comment accepter la vérité de but en blanc même avec toute les preuves en face de soit ? Elle voulait comprendre mais dans le même temps, elle redoutait trop la réponse…Elle ne voulait pas vraiment savoir…Cela se sentait…Kaelan aurait du faire venir la chose petit à petit. Peut être était il trop détaché, trop froid, incapable d’appréhender des relations humaines…Peut être qu’il le pouvait que trop ou qu’il était trop honnête. Quoiqu’il en dise de toute manière, il n’avait pas le temps de s’éterniser et chaque seconde passé dans la rue pouvait lui être fatale d’un moment à un autre. Il prit une respiration pour se donner du courage.

- Votre sœur travaillait pour le compte d’une organisation non gouvernemental. Le type de personne qui n’aime pas les gens qui sont trop différent d’eux. Ce faisant, je serais honnête avec vous…Pour des raisons qui sont justifiés ou non…Ils font preuve d’une grande détermination et d’une grande intransigeance. Cette manière de faire vient de pousser un ancien ami à une réaction encore plus violente.

C’était un aveu…Difficile à admettre. Il ne pouvait pas non plus trop rentrer dans les détails pour ne pas la mettre en danger. Mais il sentait qu’il se prendrait au minimum une gifle…Au pire, une crise d’hystérie qui la pousserait à l’étrangler ou autre. Cependant, il n’était pas du genre à reculer face à ses responsabilités.

- Ce qui c’est passé...C’est que je me suis fais capturé par hasard. Le supérieur de votre sœur m’a carrément laissé pour mort et c’est votre sœur qui m’a soigné. Cet homme que je ne nommerais pas pour votre sécurité…M’a utilisé comme appât pour attirer mon ancien seigneur. Qu’il l’est prévu ou pas…Le résultat a été un massacre sans nom. Quand il m’a libéré…Il n’y avait plus personne en vie. Il n’était pas comme cela avant. Sur le chemin du retour, j’ai constaté qu’il y avait une survivante. Votre sœur. Bravant mes serments et ma raison d’être, j’ai voulu sauver votre sœur. Seulement, elle est morte des suites de ces blessures. J’ai promis de vous laisser ces derniers mots. C’était il y a quelques heures.

C’était cela de moins à faire. Que cela soit une bonne ou une mauvaise chose, il fallait toujours respecter ses serments. Même si cela était quelque peu ironique pour un ronin qui avait trahit sa famille, son suzerain et ses ancêtres.

- Maintenant…Avant que vous me haïssiez...Si vous me permettiez d’exprimer un vœux…J’aimerais que vous ne vous lanciez pas après ces gens. Ils sont dangereux et à vrai dire, les deux camps vont me tomber dessus. L’un parce que je suis ce que je suis…L’autre parce que j’ai trahit mon sang pour sauver votre sœur. Si vous ressentez l’envie de haïr et de rejeter la faute sur quelqu’un. Alors jetez l’opprobre sur mon âme. Moi, je m’occuperais de tirer le fin mot de cette affaire. Et quand j’aurais déterminé qui sont les coupables…Ca va être sale, douloureux et sanglant.

Il se mit a genoux et s’inclina respectueusement. Même lors de sa vie de samurai, il pouvait compter sur les doigts d’une main les fois où il c’était autant humilié pour faire des excuses aussi sincère. Etrange de penser qu’elle ne comprendrait probablement jamais la signification d’un tel geste pour lui.

- Même si je sais que je n’ais quasiment aucune chance d’en rechaper vivant…Je vous demande de me laisser faire.

Il se releva lentement…Prêt à faire face à la réponse de la jeune sœur…
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 27 Oct - 18:06

Elle posa une main sur ses lèvres, ses yeux fixés sur le bracelet. Les larmes venaient enfin. Elle refusait et acceptait à la fois l'évidence que le ronin lui mettait sous les yeux.

-Ah...

Elle fit quelques pas vers Kaelan, tremblante. Elle leva une main, prête à le gifler, à déverser son impuissance sur lui mais son poing termina mollement sa course sur le torse de ce dernier. Elle se laissa complètement aller à son désespoir, pleurant et hurlant sa peine -quitte à alerter le voisinage- la joue appuyée sur le torse du Rakuyen. Elle était incapable de s'exprimer autrement que de la manière la plus brute et simple qu'il soit.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 27 Oct - 20:12

Kaelan fut pour le moins..Embarrassé...Même s'il c'était attendu à toute sorte de réaction, il aurait préféré recevoir une gifle et qu'elle le jette dehors. Tout aurait été joué en quelques minutes. Devait il prendre cette responsabilité ? Ceren n'avait rien dit à ce sujet. Pourquoi devrait il s'occuper de la soeur ? Et puis à force de hurler et de pleurer en pleine rue, les gens allaient se poser des questions. Encore une raison pour laquelle il regrettait Rakuyen et son étiquette. Kae était désormais dans une position délicate, encore plus quand on savait que l'officionatum était peut être sur ses traces.

Bah...Quelque part au fond de lui, il se disait qu'au pire, cela ferrait une personne de moins à chercher. Il regarda Renarith...Hésitant...Puis tendit les bras dans un frêle mouvement pour la consoler. Ce n'était vraiment pas son truc et les mots lui manquaient. Qu'aurait il pu rajouter d'autre ? Qu'il était désolé ? Non, tout ce qu'il pouvait faire alors, c'était d'attendre que la jeune femme en est terminée avec sa peine.

Si on lui avait dit qu'il serait aussi compatissant un jour...Kae aurait probablement décollé la tête de l'idiot qui lui aurait sortit une ânerie pareille. Mais peut être changeait il...Ou était ce une autre partie de lui même qui s'exprimait. Peu importait après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 30 Oct - 19:26

Au bout d'un moment, Renarith finit par se calmer. Elle essuya ce qu'elle pouvait avec ses mains avant de sortir un mouchoir en tissu de sa poche. Les yeux rougis et gonflés, elle regarda Kaelan avec un air déterminé, appuyant un index vindicatif là où elle pleurait l'instant d'avant.

-Je veux en savoir plus. Vous ne... partirez pas de ce jardin avant que je sache pourquoi ma sœur est morte, comment... Je veux tous les détails.

Il y eut alors le bruit d'une chute, venant du côté de la maison, un passage étroit et obscur coincé entre le mur de celle-ci et une haute barrière qui séparait l'immeuble de la demeure. Renarith se retourna vers l'endroit du bruit.

-Qu'est... qu'est ce que c'était?

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 30 Oct - 21:38

Kaelan…Se sentait un peu idiot avec une femme entre les bras qu’il ne pouvait consoler. Cependant, à la manière dont elle se reprit. Il sut qu’il risquait de passer un temps infini a ne rien ne lui expliquer de plus si ce n’est ajouter l’officionatum et un bras coupé…Le reste, il l’ignorait mais pour le faire comprendre à une femme presque aussi déterminée que lui, il allait en baver sérieusement. Il allait répondre quand il entendit le bruit sourd de la chute.

Instinctivement, Kaelan se recula pour se cacher dans l’embrasure de la porte, dégainant son arme. Son index retira la sécurité dans un geste lent, les sens aux aguets. Cette chute pouvait signifier que deux choses à ces yeux. Soit une personne venait de se réceptionner depuis le toit de l’immeuble voisin…Soit quelqu’un venait de se débarrasser d’un affreux fouineur. Dans les deux cas, cela n’annonçait aucune bonne nouvelle.

S’il s’agissait d’une réception, cela voulait dire que Kaelan avait été repéré. Peut être un dispositif de repérage sur la voiture. Cela voudrait dire que l’officionatum était dans le coin…Peut être même Masahide. Ce dernier aurait pu le poursuivre. Mais dans ce cas pourquoi ? Que craignait-il ? Que Ceren lui révèle quelque chose ? Impossible, elle était a moitié morte dans ses bras quand il l’avait récupéré…12 rue de Merelan…C’était ce qu’elle lui avait dit…Peut être que sa sœur disposait d’information complémentaire ? C’était à prendre en compte mais honnêtement…Pourquoi Ceren l’aurait elle aidée ?

Cependant, il ne pouvait ignorer cette possibilité.

-Vous devriez reculer…Doucement…Ensuite, vous allez vous mettre à l’abri chez vous. Au fait, votre sœur vous a fait un cadeau dernièrement ? Peut être quelque chose à garder ?

En tout cas, Kaelan était certain de deux choses…Si ce truc dans la ruelle était bien un être vivant…C’était certainement pas humain. Et fuir immédiatement serait une erreur tactique. Tourner le dos à une menace non identifié…Enfin si c’était l’officionatum, cette chose ne serait certainement pas seul…Peut être l’autre Sidh qu’il avait rencontré dans la chambre d’hotel…Iris ? C’était comme cela qu’elle s’appelait ?

Le ronin resta sur ses gardes, les sens aux aguets alors qu’il cherchait un endroit où embusquer son poursuivant
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 3 Nov - 10:30

-Non rien, répondit prudemment Renarith.

Elle eut alors une inspiration, comme si quelque chose lui venait à l'esprit mais elle s'interrompit.

-Vous feriez mieux d'aller voir ce que c'est.

Elle recula dans l'embrasure, guettant avec un air tendu l'endroit d'où provenait le bruit de la chute. Kaelan tenta de s'embusquer mais ce fut en vain... Personne ne vint. Au bout d'une certaine attente, il lui fallut bien se résoudre à un moment donné à aller voir ce qu'il en retournait.

Le passage étroit entre la barrière et la maison était plongé dans la pénombre, dû au toit. Il y avait une allée de buissons mal taillées, hormis les premiers. La première chose qu'il constata fut la présence d'une main. En dégageant les buissons, Kaelan put découvrir le corps d'un homme, une flèche fichée dans le coeur. La flèche était blanche, l'empennage particulier et travaillé avec un art de technologie avancée. D'ailleurs, elle semblait crépiter encore légèrement d'énergie. Quant à la victime, il était cagoulé, habillé de façon à ce qu'on ne puisse pas le remarquer.

-Est ce que tout va bien? entendit Kaelan au loin.



Paiement du Point de Destin.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 3 Nov - 22:32

Quand le ronin entra dans la ruelle…On ne pouvait pas dire qu’il soit vraiment rassuré. S’il se faisait attaquer dans un lieu aussi sombre. Ca sentait l’embuscade a plein nez…Cependant, la main puis le corps dans les buissons l’aida à se détendre…Enfin tout était relatif. Il regarda les toits puis autour de lui…Rien n’a l’horizon. Il regarda le corps…Cagoulé et avec une flèche en plein cœur. Et ça…Cela ne devait pas l’aider à réfléchir…

Bon, de ce qu’il savait Masahide travaillait seul. Du moins, c’était ce que Vederun lui avait laissé entendre. Aucune organisation, aucun soutient financier ou autre. Donc ce type était soit un voleur, soit un type de l’officionatum. Et des voleurs cagoulés en plein jour, il n’en connaissait pas. Ce qui voulait dire que ce type avait plus de 80% de chance de faire partit de l’organisation. Mais ce qui le gênait le plus, c’était la présence de cette flèche.

Kae s’accroupit pour mieux la regarder. C’était bien une flèche…Au design particulier. Masahide collectionnait les artefacts hors ce truc était plus un produit de haute technologie. Ce que tendait à prouver le dégagement d’énergie qu’il ressentait. La pointe avait probablement du être chauffé a blanc pouvant ainsi percer quasiment n’importe quel type de protection. Une arme de guerre donc…Cependant, il n’arrivait pas à se représenter l’arme qui pouvait tirer ce genre de flèche…Comment s’y était on prit pour y mettre autant d’énergie ? Cela ne semblait pas venir de la flèche et il ne voyait pas comment un arc pouvait atteindre ce résultat. Pourtant, il n’arrivait pas à trouver un autre type de lanceur correspondant à ces caractéristiques…Pas une machine, encore moins une arbalète…Peut être un pouvoir. Mais charger une flèche en énergie pour dessouder un mec de l’officionatum qui n’était pas en armure tenait plus du zèle qu’autre chose. Soit c’était quelqu’un qui n’aimait pas prendre de risque, soit cela venait bien de l’arc.

En parlant du tireur, ce type n’était pas n’importe quel pécore. Avoir accès à ce type de technologie…Peut être quelqu’un d’un clan…Ou un mercenaire affilié. L’officionatum était pour le moment exclus de l’équation au vu de la victime. De plus, s’il s’agissait d’un pouvoir, cette personne était probablement un Sidh de type Damné…Peut être même un incarniste de type élémental. En y regardant de plus près, la flèche avait été décochée dans le cœur. Ce n’était pas le genre de chose qu’on pouvait faire à la va vite. Le type cagoulé devait être là depuis un bon moment quand notre archer est arrivé. Il a mit lentement son arc en joug puis à tiré une flèche…Précis, méthodique, il y avait aussi une forte chance pour que ce soit une femme. Un homme aurait préféré user d’un fusil de sniper et décocher une balle en pleine tête…Quand on vise la masse corporelle, on gagne en sécurité vu que si on loupe le cœur, on touche toujours la poitrine. Avec la charge d’énergie, il aurait été cramé de l’intérieur… Elle n’aimait pas prendre de risque et elle avait du prendre carrément son temps…Et vu son talent au tir, elle avait du s’entrainer pendant des années. Peut être même depuis son enfance…Une ancienne militaire qui sait.

Maintenant quand à la signification de tout cela…Une telle flèche était une carte de visite et une preuve. Il était a parié qu’on viendrait la récupérer ou qu’il s’agisse là d’un avertissement. Et si l’autre type était venu pour ce que Ceren avait donné à sa sœur…Que voulait cette tierce partie ? Protéger la sœur ? Peut être récupérer les informations de Ceren ? Après tout…Si Ceren semblait bien avoir caché des informations…Elle bossait peut être pour quelqu’un à l’extérieur ? Kae soupira…Il devrait peut être arrêter de se monter la tête…En tout cas, il avait une chance de se reconvertir en tant que romancier ! Il aurait toutes ses chances.

Quand il entendit la voix de Renarith il en profita pour jeter un coup d’œil dans les alentours avant de vérifier qu’il pouvait toucher le cadavre sans se prendre un coup de jus. Sa voix se fit cinglante a la limite du sarcastique…

Voyons…Mon seigneur et maître à perdu son fief a cause de l’Officionatum parce qu’il trafiquait dans mon dos des artefacts…Déjà merci la confidence mais passons. J’ai perdu une bonne partie de ma mémoire concernant ce qui c’est passé pendant la bataille finale, je me retrouvé engagé de force par les ptits copains de votre sœur. J’ai eu la faiblesse de refuser, le supérieur de Ceren manque de me dessouder. Je suis jeté dans un cachot, mon seigneur et cousin arrive tout ensanglanté qu’il est m’annoncer qu’il me vire…Maintenant il ressemble à une froide machine à tuer…Je remarque qu’il a dézinguer tout le monde mais votre sœur est encore vivante…Bon elle se vidait un peu de son sang mais elle était encore vivante. Je trahis mon ancien maître pour sauver votre sœur…Mais j’ai eu beau prier et faire mon possible pour la sauver…

Il y eu une courte pause…Ce souvenir était encore vivace en lui…Sa voix se mua sur un timbre plus triste alors qu’il tentait de fouiller le corps.

…C’est la première fois que j’essayais de sauver la vie de quelqu’un…Et…C’est la première fois de ma vie que je pleurais…Tout ça pour quoi ? Pour me retrouver entre le marteau et l’enclume, dans une ville où je ne connais personne, dans une histoire dont je ne connais ni les tenants et les aboutissants. Je pensais que je ne pouvais pas tomber encore plus bas mais j’viens de me rendre compte qu’il y a probablement une bande de tueurs dans le coin…Et pas dans le genre amateurs enthousiastes…Plutôt dans le genre pros avec du matos de compétitions. De quoi faire passer une sortie des adeptes de Nerskull pour un pique nique en famille

Il eu manqua d’éclater de rire.

Comment ca va ? Oh ca va …C’est carrément une putain de bonne journée. D’ailleurs elle est tellement bonne que j’aimerais que les bonnes nouvelles arrêtent de pleuvoir toutes les cinqs minutes parce que sérieusement je commence a fatiguer…Au passage, je pense que se serait une bonne idée d’aller chercher ce que votre sœur vous a confiée…Honnêtement ca craint un peu dans le coin, je vous propose d’aller dans un endroit moins fréquenté.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Sam 7 Nov - 20:45

Du bout des doigts, Kaelan effleura le cadavre. Rien de particulier ne se passa. Les dernières effluves d'énergie quittèrent la flèche qui était maintenant inerte. Il entendit peu après derrière lui des pas prudents avant d'entendre Renarith.

-Alors...?

Son regard se posa sur le corps de l'homme et elle tressaillit. Par miracle, elle ne cria pas mais soit elle devait avoir épuisé son quota émotionnel avec le choc précédent, soit la vue d'un corps ne l'interpellait pas plus que cela.

-Je ne comprends pas tout mais ça répond au moins à certaines de mes questions... Sinon ma sœur ne m'a rien confié mais j'ai pensé que vous seriez intéressé à fouiller dans ses affaires. Il y aura peut-être des informations complémentaires.

Puis elle indiqua le corps de l'homme.

-Et qu'est ce que je vais faire maintenant avec le corps de ce type dans mon jardin? fit elle avec un ton indéfinissable.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Dim 8 Nov - 2:13

Kaelan haussa les épaules.

Alors ? Alors je ne sais pas. Je dirais bien que les types qui ont fait ça vont venir dans le coin alors y a pas à s'en faire...Au pire vous n'aurez qu'a appeler la milice...

Il aurait bien proposé de mettre dans le coffre de sa voiture et de s'en débarrasser plus tard, cependant connaissant sa chance légendaire, il savait qu'un truc lui tomberait sur le coin de la figure avant même qu'il arrive au coin de la rue.

Hé bien...En espérant que je trouve quelque chose...

Il rentra dans la maison, attendant que Renarith lui montre les affaires qu'il pouvait fouiller. Il se doutait qu'il ne trouverait rien de particulier et qu'il était dangereux pour lui de rester ici aussi longtemps. Mais il n'avait pas trop le choix. Sans information, il ne ferrait pas long feu...Autant prendre le temps de fouiller et d'avoir un peu de lecture. Mais si Renarith n'avait rien en tête a ce propos et sachant que Celen n'était qu'une infirmière...Que pouvait il espérer trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Jeu 12 Nov - 20:34

Il avait à peine fini sa phrase que Renarith fondit sur lui et que son index tamponnait douloureusement son torse.

-C'est hors de question! C'est VOUS qui avait foutu la merde chez moi, c'est VOUS qui allez m'en débarrasser, ou j'appelle les flics et je vous fais embarquer. Je suis sûre qu'ils seront moins compréhensifs que ces bourges de miliciens au service soi-disant des clans.

Furieuse, elle ajouta.

-De plus, je ne vous laisserai pas faire un pas chez moi tant que vous ne m'impliquerez pas. C'était MA sœur. Et ce type est mort dans MON jardin! Je m'en fous de qui est le responsable derrière tout ça mais je le ferai payer.

Malgré le fait qu'elle soit plus petite que lui, elle n'avait pas hésité à se hisser sur la pointe des pieds. Autour d'eux, hormis le bruit d'une circulation lointaine, il ne semblait pas y avoir âme qui vive heureusement.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Jeu 12 Nov - 21:12

Kaelan roula des yeux. Il avait l'impression de voir l'un de ces petits chiens...Plus c'était petit et plus ca aboyait fort. Elle ne se rendait pas compte de certaines choses ? Il porta la main à sa tempe.

Je...Vous vous rendez compte de ce que vous racontez ? Vous voulez que je vous implique ? Vous hurlez déjà pour un cadavre dans un jardin alors imaginez un peu ce que je vais faire dans les prochaines heures.

Il pointa le jardin du doigt

Ca...Ca fait office de prélude comparé à ce qui va se passer. Ca, c'est ce qui risque de vous arriver si vous vous impliquez. En général, l'espérance de vie quand on est proche de moi est vachement réduite. J'ai plus un seul ami en vie...Plus un seul collègue...Mon pays est en ruine...Ma famille est probablement morte...Votre soeur est morte alors que j'essayais de la sauver...

Il eut un sourire forcé.

Vous voulez vous impliquer ? Ok...Mais vous allez faire quoi ? Vous avez une arme ? Vous savez vous en servir ? Vous êtes prête à mourir pour venger votre soeur ? Ca va vous apporter quoi de vous opposer à une organisation spécialisée dans la désinformation et le meurtre en masse ? Ils ont détruit mon pays juste pour abattre mon ancien maître. Pour moi c'est une question de survie...Vous, vous avez encore le choix..

Il eut un nouveau soupire

Je m'occuperais du cadavre tout a l'heure. Pour le moment, quoiqu'il arrive, il est juste tombé du toit...Vous n'avez pas d'arc, non ? Alors pas de soucis. Vous êtes pas au courant. Bon, je peux rentrer ou vous allez me mettre a la porte et me laisser me débrouiller ? Quitte a ce que je n'arrive a rien ?

Il se sentait de plus en plus fatigué...Et cela commençait à ce voir.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Dim 15 Nov - 23:22

Renarith continua à afficher un air colérique et la haine était clairement perceptible dans ses yeux.

-Si vous savez ce que c'est de perdre quelque chose, vous savez pourquoi je dis ça. Ma sœur était là, ce matin. Elle a pris son café, comme toujours. On a parlé et comme chaque matin, elle est allée à son travail. Sauf que je ne savais pas, je ne savais pas que c'était la dernière fois que je la voyais. Que c'était la dernière fois que je lui parlais. Elle ne méritait pas ça, fit elle d'une voix étranglée. Et voilà que j'apprends qu'il existe une organisation secrète, qu'un type bizarre l'aurait tuée pour on ne sait quelle raison. Vous avez les armes, j'ai ma haine, cela me suffit.

Elle se rendit alors à l'intérieur de sa maison et elle attendit Kaelan.

-Vous pouvez entrer mais sachez que si vous mettez le pied ici, c'est qu'il est entendu que je vienne avec vous.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Lun 16 Nov - 0:45

Kaelan...Décida d'arrêter les frais. Elle voulait l'accompagner ? Hé bien grand bien lui fasse. De toute façon, comme il l'avait dit, l'espérance de vie quand on était proche de lui diminuait grandement. Elle finirait par faire une erreur et se ferrait descendre. Pas de quoi écrire un drame. Il haussa les épaules en entrant dans la maison.

Que ce soit bien clair...J'ai déjà du mal à survivre alors vous êtes responsable de vous même. S'il vous arrive une tuile n'allez pas me mettre ça sur le dos.

Il chercha du regard la chambre de Celen tout en regardant l'intérieur à la recherche d'un indice. Il ne se faisait pas trop d'illusion sur la chose...

Votre soeur travaillait pour l'officionatum...Je sais pas vraiment ce qu'elle faisait avec eux...Mais je dois vous révéler deux trois trucs. Cette organisation chasse les Sidh. Ce sont des...Comment dire ça...Des êtres qui se cachent parmi la population. Mais qui ont des spécificités étranges. Vous savez, du genre vampire ou loup garou. Hé bien ils existent depuis des lustres. Et comme les gouvernements ont peur que la population panique...Je vous laisse deviner la suite.

Il continua son coup d'oeil ne portant pas vraiment attention à la jeune femme. Lui laissant une pause le temps d'absorber les informations qu'il lui transmettait.

Seulement ces mutations, on ne sait pas comment elles fonctionnent. Alors l'officionatum en plus de faire de la désinformation et la chasse au Sidh se lance dans l'étude des Sidhes. Alors des deux côtés de la barrière c'est légèrement tendu. Quand on est un pécore, si on se tient un peu tranquille, il se passe rien...Mais quand on représente une menace, bah l'officionatum ne fait pas dans la dentelle. Ce qui en résulte des réactions violentes parce que de notre côté, on a la trouille aussi

Il se gratta le bout du nez en se raclant la gorge.

Bon...Je schématise...Mais en gros, l'Officionatum a considéré mon ancien maître comme une menace parce qu'il trafiquait des trucs louches derrière notre dos. Résultat, l'Officionatum a rasé mon pays...Maintenant c'est une vendetta entre les deux et ils y vont pas par le dos de la cuillère.

Le ronin se rappella rapidement d'un truc important.

Ah oui...Avant que j'oublie je préfère vous prévenir tout de suite...Je suis un Sidh. Enfin pas vraiment. J'ai en moi un esprit d'un Sidh qui me hante et me donne quelques pouvoirs. Mais pour le moment, il se terre au fond de moi...Et avant que vous me posiez la question : Non, je ne pouvais pas transformer votre soeur. Oui ca lui aurait certainement sauvé la vie. Mais elle ne voulait pas. Elle voulait rester humaine avant tout. J'ai même tenté le pacte de vassalité pour lui offrir une partie de mes pouvoirs mais elle a refusé. En même temps, vu comment l'organisation l'a monté contre les Sidh...Et vu qu'elle ne me connaissait pas...C'est un peu normal qu'elle ne me faisait pas confiance.

Bon...Là...il devait avouer qu'il s'attendait soit à de l'incrédibilité, soit à une nouvelle baffe.

Bon. Je crois n'avoir rien oublié...Je commence a chercher où ?
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 24 Nov - 0:29

A l'inverse, Renarith resta silencieuse en écoutant tous ces faits. Elle ne semblait pas savoir quoi répondre. Au lieu de ça, elle le conduisit à l'étage, jusqu'à une chambre sobre et confortable, à dominante blanche et jaune. Un lit deux personnes se trouvait dans le coin droit et à gauche, il y avait un bureau soigneusement rangé. Une armoire à vêtements, une étagère à livres et une table de chevet constituaient le reste de l'ameublement. Un réveil digital indiquait: 16h15.

Renarith attendit à l'entrée de la chambre que Kaelan termine ce qu'il voulait faire. Quand il se mit à la tâche, celle-ci lui paraissait déjà sans intérêt et au fur et à mesure de ses fouilles, il en était confirmé. Ses lectures étaient un mélange de roman à l'eau de rose, d'histoire et de livres médicaux. Ses vêtements ne contenaient aucun indice probant. Ses dossiers parlaient de patients qui semblaient tout à fait normaux, provenant de l'hôpital "Espérance". Ses quelques bijoux et nécessaire de maquillage ne faisaient que parachever le portrait d'un quotidien somme toute ordinaire.

Peut-être allait il abandonner... Enfin, quand ses doigts tombèrent sur quelque chose. Dans sa table de chevet, il découvrit un double fond. En le soulevant, il tomba sur un petit livre à couverture bleue et sans titre.

En l'ouvrant à la première page, il s'aperçut que c'était un journal intime. Le début n'avait que peu d'intérêt et ne parlait que des joies et des tristesses d'une femme solitaire. Vers la fin, en revanche, les textes devenaient plus éloquents.

"... Aujourd'hui, I. m'est revenue blessée. C'est la troisième fois cette semaine. On impute cela à ses crises régulières mais je ne me souviens pas avoir vu que cela pouvait occasionner des blessures par une arme blanche. V., malgré son masque de cire, m'a semblé nerveux. On ne me trompe pas sur ces choses là. Il a l'air à l'affût de quelque chose mais peut-être il ne sait pas lui même ce qu'il cherche."

"... I. s'est confiée à moi aujourd'hui. Elle me demande de faire attention, parce qu'il y aurait un traître ici. Un traître? I. est très attachée à moi et je suis heureuse qu'elle me fasse enfin confiance mais V. a failli la surprendre en train de me parler. Est ce pour ça qu'il est tendu?"

"J'ai trouvé un billet ce matin qui m'invitait à la demeure d'H., je me demande ce qu'elle me veut? Aucune importance."

"... J'ai eu un nouveau patient, il s'appelle K. Il était inconscient mais je reconnais bien la marque de V. Mais d'habitude, il les tue, je le sais par P. Là, c'était bénin par rapport à ce qu'il fait. J'ai dû demander de l'aide, V. voulait absolument qu'il soit en forme. Encore une question sans réponse, mais V. semblait heureux comme s'il avait trouvé ce qu'il cherchait. Par contre, I. m'a lancé un regard... Elle voulait me dire quelque chose mais V. l'en a empêché. C'est l'heure de rentrer, Renarith m'attend."
disait la dernière entrée dans le journal.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Mar 24 Nov - 19:56

Quelque chose n’allait pas…Plus les pièces s’assemblaient et moins Kaelan comprenait. Quelque chose n’allait pas dans l’équation et il était presque certain que c’était la place qu’il avait dans le puzzle qui posait problème. Le ronin s’installa sur le lit relisant les dernières entrées qu’il avait trouvé…Essayant d’en dégager les faits…

- Iris avait des crises…
- Iris avait recu des dommages lourds à l’arme blanche.
- Iris aimait beaucoup Ceren…
- Une invitation de H...
- H était une femme
- Un traitre au sein de l’officionatum…
- Verderun était au courant de quelque chose…
- Vederun avait trouvé quelque chose…

Que pouvait-il en conclure ?

Dans le cas d’Iris…Pas grand-chose. Les crises pouvant indiquer tout et n’importe quoi : Crise de démence, hallucination…Mais aussi des réactions à un traitement. Cependant, Kaelan devait avouer qu’employer une Sidh qui pouvait devenir folle ou être inutilisable pouvait être dangereux sur le terrain…Si cela venait de la nature de la mutation…On pouvait estimer qu’elle était certainement une lycante…Peut être une damnée. Quand aux blessures qu’elle avait reçues, nul doute qu’il s’agissait d’un affrontement avec Masahide.

Maintenant comment interpréter la réaction de Verderun ? Aimait-il Iris ? Était-il choqué par la puissance de Masahide ? Peut être convoitait il sa puissance ? Peut être un peu de tous cela…Impossible à déterminer pour le moment.

Cependant, la nouvelle la plus intéressante était sans nul doute la présence d’un traitre…Voilà qui expliquait comment Masahide pouvait traquer l’officionatum…S’infiltrer dans leurs bases si facilement…Qu’il a eu vent de ma capture…Mais surtout…Surtout cela expliquait pas mal de chose sur son comportement. Le fait qu’il est massacré tout le monde dans cette base n’était pas un acte gratuit en lui-même. Non, Masahide avait simplement éliminé tous les témoins qui auraient pu remonter jusqu’au traitre. De même que le bruit sourd qu’il avait entendu en partant pouvait être une explosion pour enterrer tout les cadavres. Masahide avait bénéficié d’une aide interne…C’était certain. C’était certainement la raison pour laquelle il avait hésité devant Ceren.

Restait maintenant le grand mystère…Moi…

Vederun avait l’habitude de tuer ces victimes…Mais il m’a laissé en vie. S’il voulait m’utiliser comme appât, il n’avait qu’à laisser courir le bruit que j’étais entre ces mains. Les clients de la boite de nuit auraient pu témoigner que l’officier m’avait emmené. C’était largement suffisant…Et puis même blessé, il aurait pu me laisser croupir dans une geôle. Ma régénération faisant le reste, j’aurais survécu malgré tout. Mais il avait tenu à ce que je sois soigné…Pourquoi ? Pour être vu ? De Ceren ? De l’assistant P. ? Vederun cherchait il à traquer le traitre dans ces rangs de cette manière ? Iris voulait parler a Ceren…mais Verderun l’en a empêché…Il savait que la base serait attaqué.

Mais la base a été massacrée…Pourquoi Vederun aurait sciemment laissé Masahide détruire un repaire ? C’était une mauvaise publicité pour l’Officionatum qui serait perçu comme faible…Et pousserait certains Sidh à se révolter…Cherchait il un durcissement du conflit ? Peut être a attirer quelqu’un ?

Mais cela n’expliquait toujours pas pourquoi Verderun avait tenu qu’il soit en pleine forme. Peut être parce qu’il ne pouvait se permettre d’attendre les effets de la régénération…Ou peut être que je surestimais ce dont j’étais capable.

A moins que Verderun est tout calculé…Il aurait anticipé ma libération. Anticipé le fait que Masahide me libère et en même temps me rejette…Il aurait anticipé qu’un mourrant me ferrait fléchir dans un contexte où toutes les variables me sont inconnu…Et il aurait anticipé le fait que je me révolte…Verderun cherche t’il a me faire faire quelque chose malgré moi ?

Malgré moi, je parlais à voix basse essayant de comprendre ce qui se passait…Mais j’avais beau me creuser la tête, je ne comprenais pas mon rôle dans cette affaire…Encore que…

Masahide a perdu tout ce qu’il avait a Iga…S’il m’a donné mon congé…Peut être cherchait il a me protéger ? Cela expliquerait son comportement et cela lui ressemblerait bien…La bataille perdue…Il fuit pour sa vie…Mais pourquoi être venu a Nhale ? Ceux qui ont commandité l’attaque était de la branche Rakuyen…Cela n’a aucun sens…Et si cela n’a aucun sens…C’est que Masahide cherche bel et bien quelque chose que l’officionatum détient…Ou du moins possède un indice. Il obtient l’aide d’un complice en interne et attaque base sur base. Profitant pour se venger…Il tombe sur moi et essaye de me mettre a l’écart…Vederun lui…Vederun…Verderun je ne sais pas ce qu’il cherche…Arrêter Masahide c’est certain…Mais je suis presque certain qu’il a un autre objectif qui n’a rien à voir avec tout cela…Y a-t-il un lien direct entre Verderun et l’attaque d’Iga ? A moins qu’il n’est vu le Sidh au fond de moi ?

Les choses prenaient un peu plus de forme…Mais cela voudrait dire que le type dehors avec une flèche dans le cœur était peut être la taupe ou un complice de ce dernier…Et qu’Iris le suivait peut être depuis un bon moment…Donc s’il ne se trompait pas, il était un levier entre l’officionatum et masahide dans une lutte pour une chose qu’il ignorait probablement et qui irait peut être plus loin que la simple vengeance.

il s’allongea dans le lit, posant ses bras sur son visage. Il était de plus en plus fatigué…Du côté Rakuyen, son ancien maître semblait être plus malin qu’il ne l’imaginait. Il collectionnait certainement les artefacts dans l’optique d’accroitre la puissance d’Iga a moins que cela n’avait qu’un but plus égoiste. Mais bonne nouvelle…S’il avait raison, Masahide serait plutôt fier de lui pour avoir tenté de sauvé une vie. Fier et étonné. Il avait plus d’allié qu’il ne le pensait de prime abord…Et il était presque certain qu’il avait une organisation derrière cela…Normal qu’il est des contacts dans le milieu occulte…Il n’avait pas trouvé ces artefacts sous le sabot d’un cheval…Et le Rakuyen n’avait aucun point faible, aucune prise…Aussi solide que le vent…Aucun moyen de l’atteindre directement si ce n’était…Moi…

De l’autre côté, Verderun poursuivait un but que je n’arrivais pas bien a cerner…Son point faible semblait être Iris…A la fois Ame Damnée et confidente…S’il arrivait à la faire parler, il pourrait comprendre ce qui se passait…Mais il faudrait d’une lui mettre la main dessus et de deux, réussir a lui faire trahir son idole…Impossibl…

Ceren ?!?

C’était une idée a creuser…Cela pourrait faire réagir Iris…Et dans le même temps Masahide craindrait quelque chose…Ce serait son premier coup…A lui de donner le ton…Il se leva en trombe cherchant le billet de cette fameuse H…

Renarith…J’ai quelque chose à te proposer…En fait, j’ai plusieurs choses à te proposer…Si ta détermination est aussi forte…Je vais te demander un service. Prendre la place de ta sœur. T’habiller comme elle, te comporter comme elle…Lui ressembler du mieux possible. Ca va les faire s’agiter dans tout les sens mais dès lors…Disons que c’est comme donner un coup de pied dans une fourmilière.

Quitte a prendre quelqu’un avec lui…Autant qu’elle soit utile.

Bien sûr, je ne t’oblige à rien. Ca sera dangereux…Tu risque d’y passer… Et en plus, tu devras te montrer intime avec moi. Après tout, je viens juste de te sauver la vie de manière miraculeuse et désormais ta sœur cherche des réponses. Pour éviter d’attirer les soupçons, la solution la plus simple est que je sois présenté comme son amant.

Il leva le journal intime

Il y a tout ce qu’il faut la dedans pour te permettre de jouer ce rôle…Et le miens aussi…Et…Je vais devoir te donner aussi le choix que j’ai donné à ta sœur…Si tu veux avoir plus de chance d’en rechaper, je peux te proposer deux choses…Soit devenir comme moi…Soit passer un pacte avec moi…En échange d’obéissance, tu aura accès à une partie de mes pouvoirs…De mes pensées et de mes sens…Mais rien de tout cela n’est obligatoire…Mais ca augmente les chances de réussite…Maintenant je me doute que cela fait beaucoup à ingurgiter en même temps alors je te laisse réfléchir en paix…Moi je vais chercher cette fameuse madame H….
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 27 Nov - 19:03

La réponse fut nette, claire et précise. Avec un beau O de sa bouche, Renarith émit un:

-Non.

Elle soupira, puis elle continua.

-Je suis plus petite que ma sœur et nos traits sont sensiblement différents. Même avec des talons et du maquillage, personne ne marchera à la supercherie. Après, comme vous ne savez même pas ce qu'il y a au fond de vous, je crois que je vais éviter de faire joujou avec toutes vos histoires obscures de mutations, sans parler que je ne vous fais pas suffisamment confiance pour faire votre "pacte" et devenir aussi "intime" avec quelqu'un que je viens à peine de rencontrer. Et dont je ne suis même pas sûre au final qu'il me dit la vérité ou si c'est des cracks.

Elle regarda alors Kaelan fouiller.

-Madame H...?

Elle se pencha ensuite par dessus son épaule.

-...Qu'est ce que vous cherchez au juste?

Quant au ronin, malgré ses fouilles prolongées, il ne put mettre la main sur aucune sorte d'invitation, ou même lettre en général.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Dim 29 Nov - 14:49

Aaaaah que le Sidh aurait aimé maîtriser les arcanes de la Res Incarna...En même temps, s'il la maîtrisait, il n'aurait pas eu besoin d'aide à ce niveau...Au moins ce soucis aurait été réglé...Mais dans le même temps, plus il avançait dans cette histoire et moins il avait envie de continuer. S'il avait bien comprit ce qui se passait...Il avait fait fausse route depuis le début...C'était le genre de cas où il n'y avait pas vraiment de Méchant et encore moins de victimes.

Masahide avait légitimement le droit de trafiquer des artefacts pour sauver son pays... La manière choisit était certainement dangereuse mais cette menace était tout aussi réelle que les milliers de lance et d'arme qui nous menaçait à l'époque. Qu'aurait il pu faire ? Passer des alliances ? Mariage politique ? Un allié trop faible n'aurait rien apporté et un autre aurait tenté de prendre un avantage sur nous...

Il n'y avait aucune solution...

Et Vederun ? A part le fait d'être un idiot tremblant dans sa peur des Sidhs masqué d'une détermination sans faille...On ne pouvait pas lui reprocher de faire ce en quoi il croit...Ce n'était plus qu'une question de force pour déterminer qui emporterait avec lui sa vérité .

Néanmoins, ce qui ferrait la différence...C'est la manière...Vederun avait il sciemment laissé sa base être détruite...Masahide cherchait il un but plus personnel comme la recherche du pouvoir pour lui même ? Ces actes là déviait de l'esprit dans lequel il devait vivre...Et l'hypocrisie devait être puni de mort. Il se devait de continuer encore un peu pour être certain de ce qui se passait...

Inutile de vous lancer dans des explications...Mais ne vous méprenez pas sur un point. Si je voulais vous offrir du pouvoir...C'est parce que vous m'auriez été utile et que je me devais de vous protéger. Une juste compensation pour un service pour lequel vous risqueriez votre vie

Il pencha la tête sur le côté.

Je n'ai pas pour habitude de mentir...

Il tendit le journal a Renarith pour qu'elle puisse le lire.

...J'ai affronté Verderun et ces sbires alors que j'étais en infériorité numérique uniquement parce que je ne voulais pas mentir. Ils voulaient que je combatte mon ancien maître...J'aurais pu trouver une autre solution. Avec moins de risque...Qui aurait servit mes intérêts. Mais j'ai préféré respecter mon serment...Et c'est votre soeur qui a du me soigner. C'est consigné dans son journal.

Il se leva...Cette madame H pouvait être une connaissance...Pas n'importe qui sans quoi un coup de fil aurait suffit. Une collègue ? Peut être quelqu'un de fortunée et d'un peu excentrique ? Cependant, Ceren n'avait pas mentionné l'endroit où elle avait recu le billet.

Cependant, je vous comprend. Après tout j'ai renié mon serment pour sauver votre soeur. Ou du moins essayer. En temps que Rakuyen, j'ai échoué dans tous mes devoirs....Même si j'essaye de sauver ce qui me reste de fierté...Je trouve aussi que je ne suis plus vraiment digne de confiance.

Il se massa la nuque...

Tout ce que je peux faire pour vous prouver que je dis vrai sur les Sidh...C'est de vous montrer que je régénère rapidement ou que je marche sur les murs...Quand à ce que je cherche...C'est un Billet qui ressemblerait à une invitation d'une amie de votre soeur. Mademoiselle H...
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Dim 29 Nov - 18:14

-C'est un peu stupide je trouve. Vous auriez pu jouer le jeu jusqu'à trouver une issue qui vous serait favorable. C'est vraiment risquer de mourir pour pas grand chose. M'enfin, je pense que je ne peux pas comprendre la pensée Rakuyenne, ajouta simplement Renarith. Je me demande si, au final, ce n'est pas vous qui avait besoin de protection et si vous ne m'êtes pas utile quelque part.

Elle haussa alors les épaules, puis elle prit le journal tendu pour le feuilleter tout en réfléchissant.

-Quant au billet... billet... Mademoiselle H... Ah! Oui! dit elle en claquant des doigts. Attendez ici un instant.

Sans autre diplomatie, elle lui fourra le journal entre les mains et partit. On pouvait entendre ses pas descendre les escaliers à toute vitesse. Quelques minutes plus tard, elle remontait, victorieuse, avec un carton entre les doigts. Elle tendit ce dernier à Kaelan.

Sur le carton en question, il était marqué:

"Vous êtes invitée à la demeure de Madame Hazel, veuillez venir dans deux jours au manoir, 08 rue des Lys, dans les Hauts Quartiers, vers 19 heures."

-Ceren et moi avons toujours l'habitude de mettre nos lettres dans le même porte lettre. Je n'y aurai pas porté attention, enfin, jusqu'à ce que vous me montriez le journal.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Dim 29 Nov - 19:51

Le Rakuyen haussa les épaules devant la remarque de la jeune femme.

Peut être que je suis stupide...Ou peut être que je faisais assez confiance a l'officionatum pour prendre des dispositions quand à ma loyauté envers eux. Ou peut être n'était ce que de la fierté....Quand à de la protection, si je pouvais compter sur des gens aux relations larges ou aux compétences utiles...Je ne suis pas encore assez fou pour en refuser. Quand à vous être utile...

Il la regarda du coin de l'oeil tout en prenant le billet.

...Je ne me rappel pas avoir prêté serment de vassalité. Je ne suis pas l'un de vos homme de main, encore moins un esclave. Je n'ai pas à me rendre utile.

Les hauts quartiers...Il s'agissait certainement de quelqu'un de la noblesse. Un clan ? Peut être un prince marchant ? Mais pourquoi ? Ceren travaillait pour l'officionatum...Qui pouvait être Ceren pour cette Madame Hazel ? S'il faisait une erreur, il se jeterait dans la gueule du loup. De plus, s'il avait raison et qu'il était suivit, il risquait de compromettre ce possible allié. Encore qu'il était certain que Verderun ne soit pas assez fou pour s'en prendre à quelqu'un de haut placé....Quand bien même, cette situation lui profiterait d'une manière ou d'une autre....

J'ai juste décidé de tuer quelqu'un en particulier...Mais plus je m'avance et plus je me rend compte des intérêts qui tournaient autour de la destruction de mon pays et de la mort de votre soeur....Je commence a comprendre que pour eux, le sacrifice d'une vie vaut bien l'objectif qui ce sont fixés...

Il se massa la nuque en soupirant.

Et plus j'avance et plus je crains de faire le jeu de l'Officionatum...Et plus...Et plus j'ai peur de faire une erreur. Car je ne possède aucune compassion, parce que je n'ai aucun remord, parce que ma fierté m'interdit un compromis...Je vais tout détruire sur mon passage.

Il eut un drôle de sourire en regardant Renarith.

Ce que j'essaye de dire...C'est que la mort des miens...La mort de votre soeur...Tout cela était pour quelque chose de plus grand qui n'a aucun sens pour nous....Mais cela existe...La question qui me hante de plus en plus....C'est...Est ce que si je détruis tout....Tous ces morts auront elles un sens ?

Il s'assit en regardant le billet...Avant d'éclater de rire. Peut être était ce l'un de ces rires nerveux qui explosent quand plus rien n'a de sens...Mortis...Mortis...Si la déesse pouvait le conseiller...Affermir sa volonté...Devait il connaître le doute et la compromission ? Depuis quand se souciait il de la valeur d'une vie ? La mort était la mort...Il n'y avait rien de plus...Aucun sens...C'était ce qu'il c'était toujours dit. Il n'y a aucun idéal qui justifie la mort d'une personne. Les guerriers n'étaient que des meurtriers en puissance à qui on indiquait une cible...Oui, c'était ce qu'il avait été...

Je plaisante. Nos routes ne font que s'effleurer le temps d'un meurtre. Je ne suis pas utile...Je ne suis pas juge....Je ne suis pas un bourreau...Je suis simplement là pour éteindre ma haine avec le sang d'un homme...Ou d'un Sidh. Maintenant, il ne me reste plus qu'a trouver un moyen d'aller voir cette jeune femme...Et avec un peu de chance, trouver un allié...Ou un indice...

Il sortit de la pièce, se rendant vers la porte d'entrée....Réfléchissant déjà à comment il pouvait s'introduire au 8 rue des Lys...C'était Ceren qui était attendu...Non lui...Il garda le journal avec lui, cherchant des informations sur H et les relations que Ceren avait avec elle tout en descendant les escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 4 Déc - 20:25

Après l'avoir regardé comme s'il était fou, surtout à son rire nerveux, Renarith reprit la parole.

-J'espère que vous n'oublierez pas vos paroles parce que j'en ai autant pour vous en ce qui concerne mon "obéissance". Sinon, si vous en êtes là, c'est parce qu'ils avaient tout prévus, non? Ce qui veut dire que vous êtes prévisible... Et si vous prévoyez de tout détruire, c'est peut-être ce qu'ils veulent que vous fassiez, façon ce "Masahide" dont vous me parlez. En tout cas, c'est le seul point commun que je vois dans tout ça.

Elle le suivit ensuite mais elle l'arrêta à l'entrée.

-Minute papillon! J'ai toujours un cadavre dans le jardin, et je suis en tenue de chambre. Débrouillez vous pour au moins le mettre dans le coffre dans votre voiture pendant que je vais me préparer. Et ne comptez pas partir sans moi, je sais où vous allez. Même si vous partez maintenant, je vous rattraperai.

Sur ces mots, elle se rendit à l'étage, le laissant là. Durant ce temps, en feuilletant le journal plus attentivement, Kaelan put obtenir quelques phrases supplémentaires à propos de cette Madame H.

"... Elle est venue aujourd'hui, en vérification. V. et elle ne s'entendent pas mais il a fait bonne figure. Papillon de nuit. Je peux le comprendre, elle me fait peur aussi. Pourtant, je n'ai aucune raison, elle est bien plus chaleureuse que V."

"... Ca fait la deuxième fois qu'elle me convoque. Je n'ai pas répondu, je ne pourrai pas faire la morte plus longtemps. J'ai hésité à me confier à Iris, mais V. aurait été au courant. Des fois, je me demande ce qu'il peut bien penser derrière ses yeux de glace? Et surtout, pourquoi tout ce silence dès qu'il s'agit de H.? ... Arrêtes de te tracasser pour ça, tu n'es qu'une pauvre infirmière, tu te fais des fausses idées. J'ai Renarith bien sûr mais... je ne peux rien lui dire. Je ne peux rien dire à personne. J'ai vingt-six ans déjà et j'ai l'impression que je suis condamnée à faire ce travail jusqu'à la fin de ma vie, dans le silence et le secret. J'étouffe."

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Kaelan

avatar

Nombre de messages : 113
Age apparent : Incarnation
Taille : 60

MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   Ven 4 Déc - 22:54

L'espace d'un instant, Kaelan pensa de manière on ne peut plus sérieuse a abandonner Renarith avec le cadavre et appeler la police histoire qu'elle soit occupée assez longtemps pour la tenir éloignée. Mais c'était le genre d'action qui pouvait largement se retourner contre lui. L'espace d'un instant, il se demanda si Renarith n'était pas non plus un agent de l'officionatum chargé de surveiller Ceren. Venant de la part de Verderun, cela ne l'étonnerait pas des masses.

Et puis il y avait le journal...Ce dernier semblait indiquer que cette madame H était lié a l'officionatum. Aller la voir revenait à se jeter dans la gueule du loup. Cependant, Verderun était le Juge de Nhale...De la manière dont il avait de parler de son métier, il ne semblait pas avoir de supérieur...Peut être que cette madame H était une sorte de superviseur "civil". Pouvait elle vraiment l'aider dans ce cas ? Contre Verderun peut être...Dans cette histoire certainement pas.

Qu'allait il proposer ? Son servage pour acquérir son aide et sa protection ?

Il soupira en se disant que ces pensées étaient de plus en plus déprimante. Cette histoire allait mal se terminer pour lui. Il le sentait...Peut être devrait il tout arrêter comme il le pensait. Arrêter pendant qu'il était encore temps de le faire.

Mais il n'avait rien d'autre pour le moment.

En sortant dehors, il regarda le cadavre un moment. Renarith pensait vraiment qu'il allait se trimballer un cadavre dans le coffre de sa voiture ? Et s'il y avait des flics ou des miliciens qui les arrêtaient ? Y avait pas non plus Officionatum marqué sur les portières ! Il regarda autour de lui pour vérifier que personne ne regardait et attrapa le cadavre par le col pour le tirer un peu plus dans la ruelle et tenter de le monter sur le toit de l'immeuble en face. Chose assez simple pour lui avant de redescendre tranquillement et de chercher sa voiture.

Il n'aimait vraiment pas se promener avec une caisse qu'il avait trouvé "par hasard"...Ou alors était ce de la paranoïa vis à vis de Verderun. Il devait avouer qu'il ne se sentait pas en sécurité...Rien n'allait comme il le fallait...Il enclencha le moteur prêt a se rendre vers les hauts quartiers...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 12 rue de Merelan…Quartier des habitations   

Revenir en haut Aller en bas
 
12 rue de Merelan…Quartier des habitations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un quartier de Mordheim
» DALIDA son quartier et maintenant là où elle repose
» Le quartier disciplinaire de Fleury-Mérogis
» Les ragots du quartier....
» Nouveau visage du Quartier 2004

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nhale :: Ouest-Secteur des Habitations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com