AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Debut de soirée en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Debut de soirée en ville   Sam 9 Jan - 16:27

Le Sidh avait besoin de se remettre les idées en place. Les choses étaient si difficile de ce côté du voile. Bien sûr, il ne c’était pas attendu à ce que tout lui tombe dans les mains prémâché. Il devait faire des efforts et travailler durement à la tâche…Seulement est ce qu’il s’y prenait de la bonne manière ? Cette question lui trottait dans la tête depuis sa mésaventure dans les bas fonds. Il avait eu tellement de mal à convaincre une simple fille des rues…Sans parler d’un junkie et d’un motard. Autant dire qu’il aurait encore plus de mal avec des gens de la haute société…

Devait il revoir ses plans ?

L’institution d’une maison de plaisir semblait être une bonne idée. Mais en y réfléchissant, le culte de Joshua allait peut être lui causer des problèmes. Après tout, si les nobles craignaient le culte ou au contraire s’y adonnait sans restriction…Les voir pousser la porte de son établissement serait plus de l’ordre de la chimère que du fond de commerce. Tout au plus, il pourrait toujours voir débarquer des bourgeois voir de riches marchants…Or même s’ils étaient intéressants, Azalée lui visait plutôt la politique de Nhale. Ce n’était pas comme s’il allait avoir beaucoup d’influence sur la vie économique de la cité.

Néanmoins, il devait avouer que l’argent restait le moteur de tout projet. Tant qu’il n’aurait pas des rentrés d’argent plus conséquente et qu’il n’avait plus a s’inquiéter de leurs rentrées régulières et conséquente, tout ce qu’il pourrait imaginer resterait de l’ordre du phantasme. Le culte de Joshua…Quelle plaie…Il aurait bien aimé s’occuper de leur cas cependant cela relèverait plus de la perte de temps que de l’utilité concrète.

Le Sidh s’avachit sur un banc, regardant la foule qui passait devant lui. Personne ne le remarquant, la douleur vint le reprendre. Il regarda sa main qui l’élançait d’un air satisfait…Il se sentait en phase avec cette douleur…Avec cet échec d’aujourd’hui. Etrangement, cela lui faisait du bien…Cela lui donnait une raison de déprimer. Il lâcha un nouveau soupire, basculant la tête en arrière et se demandant qu’elle serait la meilleure option pour lui désormait…
Revenir en haut Aller en bas
Elmesicar Chantra

avatar

Nombre de messages : 31
Age apparent : Incarné
Taille : -20

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 17 Jan - 16:04

Elmesicar tournait en rond sur la grande place de Nhale.
Encore une journée ennuyeuse à mourir, et ça faisait des mois ça que durait. Des mois que rien de palpitant ne s'était présenté. Il en était venu à se demander si Nhale n'était pas devenue l'ombre d'elle même, dominée par les gens normaux et ennuyeux.

Emlesicar s'assit sur le bord de la fontaine. Une idée venait subitement de lui venir à l'esprit. Et s'il était manipulé lui même par l'Officionatum. Il connaissait le pouvoir des Scelleurs, et il pouvait très bien subir le même sort que ces milliers de personnes qui perdaient la mémoire, oubliaient l'essentiel de leurs expériences surnaturelles. Mais comment...

Le Damné ferma les yeux et s'aspergea d'un peu d'eau. Voilà qu'il devenait fou maintenant. Il n'aurait jamais imaginé que le manque d'aventure pouvait lui faire cet effet. Il devait d'ailleurs avoir l'air d'un ivrogne aujourd'hui. Une barbe épaisse lui recouvrait le visage, ses cheveux descendaient jusqu'aux épaules, presque tous ses vêtements étaient troués et la saleté devait le faire empester à des kilomètres. Mais l'ennui, l'ennui était insoutenable, douloureux.

Le soleil entamait doucement sa course au bout de laquelle il laisserait sa place à la nuit et Elmesicar se mit en route à la recherche d'un endroit où dormir, habituellement le port, lorsqu'il aperçu un jeune homme sur un banc un peu plus loin. Pensif, voir déprimé, ce qu'il remarqua surtout était la richesse des bijoux que l'étranger portait sous des vêtements sommes toute classiques. A n'en pas douter quelqu'un de peu commun. Pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour négocier un petit repas, de toute façon, ça faisait des jours qu'il n'avait pas parlé à quelqu'un, ce serait déjà ça de pris.

Les vieilles habitudes joueuses d'Elmesicar revinrent instantanément, à sa plus grand joie. Se donnant un air trainant, une jambe boiteuse et mordillant sa langue, il s'approcha de l'inconnu en faisant tinter quelques piécettes dans sa main.

- Monsieur, monsieur, vous n'auriez pas une petite pièce pour un sans logis comme moi?, déclara Elmesicar sans hésitations et dans un Universalis impeccable.

Le sourire au lèvre, l'Incarné avait du mal à se contenir. S'il avait su qu'il serait aussi facile de se remettre sur pied. Une simple petite conversation pouvait-elle lui donner autant d'adrénaline? Après une si longue existence, il était heureux de se surprendre encore.


Dernière édition par Elmesicar Chantra le Lun 1 Fév - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://experience.countyourcouzin.fr
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 17 Jan - 17:37

Que faire, que faire…Les solutions ne se bousculait pas. Ce qu’il désirait c’était ce lancer auprès des grands secrets de cet univers mais il lui manquait le principal. Une base solide qui lui permettrait de voyager sans mal et d’acheter tout ce qu’il avait besoin. Même s’il revoyait à la baisse ses exigences, la somme lui semblait pour le moins conséquente. Il lui faudrait au moins un commerce de taille moyenne dont la gestion se ferrait sans mal. Cela ou un généreux mécène. Seulement l’idée d’abandonner son indépendance le répugnait. Non sans dire qu’il était dangereux pour lui de s’exposer ainsi si on venait à comprendre sa véritable nature.

Peut être en intégrant une organisation ? L’officionatum recrutait même parmi les Sidhes, mais c’était ce mettre inutilement en danger. Et nul ne savait s’il pourrait s’occuper des affaires qui attiraient son intention. Peut être une université ? Il y avait bien des chercheurs qui devaient se pencher sur certains points de l’histoire resté vague ? Mais cela impliquait d’être plus au fait que ces derniers…Ce qui signifiait pour lui avoir accès à une source d’information non négligeable. Soit en étudiant, soit en ayant accès à un réseau d’information plus étendu que le sien…En d’autres termes, avant de commencer à bouger, on en revenait à la même chose : L’information.

Ce n’était certainement pas un journal qui allait l’aider cette fois. Pourquoi ne pas retourner dans les bas fonds ? Sous couvert d’une œuvre de charité, il pourrait peut être réunir des informateurs ? Après tout les mendiants avaient des yeux partout…Mais fallait il encore qu’ils acceptent de se prêter à ce petit jeu. Sa mésaventure avec Eléonore l’avait bien prouvé. La plupart des gens aimaient à se complaire dans leur misère…Eléonore…Il avait réussi a la prendre sous son aile mais n’avait pas les moyens de l’éduquer correctement. Quelle misère…S’il avait un peu plus d’argent, il pourrait lui payer un maître d’arme ou encore des professeurs. A moins qu’il ne s’abaisse à l’imprégner ? Lui trouver un esprit ? Et puis quoi encore ? Après tout le mal qu’il avait eu pour avoir un semblant de loyauté, ce n’était pas pour tout remettre en question avec un esprit sortit de nulle part.

En d’autres termes…Le voici revenu au point mort.

Et cette situation le désespérait. Pas d’argent, pas d’information, pas de suivant, pas de plan…Cela rendait Azalée particulièrement malade. Il avait beau retourner sa situation dans tout les sens, il ne voyait aucun moyen de s’en sortir. Même s’il sombrait dans des activités illégales, le crime appelant le crime, il ne pourrait investir dans ses expéditions ou lubie…Sans parler de tout les problèmes l’accompagnant.

Déprimant

Puis une voix…Ou plutôt une odeur particulièrement nauséabonde vint lui chatouiller les narines. Tiré brusquement de ses pensées, l’incarnation tourna la tête vers le nouvel arrivant puis battit des cils plusieurs fois. Il resta un moment silencieux alors que ses yeux discernèrent quelque chose chez le mendiant. Etait ce lui ou….Voyait il double ? Il papillonna des yeux avant de se rendre compte que cette âme n’était pas seule. Nul doute possible, il s’agissait bien d’un damné.

L’incarnation soupira et bascula sa tête en arrière. Au moins ne ressemblait il pas à l’incarnation de ce matin. Cette petite fille…Semblait le rechercher. Cela pouvait toujours être une idée. Avec un peu de chance, c’était l’aide qu’il recherchait. Mais il lui semblait que cet homme n’était pas lié à cette affaire. Il répondit dans la même langue d’un ton assez fatigué.

Je peux toujours te donner une pièce si tu arrive à répondre à une énigme. Je t’en donnerais une seconde si tu peux répondre a une question.

Il darda de son œil son interlocuteur.

Voici ton énigme : Je suis l’incarnation de la misère, condamné à vivre ainsi et pourtant maudit mais le destin. Suis-je un Damné ?

Il plaça son bras sur l’arrête du banc et ainsi poser sa joue sur son poing plus facilement. Tout en observant la réaction de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Elmesicar Chantra

avatar

Nombre de messages : 31
Age apparent : Incarné
Taille : -20

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Lun 18 Jan - 19:45

Et bien au moins, en voilà bien un qui n'avait pas froid aux yeux pensa Elmesicar. Révéler ainsi sa vrai nature sans autre forme de procès relevait, sinon de l'idiotie, au moins d'un manque flagrant de prévention. Quand bien même serions nous de la même espèce, les dissension qui existaient au sein des Damnés étaient bien réelles. Ou alors ce curieux personnage était bien plus puissant qu'il en avait l'air, mais allons, sans même le connaître il aurait pu se méfier !

Mais au fond, Elmé se sentait un peu vexé. D'une part d'avoir été jugé par son odeur plutôt que par son âme (et pourtant...), et d'autre part d'avoir été découvert si vite, sans même une petite joute verbale pleine d'hypocrisie comme il les appréciait tant. Ma fois, peut être commençait il à se faire vieux.

Soit. Rebondir, rebondir. la vie avait pris de l'avance sur lui, il était temps de remonter la pente, de sortir de sa léthargie et de redécouvrir ce monde qui avait peut être encore de nombreuses choses à lui offrir.

Un énorme sourire élargie alors les lèvres de l'Incarné. Après tout, un Damné, c'était une vrai chance.

- Ah, Dame Chance me sourie enfin !, éructa Elmesicar. Gardez donc votre argent, je n'en ai nul besoin. Vous ne savez pas à quel point je suis heureux de pouvoir répondre à votre énigme mon cher ami.

Sur ces paroles, le clochard s'affala, lui aussi sur le banc et tout au long de son discours, il ne cessera de battre des bras avec emphase.

- Quelles sombres paroles sont les vôtres enfin. Mais yeux me trompent si vous n'êtes pas un Damné. Mais un Damné pour qui ? Des années de contrôle de l'information par l'Officionatum et de travail de sape par les Anciens nous empêchent-il de vivre notre vie, de contrôler notre destin? Certe, vous et moi sommes prisonniers de notre passé, nous sommes condamnés à vivre ainsi, en paria, notre existence même est une insulte jetée à la face des bien pensants mais de grâce ! Qu'elle misère y-a-t-il là dedans?

Comme d'habitude, Elmesicar s'était laissé emporter par son enthousiasme. S'en apercevant, il s'arrêta tout net de parler et se releva d'un bon en attendant la réponse de son compère, espérant qu'il avait passé le test, et se demandant bien ce que pouvait être la fameuse question.


Dernière édition par Elmesicar Chantra le Lun 1 Fév - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://experience.countyourcouzin.fr
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Lun 18 Jan - 22:57

Azalée devait l’avouer…Des choses dans sa vie…Il en avait vu. Des choses extraordinaires, des choses inopportunes, des horreurs, des trucs décalés…Mais là…Il devait avouer que la prochaine fois qu’il essayerai de se montrer spirituel, il devrait se rappeler que faire des traits d’esprit avec une personne pour le moins…Douce Ladrian, y avait il seulement un qualificatif qui pourrait résumer ce Sidh ? Honnêtement, il en doutait. Il avait voulut le mettre en garde sans en avoir l’air…Redoutant un informateur de l’officionatum ou d’un quelconque collectif aux intérêts privés…Mais apparemment il était tombé sur une sorte…D’illuminé ? Au moins une chose était certaine, il avait au moins l’honnêteté d’être ce à quoi il ressemblait et non une mauvaise surprise du genre désagréable. La seconde question n'avait pas lieu d'être dans ce cas.

L’incarnation soupira puis haussa les épaules. Après tout, il n’avait pas dit clairement qu’il était un damné…

Hélas…Mon énigme ne faisait que définir une tierce personne. En l’occurrence vous-même car Incarnation de la misère serait un titre qui me semblait pour le moins vous convenir au vu de l’apparence que vous offrez aux yeux de cette place. A aucun moment il me semble avoir parlé de moi-même…Au risque de vous décevoir.

L’odeur faillit lui retourner l’estomac quand il s’assit non loin l’obligeant à détourner le regard et ne pas rendre une chose que ses entrailles ne possédaient pas.

De plus, il est bien mal avisé je trouve de conspuer sans aucune vergogne une organisation dont le but premier il me semble à toujours été de frapper le clou qui dépasse de la clôture...Imaginez que je sois l’un des leurs…Cependant si je devais répondre à cette question indirect sur la condition de vie de la population affecté par des mutations aléatoires suivant une logique non linéaire et pour le moins inexplicable…

L’incarné roula des yeux cherchant une réponse qui lui conviendrait…

…A vrai dire, leurs sorts m’est totalement indifférant. Si vous désirez une réponse plus détaillé, je dirais que je suis profondément individualiste. Par définition le sort d’une masse portant un nom discriminatoire tel « qu’humanité » ou « Sidhes » ne montre qu’à mes yeux des jouets qu’on agite devant le plus grand nombre pour qu’ils s’y accrochent. Ceux qui s’en contentent n’ont ce qu’ils méritent…Ceux qui veulent évoluer trouve toujours un moyen ou meurt en essayant. Votre question n’en n’est en réalité pas une ne faisant que survoler la réalité des choses. A vrai dire, la véritable question serait : Ne fait on que retarder l’inévitable en tentant de freiner ce qui semble être la prochaine évolution…Ou toutes ces mutations ne sont elles que les prémisses d’une prochaine apocalypse ? Cependant pour répondre à vos affirmations, je ne suis ni un prisonnier, ni un paria, ni une insulte a l’humanité…

Azalée soupira en se demandant ce qui lui prenait de soliloquer avec une personne qu’il ne connaissait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Elmesicar Chantra

avatar

Nombre de messages : 31
Age apparent : Incarné
Taille : -20

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Mar 19 Jan - 1:33

Elmé se crispa légèrement en entendant ces mots, mais son sourire n'en fut en rien altéré. Il hésitait cependant sur la marche à suivre. Il était évident qu'il s'était emporté. Se vendre aussi facilement à un inconnu, critiquer l'Officionatum ouvertement au risque de tomber sur un de leur agent fut une grave erreur, il en convenait. Mais il n'allait tout de même pas se laisser faire par un petit arrogant?

- Il est vrai, cher monsieur, que je n'ai pas été très fin jusqu'à maintenant.

Le Damné exécuta une petite révérence anachronique. Il n'était toujours pas sur de ce qu'il allait faire. Il serait difficile de s'attacher à quelqu'un d'égocentrique tel que lui, mais en échange, il aurait probablement une source de surprises quasi sans fin. Parfois, on rencontre une personne très intéressante sans trop s'en apercevoir. Comment faire pour paraître indispensable?

- Mais peut-être puis-je me permettre un petit conseil aussi insignifiant que ma propre personne? Elmesicar se pencha en avant afin de bien montrer la couleur particulièrement intense de ses yeux. Je suis peut être maladroit, mais contrairement à vous apparemment, je sais faire abstraction des apparences quand il le faut et n'en doutez pas, je ne suis pas aveugle. Loin de là.

L'Incarné fit mine de se retourner pour partir puis se ravisa.

- Ah au fait, puisque vous m'en avez déjà tant dit sur votre façon de voir le monde alors que l'on se connait à peine, puis-je savoir quelle est votre fameuse question?


Dernière édition par Elmesicar Chantra le Lun 1 Fév - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://experience.countyourcouzin.fr
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Mar 19 Jan - 2:05

Le damné faisait qu’enfoncer des portes ouvertes en lui montrant ces yeux ? Etrange attitude…A vrai dire, Azalée ne savait quoi en penser. Essayait-il de lui faire peur ? A moins qu’il ne tente de l’étouffer avec son haleine ? A vrai dire, il ne savait vraiment pas comment l’interpréter ce qui avait un certain mérite à ses yeux lui qui avait tant prit l’habitude d’observer et de comprendre ce genre de signe. Bah, ce n’était pas des plus importants.

Peut être c’était il laissé un peu emporté…Le Sans Domicile pouvait il lui être utile ? De cela il n’avait aussi aucune idée. Sa nature exaltée risquait de lui attirer des ennuis et il ne semblait avoir aucun équipement sur lui. S’il avait une meilleure situation cela aurait été peut être intéressant…Mais a vrai dire il devait déjà s’occuper d’Eléonore et n’avait pour ainsi à peine les moyens. Non pour le moment, il devait se concentrer à trouver une source d’argent plus conséquente. Mais les groupes d’investisseurs lui hérissait le poil. Vendre son indépendance ne lui plaisait vraiment pas.

Il haussa intérieurement les épaules quand l’incarné qui s’éloignait se ravisa soudainement, le tirant de ses sombres pensées pécuniaires…Et accessoirement de ses futurs plan démoniaque à tendance sadique incluant la domination mondiale. Penaud, Azalée se renfrogna sur son banc, les mains dans les poches.

Voyez vous…Je ne voudrais pas remettre en cause votre excellente vue mais pour reprendre vos propres mots les apparences sont souvent trompeuse. Sous les haillons se trouvent souvent des informateurs zélés avide de glaner quelques brides de mot qu’ils vont vendre au plus offrant.

Le jeune sidh croisa les jambes tout en arrogance…Car oui, il était trèèèèès arrogant et à vrai dire…Il aimait ça…Du moins tant qu’il ne se retrouvait pas avec une dague sous la gorge car là évidement, même si on était déjà mort une fois, on ne désirait pas retenter l’expérience…Quoique dans le cas d’Azalée…

Ce faisant, ma première énigme n’était qu’une mise en garde. Je ne faisais que vous prévenir que je connaissais votre nature exacte tout en essayant de ménager toute peur d’être percé à jour. Voyez vous, la peur à cette fâcheuse habitude d’appeler une réponse pour le moins violente et assez désagréable à vrai dire. Surtout quand on est un informateur…Je dois avouer que ceux que j’ai pu rencontrer jusqu’ici ne respirait pas le courage mais compensait avec une foulée digne des plus grands athlètes.

Ce qui n’était pas faux au final. Il roula des yeux puis reprit son discourt.

Mais bon, je digresse. Revenons-en à cette fameuse question. Sachant pertinemment que l’officionatum emploi largement des Sidhes de tout rang et ayant eu récemment une mésaventure avec des damnés…Ma question somme toute justifiée par ma paranoïa aigue aurait été…En échange d’une compensation financière conséquence mais somme toute relative pour une personne n’ayant aucun revenu fixe…De vous demander pour qui vous travailliez.

L’incarné se gratta la tête en fermant les yeux.

Cependant votre nature exaltée honnête en tout point m’a déjà indiqué que vous n’étiez pas ce genre de personne…Ce qui impliquerait quelques talents en matière d’observation et donc expliquerait que d’une manière où d’une autre j’ai su cerner votre nature bien avant que je ne fasse attention à vos yeux si là était vos intentions.

Et dire que s’il avait su la fermer…Il serait déjà entrain de batifoler avec une grande prêtresse…Peut être même deux…Enfin…Inutile de revenir sur cette affaire. De toute façon le Grand Prêtre était beaucoup trop frileux pour accepter les moyens qu’il aurait engagé et se serait rendu compte d’une manière ou d’une autre de ce qu’il complotait…Ce qui aurait impliqué bazar, cri, hurlement, mercenaire, bain de sang, torture, rire sadique et mise à mort…Et ptet quelques parties de jambes en l’air avec des prêtresses de Ladrian…

Sans le vouloir il soupira…Passablement déprimé…Pourquoi fallait il qu’il soit aussi honnête…
Revenir en haut Aller en bas
Elmesicar Chantra

avatar

Nombre de messages : 31
Age apparent : Incarné
Taille : -20

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Mar 19 Jan - 2:24

Décidément, ce n'était pas son jour. Gifle après gifle, Elmesicar regrettait amèrement de s'être éloigné des gens de manière générale. Quoi que, en un siècle, il fallait avouer qu'il était du genre à se fourrer dans ce genre d'ennuis à la moindre occasion. Bien sur, quand il le fallait il savait être sérieux et mener à bien toute sorte d'entreprise mais le reste du temps, il voyait du monde ce qu'il voulait bien voir. Le pire étant bien sur... qu'il aimait ça.

C'était bien dommage de se séparer d'un si précieux compagnon. Mais manifestement il n'avait plus rien à faire ici. Peut être un autre soir, il saurait se souvenir de lui.

- Vous devez avoir eu une vie bien triste jeune homme, pour n'avoir rencontré que ce genre de personnes. Car... qui vous dis que j'agis comme cela par simple honnêteté?


Sur ces paroles qu'il espérait un peu mystérieuses. Elmesicar se détourna et pris le chemin du port.
Revenir en haut Aller en bas
http://experience.countyourcouzin.fr
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 2:12

Azalée resta longtemps assis sur son banc, suite au départ d'Elmesicar. Avachi sur lui même, il finit néanmoins par entendre une voix, une voix d'homme, sombre et appuyée, frôlant comme du velours ses oreilles.

-Il est tellement dommage de voir du potentiel gâché, vous ne trouvez pas? fit l'homme d'un ton imperceptiblement amusé.

Quand Azalée chercha du regard son interlocuteur, il finit par le trouver en face de lui. Ses yeux, ornés de pupilles étranges, étaient d'un jaune clair perçant, à la façon des félins. Il regardait Azalée avec un sourire indéfinissable n'hésitant pas à plonger son regard dans le sien. Ses traits étaient fins et jeunes, sans être efféminés pour autant. L'incarnation pouvait lui donner entre vingt et vingt cinq ans.

Il avait les cheveux blancs et mi-longs, attachés en une queue de cheval sévère, quelques fines mèches se dégageant autour de son visage. Sa peau, quoique pâle, semblait taillée dans le marbre et représentait la parfaite incarnation d'une statue d'un dieu ancien. Il portait une chemise blanche, une veste et un pantalon noir dans un style entre le contemporain et la Renaissance.

Debout, la main à peine posée sur son menton, l'autre bras sur le coude, il resta ainsi à le guetter. Son aura était clairement vampirique, imposante, et millénaire... mais quelque part familière. Azalée l'ignorait en quoi mais entre toutes les auras qu'il avait pu sentir, il était difficile de dire à qui cette aura faisait penser.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 2:43

L’incarnation pure ne tarda pas à chercher des yeux son interlocuteur quand il entendit cette mélopée à ses oreilles. Une voix peu commune qui inspirait autant la luxure voilée que le danger. Et en ce qui le concernait, c’était plus la menace qui devait le concerner. Ses yeux mauves détaillèrent le Sidh sans pourtant arriver à une conclusion satisfaisante.

Les yeux l’avaient induit en erreur. Il avait pensé immédiatement à un ancien…Les vêtements auraient pu venir de Cerel sans aucun doute. Jusque là rien qui le choquait…Mais l’aura vampirique remettait tout en question. En y repensant, les traits fin, le charisme aurait du l’orienter dans cette direction.

Mais ce qui l’ennuyait le plus c’était de voir combien le vampire lui était familier sans l’être. Ou avait il put le rencontrer ? Il était pourtant certain qu’il s’agissait là de sa première rencontre avec ce personnage…Peut être l’avait il rencontré lorsqu’il était humain ? Peu probable à voir sa façon de s’habiller. Il avait l’air relativement ancien à voir son assurance et sa manière de se comporter. Non, il avait dut l’apercevoir quelque part et n’avoir pas fait attention…Le temple ? Les Bas Fonds ?

C’était la seconde fois qu’il se laissait surprendre de la sorte. Il lui fallait vraiment un garde du corps pour ce genre de chose. Cela sentait le sapin…Et ce n’était pas uniquement dû à la présence du buveur de sang.

Je suis on ne peut plus d’accord. Le potentiel se doit d’être utilisé a bon escient…Mais il nécessite une certaine dose de contrôle pour ne pas le voir se retourner contre soit.

Son seul avantage était le fait qu’ils étaient en publique. Tant qu’il ne quittait pas la place, tout irait pour le mieux. Maigre avantage…Mais c’était la seule chose sur laquelle il pouvait compter pour le moment…Il lui fallait vraiment un garde du corps…Ca et un catalyseur. Il garda néanmoins le contrôle de ses émotions, restant de glace devant son interlocuteur.

Vous me trouverez certainement cavalier mais je suis certain que vous m’êtes familier. Vous aurais je rencontré en d’autres temps ?

Encore cette sensation désagréable d’avoir été observé…
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 2:50

Le vampire resta silencieux à cette question, sans se démarquer de son sourire.

-C'est bien ce que je me doutais. Vous pouvez sentir l'aura des gens mais je vous sens un peu... tendu. Vous n'avez rien à craindre de moi. Et si je dois vous paraître familier, peut-être avez vous croisé quelqu'un dont l'aura doit être imprégnée de la mienne.

Il baissa ensuite la main de son menton.

-Je me nomme Elrad Hypolite. Enchanté, fit il en tendant la main. Je suis tout à fait d'accord avec vous, un potentiel se doit d'être bien utilisé. C'est un peu mon métier, je suis investisseur et j'avoue vous avoir un peu suivi, cela fait que nous sommes quittes en matière de savoir vivre.

Malgré le fait qu'il parlait, aucune de ses canines n'étaient visibles. Il semblait plutôt doué pour les cacher.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 3:07

Etrangement…Azalée n’aurait pas sut dire pourquoi mais il avait un sombre frisson lui parcourant l’échine. On aurait dit un serpent présentant ses hommages à une grenouille avant de l’avaler tout rond. Sensation à laquelle il devait l’avouer, il n’était pas particulièrement friand. A noter pour plus tard : Eviter de sortir la nuit.

Vous présenter en tant qu’investisseur signifie que vous n’êtes pas ici de manière pour le moins innocente. Cependant, veuillez excuser mon manque de manière mais je ne dispose d’aucun nom à vous confier. Si vous désirez m’en donner un, je n’y verrais aucun inconvénient.

Il n’avait fait qu’une fois mention de son nom. Si le vampire en faisait état, il pourrait estimer le temps durant lequel il était suivit. Néanmoins, il ne cessait de se demander où il avait vu une personne marquée de cette aura ? Il en était presque certain, cela ne lui disait rien…Peut être que cela lui reviendrait plus tard.

Quand au fait que je suis légèrement tendu…Je ouï dire que la communauté dont je l’un des membres ne porte pas particulièrement dans son cœur les êtres dont vous faite manifestement partit. Cependant je n’ai pas encore arrêté mon jugement…Est il question de pactiser avec le diable ou allons nous parler d’un simple accord commercial ? Un échange de bon procédé peut être ?

A vrai dire, ce qu’Azalée redoutait le plus, c’était une proposition qui ne soit en réalité qu’un traquenard visant à le piéger. Avec ces vampires, il s’attendait à tout mais surtout au pire. Joshua, qu’aurait il pas donné pour avoir une bonne arme sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 3:26

Il plissa légèrement des yeux, le visage d'Azalée se reflétant dans ses pupilles claires.

-Ma parole fait foi parmi les miens. Si je vous dis que je ne vous ferai pas de mal, je ne vous en veux donc aucun. Au contraire... Nous pouvons parler d'un accord. J'ai cru comprendre que vous étiez dans le besoin, et vos maladresses n'aident pas vos ambitions.

Voyant qu'Azalée ne semblait pas enclin à serrer sa main, Elrad baissa la sienne. Pendant ce temps, la place s'était peu à peu vidée de ses gens à cause de l'heure tardive.

-Et de là à me comparer avec le diable, ajouta t'il, passablement amusé. L'analogie est intéressante mais déplacée. Mais vous semblez "homme" à apprécier le concret et le direct, donc voici ma proposition. Je suis le propriétaire d'un établissement dans les Bas Fonds, "Sensuelle Complaisance". Je vous le cède. Du moins, à condition que vous sachiez gérer les problèmes qu'il encontre. Un... confrère a décidé d'opérer sur les employés. Sans doute a t'il bassement céder à sa soif mais personne ne peut ou ne veut enquêter sur un pareil cas. Vous aurez l'établissement à votre charge pour toute l'affaire, celle qui s'en occupe sera mise au courant, en espérant avoir des résultats. Une fois l'établissement entièrement en votre possession, tout ce que vous aurez à faire est de me verser les dividendes de vos recettes chaque mois. Vous ne me devrez rien d'autre, vous pourrez renommer, et faire ce que vous voulez de l'ensemble.

Il écarta ensuite légèrement les mains.

-Après, si cela vous dit, nous pourrons rester en contact. En toute amitié. Qu'en dites vous?

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Dim 7 Fév - 3:45

L’incarnée n’aurait pas su dire pourquoi…Mais cela sentait vraiment l’arnaque. Un vampire arrive de nulle part et lui offre un établissement sans rien demander en contre partie que quelques dividendes. Pour le moment, il ne voyait aucun danger a court ou moyen terme. Il ne semblait pas en avoir après sa vie…Cependant, il n’avait pas noté la mention à son nom. Détail qui l’inquiétait quelque peu…Comment Elrad allait il prévenir la tenancière s’il n’avait pas de nom à donner ? Cela sentait le traquenard à plein nez. Mais peut être était ce là de la paranoïa de sa part.

Voici une proposition pour le moins intrigante si elle avait été posée là par un autre. Cependant, je me doute que le temps n’a que peu d’importance pour vous et qu’un investissement comme celui-ci ne présente que très peu de risque à proprement parler. Cependant j’ai quelques questions si vous me le permettez.

Ce que le vampire appelait maladresse, Azalée l’appellait mise au point. Il ne tenait pas à mentir ou à cacher quoique ce soit.

Je ne comprends pas exactement ce que vous entendez par enquêter sur l’opération de ce collègue…Vous voulez dire qu’il opère toujours et que vous désirez que j’y mette un terme ? Dans ce cas, dois je comprendre que j’ai toutes latitude avec les clients de l’établissement et que si par malheur, ces indésirables venaient à réitérer leurs méfaits, vous ne m’en tiendrais pas rigueur quand à ce qu’il pourrait arriver ?

C’était une proposition pour le moins honnête. Dans les bas fonds, il serait plus facilement caché…Par contre, question politique, il pourrait s’assoir dessus pour un moment. Le plus dur sera d’assurer la protection de l’établissement contre les voyous et les dégradations… Cependant, il pourrait nouer des contacts avec les bikers pour remettre un peu d’ordre dans le cancer. Du moins autour de l’établissement.

Si c’est le cas…Nous pourrions effectivement arriver à un arrangement mutuellement profitable. Quand à rester en contact, il me semble naturel qu’un investisseur veuille suivre ces projets en cours. Je n’y suis pas hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Mer 10 Fév - 1:18

Il eut de nouveau un sourire, dévoilant cette fois ses canines.

-Parfait.

Il réajusta ensuite ses manches avec des gestes lents et méthodiques tout en se mettant de trois quart par rapport à son interlocuteur.

-Pour vous répondre, effectivement, je désire que vous l'arrêtiez. Si vous échouez, je ne vous en tiens pas rigueur mais il va de soi que je ne peux pas confier un établissement à quelqu'un qui ne saurait le tenir. Du moins, si mon collègue ne vous tue pas mais une telle affaire vaut bien quelques risques, hmm? ajouta t'il en regardant en coin l'Incarnation.

Puis, il eut un air amusé en fermant brièvement les yeux.

-Et rassurez vous... Azalée. La tenancière sera prévenue.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Mer 10 Fév - 2:03

Azalée eut une sensation désagréable. Il était de coutume de dire que la faction des démons avait la capacité de lire dans les esprits du moins de manière pour le moins partielle. Or, ce dernier venait de démontrer qu’il avait des capacités nettement supérieures. A moins qu’il ne s’agisse que d’une capacité de réflexion équivalente à la sienne si ce n’est plus. Dans tout les cas, cela signifiait qu’il ne serait qu’un pion sur son échéquier.

Sans oublier le fait qu’il lui confiait le sale boulot ce qui témoignait bien du caractère malsain de cette demande et qu’on était à la limite du marché de dupe. Si le vampire avait sentit quelques instants plus tôt qu’il était sans arme, la confrontation entre lui et son « ami » risquait de se terminer bien mal pour lui. S’il avait espionné dans le temple, c’est qu’il avait du entendre une partie de la conversation. Si cela avait attiré son intérêt, c’était certainement parce qu’il avait du signifier au haut prêtre qu’il était prêt à envisager toutes les solutions, même les plus extrême.

Dans ce cas, le but de l’opération était double. Se débarrasser d’un vampire et de l’autre évaluer les capacités de l’incarné. Plus précisement, il devait savoir qu’il ne pourrait l’affronter directement…Et devait donc s’attendre à ce qu’Azalée utilise des moyens détournés pour arriver à ses fins. Le but du jeu était donc de trouver le vampire sans qu’il le remarque et de l’éliminer plus ou moins discrètement mais de manière indirect. De ce fait, il n’y aurait aucune retombée sur Elrad et dans le pire des cas, c’était l’incarné qui serait accusé.

On pouvait donc raisonnablement penser que le Vampire en question est quelqu’un de relativement important ou dangereux. Mais qu’il gêne son interlocuteur d’une manière ou d’une autre. Se débarrasser d’un rival avec élégance pour un établissement secondaire ? Un stratagème pour le moins astucieux qui ne lui coutait pas grand-chose doublé d’un geste d’amitié qui lui assurerait certainement d’un bon allié, intelligent et bon gestionnaire. Que demander de plus ?

Les yeux d’Azalée ses pupilles se contractèrent sur la sangsue alors qu’il croisait les jambes, son pied dansant dans les airs avec un air malicieux. Il posa sa tête sur son poing en ajoutant d’une air de ritournelle.

Ah luxure, aviditée, tendance exaltée au complot et au meurtre sauvage…Je suppose que c’est le portrait que vous avez fait de moi…

Il roula des yeux faisant mine de réfléchir.

Ah non vous avez oublié une pointe de sadisme…Douce Arianka priez pour moi. Ceci dit, vous penseriez que je vais uniquement là bas pour me confesser et en profiter pour séduire les jolies prêtresses. Vous n’auriez pas tord. Après tout, la rédemption peut prendre plusieurs formes et ne faire qu’un avec la déesse au travers de ces intermédiaires ne peut m’apporter que le salut.

Son regard se fit plus percent.

Tout comme…La justice ? Etrange de voir à quel point ce concept de justice ne rime pas forcement avec le concept d’équité mais plus avec celui de…Vengeance peut être ? Néanmoins l’un dans l’autre, je comprends la nécessité de laisser à une tierce personne le soin de la dispenser même si elle est motivée par l’appât du gain.

Tout était dit ou presque de manière à peine voilée.

J’espère que vous ne me cachez aucune vilaine surprise…Du moins autre à ce à quoi je m’attend ? Oh oui, les filles ont-elles d’autres talents que ceux que je leur prête facilement ?
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Ven 12 Fév - 12:33

Le regard doré du vampire se fixa alors dans celui d'Azalée.

-Allons Azalée, je peux sentir votre peur d'ici... Bien qu'elle ne soit pas désagréable, elle est déplacée. Craignez plutôt les risques de cette entreprise, si du moins vous avez toujours la volonté de vous élever hors des Confins qui vous ont vu naître.

Azalée pouvait presque voir son reflet dans les pupilles de son interlocuteur.

-Quant à Ladrian ou Arianka... Comprenez que ceux de ma race n'ont guère d'affinités avec la religion, même s'il est vrai que l'exaltation de la chair a quelque chose de... divin, fit il la voix lourde de sous entendus cachés. Et je suis d'autant moins affilié à la notion de justice ou de châtiment qui sont des préoccupations bassement humaines. En ce bas monde, seul compte la survie... la survie et le plaisir. Je pense que nous nous comprenons à ce sujet.

Il tendit enfin une main aux doigts graciles.

-Et pour finir, en ce qui concerne la gente féminine qui peuple Complaisance, vous pouvez vous rassurer... Elles ont les seules propriétés que vous leur portez. Mais comme une traque peut prendre du temps, je vous propose d'arrêter une date... Disons que je vous donne un mois. Ni trop court, ni trop long pour une telle affaire. Pouvons nous dire marché conclu?

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Ven 12 Fév - 23:16

Le regard du damnée changea du tout au tout quand il parla de ces origines. En voilà des manières de parler des petits secrets des autres avec autant de désinvolture en pleine rue. Cela relevait presque du manque de savoir vivre, des notions élémentaires de politesses ou toutes autres étiquettes que l’ont pourrait trouver à ce sujet. De quoi le faire passer du statut de vampire dangereux à celui d’antipathique.

Il releva néanmoins que le vampire ne désirait ni se venger…S’il s’agissait de survie, il risquait plus qu’il n’imaginait. Beaucoup plus…S’il s’agissait de plaisir, c’était toujours aussi malsain. Dans les deux cas, cela n’augurait rien de bon pour lui. Mais pouvait-il faire autrement ? Il devrait faire attention et se montrait encore plus méfiant que d’ordinaire.

La peur n’est qu’une réaction conditionnée par une situation qui ne répond à aucun standard déjà rencontré. Tant qu’elle met en garder d’un danger qu’on ne peut estimer avec précision. Ce qui implique donc une réaction de stress face à l’inconnu…Elle n’a rien de vil ou de lâche. Du moins tant qu’elle nous fait que nous mettre en garde et de mieux estimer la situation. J’ai déjà vu un aperçu de votre nature mais ce que j’ignore ce sont vos motivations profonde.

Il darda le vampire du même regard qu’il lui lançait.

Ce faisant j’accepte votre marché…Mais en ce qui concerne notre relation, je préfère l’arrêter à des relations commerciales. A défaut d’être amicales ou cordiales, elles resteront neutres. Je suis moins sujet à la haine des damnées pour votre espèce et donc je reste ouvert à vos propositions. Cependant, je ne vous ferrais jamais confiance. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur…Oh je préfère ne pas à avoir à vous serrer la main. J’essaye de limiter les contacts physiques à la gente féminine…Question de goût

Le délai d’un mois lui faisait hérisser le poil. Mais tant pi…
Revenir en haut Aller en bas
Rkanjar
Tisseur de Rêves
avatar

Nombre de messages : 510
Age apparent : 777
Santé : 77/77

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 3


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Sam 13 Fév - 23:27

Le visage d'Elrad se ferma alors comme on éteindrait un interrupteur. Si encore il avait paru humain, là ce n'était plus le cas. Il retira sa main en repliant ses doigts. Il parla ensuite d'une façon tout à fait neutre et cordiale.

-Votre vanité et votre stupidité vous ont déjà perdu trois fois par le passé Azalée. Elles viennent de vous perdre une quatrième fois. Parler ainsi au maître de la ville, on voit bien que vous ne savez pas où se trouve votre place, à moins que vous ne soyez ignorant à ce point.

Il se redressa et il ne fit plus aucun effort pour retenir son aura qui déferla telle une vague sur Azalée, lui gelant les os et lui brûlant la peau, brisant sa maigre consistance. L'incarnation eut alors une vision qui lui frappa la rétine. Ce vampire était bien plus vieux qu'il ne se l'était imaginé de prime abord. Elrad se redressa et ferma brièvement les yeux.

-Le marché est annulé et d'ici trois jours, je vous enverrai une "visite". Si vous y survivez, vous n'aurez rien à craindre de représailles. Dans le cas contraire, vous mourrez. Cela n'a rien de personnel mais... disons que c'est pour le principe. Vous comprenez, j'ai une position à tenir, fit il en souriant de façon presque ironique.

Il lui tourna alors le dos.

-Ah, et rassurez vous... dit il en regardant par-dessus son épaule. Vous n'êtes pas mon genre non plus.

Le temps d'un clignement d'œil, et il n'était plus là. Seul dans la place, Azalée ne pouvait plus sentir aucune aura.

_________________


Réflexion personnelle ~ "Après tout, le rêve n'est qu'une conciliation entre sa propre réalité et la Réalité elle-même..."
Revenir en haut Aller en bas
http://srylan.forumactif.fr/
Azalée

avatar

Nombre de messages : 88
Age apparent : Incarnation Pure
Taille : 80

MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   Sam 13 Fév - 23:48

Trois fois ?

Il y avait le prêtre, il devait bien l'avouer...Mais quand à parler de deux autres fois...De quoi pouvait il donc bien parler ? Il papillonna des yeux un moment avant de ce dire que ce n'était peut être pas le moment de penser à cela. Mais à vrai dire, il avait l'impression qu'il n'avait plus que cela à faire en attendant la mort venir.

Mine de...S'il était tellement susceptible, il aurait pu faire le travail lui même. Même s'il était très ancien, dire qu'il était le maître de cette ville était pour le moins plus arrogant que tout ce qu'il avait pu dire dans sa courte vie. Après tout entre l'officionatum et les clans sans oublier les princes marchants, il y avait trop de pouvoir déconcentré pour dire qu'une seule personne avait la main mise sur cet ensemble.

Par contre, qu'il allait lui lancer un assassin...Ca il pouvait que le croire. Il avait l'air assez ancien pour avoir assez d'or pour l'étouffer avec et assez de relation pour le traquer au bout de la terre s'il le fallait. Néanmoins, il se demandait ce qui l'avait vraiment perdu...Bon d'accord, il aurait pu le traiter avec plus de respect...Mais en même temps, il ne pouvait pas lui faire confiance. Quelque part, il y aurait eut un vice caché qui lui aurait explosé entre les mains. Il n'avait aucun regret vis à vis de cela.

Sauf que maintenant, il était un ho...un Sidh mort et qu'il n'avait aucune idée de la manière de s'en sortir. Le plus ironique dans cette affaire, c'était qu'il avait toujours désiré faire les choses à sa manière et s'élever seul pour être certain qu'il ne lui arrive rien. Quelque part, il avait eut raison...Mais d'autre part c'était bien de la vanité. Plutôt de l'orgeuil. Enfin ce n'était pas important. Il allait y passer maintenant c'était certain.

C'est vraiment une superbe nuit

Peut être qu'il n'était pas fait pour cette vie...Peut être devrait il mourir ?...Peut être retourner dans les confins ?...Frapper à la porte des clans ? On allait lui rire au nez. Allez voir l'officionatum ? Sans parler du fait qu'il fallait les trouver, il était certain qu'il allait devenir un sujet d'expérience.

Bah cela n'avait plus d'importance. Trois jours...Qu'est ce qu'il allait faire de ces trois jours...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debut de soirée en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debut de soirée en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Soirée à l'opéra Garnier...
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nhale :: Sud-Place Principale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit