AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mémoire d'un Incarniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: La mémoire d'un Incarniste   Lun 25 Jan - 1:55

A la mention de la spécialité du jeune homme, l’atmosphère dans la voiture commença à s’affaisser, devenant plus lourde. Ce dernier sembla légèrement nerveux mais garda un grand sourire. Il pencha la tête sur le côté et se frotta rapidement l’arrière de la tête, jouant les parfaits idiots. Ce qui, a voir sa démonstration devait être un rôle dans lequel il devait exceller.

Ma vocation ? Douce Etherald si je devais avoir une vocation se serait celle de me trouver au mauvais endroit au mauvais moment…Ca et manger du fromage. J’adore le fromage. Si vous saviez ce que je pourrais faire pour…

En voyant l’expression de Fael, il s’arrêta…Puis haussa les épaules en soupirant.

Ok…En fait je déteste le fromage. Cette histoire à beaucoup d’implication et…C’est difficile d’en parler. J’ai…Je ne sais pas comment je pourrais en parler. C’était…Une succession d’évènement qui remonte jusqu’à ma naissance et même bien avant. J’ai…Fais une chose horrible…Et…Je dois avouer qu’en parler en caleçon est loin de me mettre à l’aise.

Il regarda la blessure de la jeune femme du coin de l’œil avant de détourner rapidement les yeux en rougissant.

Votre corps devrait commencer à régénérer. Je suis désolé de ne rien pouvoir faire de plus…Ma…Spécialité ce sont les machines. Mes études portent sur les relations Res/Machine. J’ai tenté à plusieurs reprises de créer une sorte de technologie qui s’appuierait sur la Res Incarna. Les catalyseurs et les focalisateurs ne sont que l’exemple le plus flagrant. Je pourrais par exemple à terme créer des ordinateurs plus puissant capable de calculer des modificares plus puissante, ou encore des caméras de sécurité capable de lire les lignes de code de la Res. On pourrait détecter des anomalies comme les modificares ou savoir à qui ont a à faire. Mais mon plus grand rêve c’est d’arriver à faire faire des modificares mineurs à une machine. Seulement cela à toujours été un échec…Alors je me suis lancé dans les relations Res/Machine/Esprit…Et vous avez ma plus grande réussite sous les yeux

Neve eut un léger sourire alors qu’elle arrêta la voiture devant un gigantesque immeuble. En vérité deux immeubles formant un demi cercle chacun. En sortant de la voiture, le catalyseur de Jin s’éclaira subitement et quand il ouvrit la portière à Fael, il était habillé d’un ensemble passe partout. Une chemise, un long manteau noir et un pantalon de la même couleur. Il proposa à l’incarnée son bras pour l’aider à se déplacer et l’accompagna jusqu’à l’entrée du bâtiment. Ce dernier était pour le moins…étrange. Des couleurs or et bordeaux se disputaient dans un style presque dérangeant. Les yeux avaient du mal à discerner l’espace avec précision.

Ils entèrent dans l’ascenseur, Fael pouvant remarquer que les boutons étaient rangés dans un ordre aléatoire. Il aurait été très facile de se perdre pour une personne n’ayant pas l’habitude. Mais peut être était ce quelque chose de voulut. La porte s’ouvrit sur ce qui aurait du être le sixième étage et pourtant la plaque indiquait qu’il s’agissait du neuvième. Jin eut un léger sourire et sortit de la cage pour prendre directement les escaliers et descendre un étage avant de déambuler dans les couloirs qui se ressemblaient tous.

La chose la plus importante pour un Incarniste, c’est de ne rien oublier. Ces notes représentent une fortune. Je pense que je n’exagère pas quand je dis que des pays seraient prêt à entrer en guerre pour mettre la main sur ces secrets. L’Officionatum les premiers. C’est pourquoi j’évite de venir ici. C’est une sorte d’entrepôt…A l’origine, je suis revenu ici pour récupérer quelques affaires. Mais je me suis montré trop sentimental et j’ai fais une erreur. J’ai rendu visite à un vieil ami et je lui ai donné un coup de main dans un orphelinat. La suite vous la connaissez.

Il s’arrêta devant un appartement regarda autour de lui jusqu’à ce qu’un chat arrive de nulle part. Le matou regarda fixement l’incarniste puis un cliquetis ce fit entendre, libérant l’accès à l’appartement. Jin pénétra dans la pièce…Fael put y voir un majestueux griffon bicéphale gravé à même le sol ainsi qu’un nom à consonance noble.

Djeen Bartholomeï


Le reste de la pièce était pour le moins commun. De quoi déposer son manteau et ses chaussures ce que fit l’hôte sans la moindre gêne avant d’avancer dans la pièce suivante qui devait certainement intéresser Fael. Une gigantesque salle aux parois emplit de livre avec en son centre une table carré aux proportions extravagante…Mais qui pouvait facilement accueillir le corps d’une personne pour le travailler. L’incarnée pouvait facilement voir deux autres pièces. Son hôte disparut dans l’une d’elle et revint accompagnée de la jumelle de Neve qui tenait un plateau avec des bandages et autres ustensiles pour des soins mineurs.

Jin s’installa sur un tabouret et se frotta l’arrière du crâne, ne sachant pas par quoi commencer alors que la seconde anima proposa à Fael des soins, lui demandant si elle voulait quelques rafraichissements ou autre chose.

Par quoi commencer…Tu connais les Serenii ? Le concept d’écoterrorisme ?


Dernière édition par Kinos le Dim 31 Jan - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mer 27 Jan - 11:46

Le temps du trajet, Fael avait senti les chairs se régénérer. Une chance que la balle n'ait fait que passer et non s'enfoncer... Parce que ça aurait été un autre souci. Mais au moins, elle n'aurait pas besoin de passer par la case "hôpital". Elle détestait les hôpitaux depuis le temps où elle n'avait pas encore acquis ses facultés de régénération. Chacun de ses contrats se soldait par un séjour inévitable entre quatre murs blancs... lui faisant perdre un temps précieux. Encore que là, la mercenaire s'estimait s'en être tirée à bon compte: parvenir à s'échapper en plein milieu d'une fusillade en se récoltant une éraflure à la hanche était le moindre des mals vis à vis de la situation. Ces années d'entraînement et souffrance commençaient à porter leurs fruits.

Elle écouta Jin lui révéler sa spécialité. Neve était une preuve suffisante de ses talents mais de là à faire des modificares à un ordinateur? Elle n'était même plus sûre d'avoir entendu parler d'Anima Incarniste... Mais la Res n'était pas sa spécialité. La Sidh y avait touché, il y a de cela très longtemps mais après la destruction de son catalyseur, elle avait oublié toutes les faibles bases qu'elle avait pu acquérir. Ses doigts ne se souvenaient même plus du toucher d'un de ces artefacts.

Mais ces explications ne lui permettaient pas encore de savoir qu'est ce que ces types lui voulaient. C'était déjà un hasard fabuleux si elle avait pu être témoin de sa capture... et encore davantage qu'elle ait bien voulu aller le sauver. Quoique... ne l'aurait elle pas fait tout de même, en dépit du fait qu'elle ne le connaissait pas? Fael évita soigneusement ces pensées.

Elle fut sur le point de prendre la parole mais la voiture s'arrêta à ce moment. Pendant que Jin sortait, la possédée fit une légère pression au-dessus de sa hanche pour vérifier où en était le processus. Aucune douleur, c'était positif, il lui faudrait juste nettoyer le sang qui avait giclé de la plaie et qui était maintenant partiellement séché, masquant la peau nue dessous.

Quand l'homme lui ouvrit, Fael constata son changement de vêtements. Elle avait oublié qu'on pouvait également faire ça et elle se promit intérieurement de se racheter un catalyseur quand elle aurait l'occasion... et pour éviter d'avoir à payer une couturière à chaque fois qu'elle aurait un pépin.

Elle refusa le bras proposé en gentleman et elle sortit en montrant que sa hanche était fonctionnelle. Quand bien même elle n'aurait pas été remise, elle aurait refusé de toutes manières, hormis si vraiment elle n'avait pas été capable de marcher. Pas qu'elle était féministe endurcie, quoique des fois... Mais c'était avant tout une question de fierté, la fierté du combattant stupide, celui qui vous fait souffrir inutilement juste pour ne pas égratigner votre couverture de dure à cuir.

Elle le suivit donc dans le bâtiment sans mot dire, observant avec attention les alentours. Quand Jin mentionna l'Officionatum dans l'ascenseur, elle souffla un:

-Sans blague...

Au moins elle savait désormais comment ses collègues amateurs lui avaient mis la main dessus. Arrivés à l'appartement, c'était autre chose. L'affaire prenait des tournures intéressantes. Enfin, après que Jin lui eut posé sa question et l'Anima de lui proposer des soins, elle répondit.

-Quelque chose pour nettoyer le sang serait déjà bien... et un petit tour de passe passe pour le trou dans mes vêtements ne serait pas de refus.

Ce disant, elle observait la pièce, notant le moindre élément qui pouvait assouvir sa curiosité. Puis, elle se repassa la main dans les cheveux brièvement, l'autre main sur la hanche.

-Les Serenii...? Oui, vaguement, bien que je n'en ai rencontré qu'un dans toute mon existence.

Une brève entrevue qui ne lui avait pas permis d'en savoir davantage sur ces Sidhes.

-Quant au concept d'écoterrorisme, continua t'elle nonchalamment. Il n'y en a jamais assez à mon goût. Un rapport avec tes talents?
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mer 27 Jan - 23:40

L’incarniste laissa un ange passer. Il apparaissait de plus en plus mal à l’aise à l’évocation du passé et ne savait peut être pas par où commencer. Les paroles nonchalantes de Fael laissait le doute quand à sa réaction et à vrai dire, Jin ne voulait pas encourir la colère de l’incarnée. Pour une raison ou pour une autre…Il se contenta de détourner le regard et de le laisser plonger dans le vide en tentant de cacher ce qui devait l’être et exposer ce dont Fael avait besoin. Du moins c’était l’impression qu’il laissait, son visage expressif restant un livre ouvert.


Cela n’en n’était pas vraiment…Mais il fut un temps où…Les choses étaient moins tranchées et les ennemis moins identifiables. Je n’avais rien à voir avec tout cela et je n’aurais jamais du l’être en tout état de cause. Mais il apparaissait de plus en plus évidant que mon concours s’avérait nécessaire à la bonne réussite du projet. Ce n’était à la base qu’un mécanisme de défense amélioré. Pour ma part, je n’y voyais rien de mal à part libérer quelques lycans d’un joug oppressif. J’étais jeune, maladroit et pour le moins endoctriné alors j’ai accepté.

L’homme joua beaucoup avec ses doigts, montrant ainsi plusieurs signes de nervosité.

J’avais déjà quelques succès à l’époque bien que mes…

Il marqua un temps d’hésitation.

…Enfin mes choix de spécialité n’était pas du goût de tout le monde. Cependant j’ai été recruté pour le projet Sylio-NA. Pour faire simple, il s’agissait pour nous de transformer à une échelle locale un environnement donné pour en faire un environnement plus adapté à des alliés. Nous avions eu quelques résultats mais malheureusement il était impossible de le faire à plus grande échelle. Les variations de Res et les paramètres étaient impossible à gérer de même que l’énergie déployé. Au mieux, nous pouvions faire de la terraformation mais cela prenait plusieurs années dans le meilleur des cas. Seulement, nous avons eu un changement de direction…Et le projet est devenu le projet BlueBox.

Il se leva et alla jusqu’aux livres, marchant près d’eux tout en cherchant un en particulier.

Celui qui nous dirigeait alors introduit plusieurs concepts pour le moins moderne. Au lieu de vouloir changer directement l’environnement, nous pouvions le faire sur une poignée de paramètre subtil s’articulant autour d’un réseau de focalisateur et d’observateur. Avec le réseau rien n’était impossible. Surtout pas avec ce que j’avais conçu pour l’occasion. Nous avions un pacte en cours avec une tribu de lycan…Et nous avions une petite ville…Nous pensions qu’ainsi, plus personne n’oserait s’approcher de nos terres. Que l’Officionatum n’oserait jamais plus s’en prendre à nous. Je pense que maintenant, tu devrais être capable de comprendre les implications de toute cette affaire…

Il se retourna à demi…Espérant une réaction positive de la part de son interlocutrice.


Dernière édition par Kinos le Dim 31 Jan - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Ven 29 Jan - 15:25

Fael fut relativement amusée de la réaction craintive de Jin, là où elle ne voyait pas ce qu'il y avait de si grave. Ses propos étaient décousus et ne lui permettaient pas une vue d'ensemble de la situation, ni en quoi elle menait à celle où ils se trouvaient actuellement.

Voyant qu'il ne souligna pas sa demande, la mercenaire se servit elle-même sur le plateau tendu par la jumelle de Neve. Elle prit un coton, une bouteille d'eau dans son stockeur pour humidifier ce dernier et elle enleva le sang. D'autres cotons furent nécessaires jusqu'à ce que sa peau fut enfin visible. Pas une trace, la régénération l'étonnerait toujours.

Avec un sourire faussement condescendant en guise de remerciement silencieux, elle reposa les cotons salis sur le plateau. Quand Jin la regarda pour guetter sa réaction, Fael avait une main sous le coude, l'autre sur le menton et elle continuait d'observer la pièce.

Puis elle s'aperçut qu'il attendait une réaction de sa part et elle baissa la main tout en lui jetant un œil sur le côté. Son air était plutôt neutre.

-Si je résume bien, vous avez essayé de faire une ville Sidh. Mais j'ai un peu de mal à saisir qui était derrière ce projet et pourquoi. Et surtout... en quoi est ce que cela te gène, à moins que tu ne m'aies pas tout dit ou que j'ai mal compris ce que tu voulais me dire.

La Sidh souleva alors le premier instrument qu'il lui tomba sous la main pour le regarder de plus près.

-Un peu plus de clarté serait la bienvenue...
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Ven 29 Jan - 19:16

L’incarniste secoua la tête à la négative.

Non…Nous l’avons carrément rasé. Le directeur voulait absolument des résultats et ces gens étaient entrain de mettre à mal les lycans en détruisant leur habitat, leur environnement par des moyens divers : Pollution, chasse, exploitation minière et forestière, j’en passe et des meilleurs. Je ne peux même pas dire que j’étais contre cette idée…J’étais idéaliste et idiot…Et il y avait tellement d’application possible au projet. Alors j’ai activé le système et une forêt à poussé en l’espace de quelques nuits. Les lycans eurent un avantage considérable et ils tuèrent tout les habitants. Les femmes et les enfants pour la plupart on été transformé et je suis quasiment certain que le centre à touché quelques prisonniers pour d’autres expériences mais j’en ais aucune preuve.

Il se pinca les lèvres en baissant la tête.

Je suis le pire des hommes et pour me racheter j’ai fais ce que j’avais à faire. Mais de cela…Vous devez en concevoir un certain scepticisme voir le dédain le plus total.

L’incarniste haussa les épaules et tira un volume de ses étagères qu’il posa sur la table. Si Fael se penchait un peu elle pouvait voir divers plans et notes très avancés sur des machines qu’elle n’avait jamais vu. Jin continua de le feuilleter en recherchant quelque chose de précis.

Mais je suppose que la partie qui vous intéresse concerne notre amie commune et surtout l’implication des vampires dans une affaire qui les concernent si peu. Pourtant le concept d’écoterrorisme est quelque chose qui intéresse beaucoup de personne…Tout comme Altléa. Le bouclier de nuit éternelle est l’exemple le plus flagrant et dans mon champs de compétence. En partie du moins. S’ils pouvaient en recréer un ailleurs, même l’officionatum aurait du mal à gérer une épidémie de vampirisme. Il suffirait que je créé de manière artificielle une saison des pluies qui n’en fini pas. Les vampires pourraient agir en toute quiétude de manière ponctuelle sans que personne ne comprenne quoique ce soit. Déclanchement de tremblement de terre à distance, blizzard, foudre…Ils pourraient faire pleuvoir toutes sortes de calamité et lancer des cultes apocalyptiques. Ils pourraient même s’en prendre aux démons…Bien sûr tout n’est pas possible. Et ils ne pourront pas le faire du jour au lendemain. Cela demanderait des dizaines voir quelques centaines d’années. Mon aide extorqué leur ferrait gagner quelques dizaines d’années au plus. Qu’est ce que c’est pour un vampire ?

Il haussa les épaules

Je suppose que ce genre de plan vient d'une famille mineur qui tente de prendre le contrôle dans l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 2 Fév - 0:43

Fael reposa doucement l'objet qu'elle tenait en regardant Jin.

-Ce n'est pas à moi de juger qui est un monstre ou non... Enfin, cela dépend des fois.

Elle commença ensuite à arpenter la pièce.

-Nous commettons tous des erreurs, c'est ce que j'aimerai dire. Et le plus souvent au nom du bien commun, ou de la justice. Quant à ce qui te tourmente, je crois que je serai mal placée pour te reprocher quoique ce soit. Tu dois vivre maintenant avec cette plaie, c'est un tourment déjà suffisant même si tu n'as pas tué directement.

Mais c'était un détail utile à se rappeler si quelque chose survenait. La mercenaire ne faisait confiance à personne, et aimait avoir un certain contrôle sur les évènements, même si la plupart lui échappait.

-... Si je comprends bien ce que tu me dis, un groupuscule aurait envie de faire repartir une deuxième Guerre de Sang?

Elle ne savait pas trop quoi en penser. Elle avait ses bases en Histoire mais les détails de cette vieille guerre étaient enfouis dans sa mémoire. La trahison des vampires envers les damnés, l'alliance avec les démons et la tentative d'assujettir l'humanité... Elle s'était toujours demandé comment l'Officionatum avait pu tourner la chose en une banale guerre civile?

-Du coup, on en vient à la situation dans laquelle je t'ai trouvé. Mais trois questions me taraudent... Quel village a été victime de cette expérience, qui était le mandataire de cette dernière... et pourquoi ont ils besoin de moi pour ces charmantes expérimentations? dit elle en s'arrêtant et en se retournant, s'adossant dans un mouvement fluide à un mur vacant, les pouces dans les poches.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 2 Fév - 1:28

L’incarniste baissa le regard, semblant réfléchir à ses prochaines paroles avec une attention toute particulière. Ses émotions facilement lisibles sur son visage où se mêlait culpabilité mal assumée mais aussi douleur, circonspection et découragement. Il resta un moment ainsi, à faire le tri dans ses émotions et ses pensées abandonnant son précieux grimoire. Au bout d’une longue minute de silence, il soupira. La sœur jumelle de Neve se retira avec les contons ensanglanté pour revenir avec des rafraichissements et plus spécifiquement de l’alcool fort. Juste ce dont Jin semblait avoir besoin. Il avala d’un trait un liquide ambrée et grimaça doucement avant de retrouver un peu de courage.

C’était…Une petite bourgade en pays de Ka. L’une des rares qui s’étendait dans les pays de glace au nord. Son chef était un homme brutal qui avait réussi a sédentarisé son clan. Il préparait une série de raid dans le sud pour ramener des esclaves et les vendre à qui en voudrait. De grand gaillard blond, fier mais tellement violent et enclin a faire verser le sang. Ils avaient déjà prit de nombreux lycans sans le savoir et les avaient tellement brisé…Qu’ils n’étaient plus que l’ombre d’eux même. Malgré cela…Je n’arrive pas à croire que nous les ayons tous tué.

Il reprit un verre et se reconcentra sur son volume, tournant les pages à une vitesse folle. Ces yeux scrutaient les informations bien plus vite qu’il ne tournait les pages. Il fini par s’arrêter sur plusieurs esquisses présentant un anima et le tourna vers Fael. Les dessins étaient pour le moins éloquant mais la langue utilisée lui était inconnu. Une écriture rude et calligraphié…Mais surtout des idéogrammes élégant.

Je vais…Essayer d’en parler. A l’origine, il s’agissait d’une mission d’anthropologie mené il y a…Disons un siècle ou deux par un professeur. Le Docteur Jan d’Hael et son compagnon de toujours Iolo Ashcret. Tout deux originaire des tréfonds bibliothécaire de Metranim. Le premier était un éminant historien mais son domaine de prédilection était l’étude de la société humaine primaire. Le second était plus un romanesque attiré par toutes les divinités païennes. Pour la plupart des ancêtres au culte de l’Indicible mais là n’est pas la question. Les deux compères se sont rencontrés par l’intermédiaire d’un autre professeur en parapsychologie. Ce dernier aimant à étudier dans les cultes anciens, espérant y trouver des traces de pouvoir…Ne serait ce que des drogues utilisés dans les rituels ouvrant des pouvoirs de voyance. Bref ils finirent par tomber sur des vieux documents et Ka se trouvait être une expédition parfaite. Trois autres professeurs ont fini par les rejoindre. Ignorant des deux incarnistes se trouvant parmi eux. J’ignore ce qu’ils ont trouvés là bas mais ils revinrent changés. Transfiguré. Pendant une vingtaine d’année ils amassèrent des fonds levant une véritable petite armada et repartir. Pour ne plus revenir. Les autorités ont classés l’affaire après avoir retrouvé les épaves des navires et quelques cadavres sur les plages. Ce qu’on sait moins c’est qu’ils sont monté dans le grand nord et ont fondé un centre rebelle. Purity.

Il devint légèrement nerveux.

Je vais pas rentrer dans les détails mais après quelques générations, un Serenii a reprit le centre…Et c’est lui qui mena les derniers grands projets avant la destruction du centre suite a un…Accident ?

Il détourna le regard avec un léger sourire.

Il ne reste plus rien du centre…Mais le projet de terraformation…Il en restait de légère trace. Nous avions prévu de déménager une partie du matériel a Nhale. Mais il nous fallait alors des contacts. Et une protection. C’est votre grande amie Deirdre qui s’en occupait. Elle travaillait dans l’officionatum. Elle était une traqueuse…L’une des meilleurs. Et elle aimait à trainer près des incarnistes. Surtout moi. Sa question était la suivante : Peut on faire revenir une âme décédée ?

L’incarniste montra alors l’anima et plus particulièrement une boîte qui ressemblait étrangement à une boite à musique.

Je lui avais répondu à l’époque qu’une telle chose était théoriquement possible…Et théoriquement dans mes cordes…Mais que j’avais besoin de quelque chose. Une chose à quoi personne ne tenait énormément. Une chose ou…Quelqu’un.

Il se recula demandant un autre verre tout en regardant Fael d’un regard qui voulait tout dire…
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 2 Fév - 19:43

Pendant qu'il parlait, elle fit signe à Neve qu'elle ne prendrait rien. Elle avait terriblement soif évidemment, surtout après ce qui venait de se passer. Mais elle se méfiait. Même si Jin avait l'air inoffensif, elle gardait bien en tête le fait qu'il était incarniste... et qu'il n'y a pas si longtemps on avait mis la sienne à prix pour des expérimentations étranges. Excès de paranoïa? Elle le convenait.

L'affaire se complexifiait au fur et à mesure de ses explications. Il était plus compréhensible qu'en arrivant, mais il semblait avoir l'habitude de suggérer les informations, ce qui eut le don de l'irriter légèrement, bien qu'elle n'en montra rien. La mercenaire gardait souvent caché derrière un masque de neutralité ce qu'elle pouvait penser.

Donc son grand amie Deirdre était une traqueuse de l'Officionatum... Voilà qui lui seyait à merveille. De prédateur, elle était passée à prédateur. Ignorait elle simplement que sa victime préférée d'autrefois avait décidé de passer dans le premier camp? Il lui faudrait probablement l'éliminer pour le lui faire entendre. Et malgré tous les grands principes de Fael, elle allait adorer ça. Un frisson de plaisir parcourut sa colonne vertébrale à cette pensée, qu'elle finit par réprimer. La mercenaire détestait cette sensation qui lui montrait vraiment ce qu'elle était. Dans quoi elle se complaisait... et ce qu'elle risquait en s'y abandonnant.

-Je vois... mais l'homme qui l'accompagnait, était il de l'Officionatum?

Cela l'étonnait un peu, ces gorilles lui semblaient loin de cela. Puis, elle regarda ce que Jin lui pointait sur le schéma. Une boîte à musique... Voilà de quoi lui raviver des mauvais souvenirs.

Peut on faire revenir une âme décédée ?

Fael ignorait si les âmes existaient, même si ce fait la concernait directement. Quelque chose la hantait et hantait ses semblables. Bien qu'elle ignorait quel esprit malade avait bien pu trouver refuge dans le sien. Fael n'avait pas été imprégné par un autre possédé. Cette chose était venue naturellement à elle. L'incident au manoir avait il mis la puce à l'oreille de Deirdre? Ou bien, c'est juste qu'elle aurait repensé à sa victime après toutes ces années?

Une chose à quoi personne ne tenait énormément.

Sympathique, mais vrai. Aucune famille n'attendait la mercenaire. Personne ne la regretterait si elle venait à disparaître. Mais tout de même, si Deirdre avait mis son dossier à jour, c'est qu'elle s'était renseignée sur son compte. Quel malade mental pousserait le vice jusque là sans aucune raison? D'accord, il lui manquait une case. Pourtant, le fait qu'elle soit également une damnée lui disait qu'il y avait autre chose là dessous.

Fael n'aima pas le regard de Jin. L'idée d'être un cobaye potentiel ne plaisait à personne, et encore moins à elle. Finalement, elle allait peut-être l'accepter... ce verre.

-Et pourquoi cette question la taraude...? Quel lien avec ce projet de terraformation, et en quoi consiste cette expérience? dit elle en posant ses questions méthodiquement et de façon espacée.

Autant savoir à quoi elle devait s'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 2 Fév - 21:22

L’incarniste se laissa aller dans son fauteuil et joua avec son verre, faisant tourner le liquide de manière presque enjoué. Pour ne pas dire fatigué, désespéré et dégouté…

Non. J’avais déjà rencontré cet homme avant. Cet accident…A eu lieu il y a une dizaine d’année. Et j’ai longtemps déambulé à la recherche d’un moyen pour me racheter. J’ai beaucoup travaillé dans des œuvres caritatives mais surtout pour des victimes de guerre. Je propose des prothèses bien meilleure que ce l’ont trouve dans le domaine médicale. C’était là la raison de ma venue à Nhale. J’étais venu à l’orphelinat pour vérifier que les enfants que j’ai aidé allaient bien et faire des réglages. Les enfants grandissent vite et ces prothèses peuvent les faire souffrir. Je dois les ajuster régulièrement et c’est là que ce type c’est présenté comme venant d’un collectif d’intérêt privé. J’ai cru à des princes marchants mais j’ai fais une petite enquête et j’ai découvert des connections avec une petite famille de vampire qui travaille beaucoup dans les bas fond. Rien de bien méchant mais on peu les considérer comme des parvenu, des petits joueurs comparé aux grandes maisons d’Altléa.

Il pencha la tête légèrement sur le côté, posant le verre contre sa tempe, laissant son regard dériver dans le vide.

Pour moi, notre…Amie…A du récupérer le matériel que nous avions entreposés ici. Elle propose aux vampires de récupérer le projet…Elle sait qu’ils ne pourront pas en faire grand-chose. Il est incomplet et obsolète depuis le temps. Ils leur faut un incarniste de talent pour en faire quelque chose. En échange de mon nom, Deirdre demande votre tête.

Il croisa les jambes, souriant de plus en plus faiblement jusqu’à paraitre pour le moins dégouté.

Je passe sur les tortures et autres pressions que j’aurais du subir pour remettre le projet à flot. Une petite famille de Vampire prenant l’ascendant sur l’assemblée. Une vrai révolution de quoi relancer une guerre de sang. Deirdre de son côté me récupère et me demande de faire revivre cette personne. Elle m’a longtemps parlé de ce vampire qu’elle a connue enfant. Elle voulait vraiment le faire revivre…

Il croisa le regard de Fael une nouvelle fois.

Je me souviens plus de son nom…Mais il s’appellait Elro…Non Elrad je crois.

Il fit une pause regardant la boîte à musique

Il est impossible de ramener un esprit tel qu’il était avant sa mort. Mais on peut recréer une sorte d’image. Un fantasme. Je suppose que cet homme t’a profondément marqué et c’est de cette image gravé au fond de toi dont Deirdre a besoin. La boîte va s’en emparer, l’amplifier et lui donner un semblant de forme. Un bon incarniste peut travailler cette image pour la faire ressembler à une âme, améliorer les traits et lui donner un corps il ne sera pas comme avant…Mais il ressemblera a ce qu’on voudra qu’il ressemble. Et j’ose à peine penser ce à quoi Deirdre aspire.

Il frissona involontairement puis vida son verre, essayant de cacher son dégoût.

Elle a du recréer le manoir dont elle me parlait. Rapatrier tout les objets qu’il possédait conforme à son souvenir…Mais aussi les gens qui lui étaient proche…Ce manoir doit maintenant ressembler trait pour trait à ce qu’il devait ressembler autrefois…Mais en pire. J’imagine à peine le nombre de mort…Le nombre d’esprit qu’elle a du arracher pour former ce…Cette chose qui doit la hanter. Il y a donc deux problèmes à régler : Celui des vampires et celui de Deirdre. J’ai l’intention détruire leurs machinations avant qu’elles ne prennent des proportions incontrolable. De mettre fin à toute cette folie et d’enterrer enfin mes erreurs passés. La question que je me pose c’est…Est tu avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 2 Fév - 22:32

Tout était clair à présent. Les dernières révélations de Jin eurent le don de lui planter un poignard dans le cœur, froid et précis.

Le manoir Derentia... ressuscité? Cette idée lui était insoutenable. Une brève grimace de dégoût ébranla son masque d'impassibilité. Il lui semblait encore entendre les cris des victimes, le rire des enfants, les leçons qu'on y enseignait. Elle refusait d'y croire et niait le fait que des enfants puissent s'y trouver de nos jours... et vivre le calvaire qu'elle avait subi. Le cauchemar revenait.

La seule chose qu'elle avait béni à son imprégnation était les flammes engloutissant le bâtiment. La liberté enfin, même si c'était pour vivre d'autres horreurs.

-Felis? Ton père t'appelle...

Cette garce n'avait pas osé...

Elrad, voilà le but que Deirdre s'était fixée. Fael ignorait s'il avait survécu à l'incendie... ou même s'il avait été présent à l'Initiation. Elle avait vécu avec cette incertitude et cette peur vissée dans le ventre, d'apprendre un jour qu'il ait pu survivre. Deirdre semblait penser qu'il avait succombé... Si c'était le cas, elle comptait le faire revivre.

Quelque chose en elle lui susurra les dangers potentiels... Une chose qui ne pouvait que réagir à de tels propos. Le froid engourdit ses sens sans qu'elle ne s'en aperçut. Cette haine et cette colère n'étaient pas seulement les siennes.

Elle ne le permettrait pas. Ils ne le permettraient jamais. Elle fronça légèrement des sourcils avant de se pincer entre les yeux. Non, elle ne devait pas se laisser emporter. L'Ombre n'attendait que ça et embrouillait déjà ses pensées pour prendre le dessus. Après un moment à rester ainsi, quand le tumulte de ses émotions se calma un peu, elle baissa la main et jeta un œil à Jin en remettant un pouce dans une poche. Il attendait une réponse de sa part.

-Hm... Les ennemis de mes ennemis sont mes amis dit on, répondit elle avec un sombre sourire.

Elle omis de préciser qu'elle n'était jamais avec quiconque, et que le concept d'amitié lui était étranger. S'allier ne lui posait pas de problèmes, mais considérer quelqu'un comme fiable était trop lui demander. Elle avait besoin de Jin pour atteindre Deirdre et Fael comptait bien sur cet atout.

Elle traquerait chacun de ses sbires s'il le fallait mais elle la tuerait. C'était maintenant une affaire personnelle. La première étape était d'atteindre la famille des Bas Fonds, il était toujours plus facile de trouver une organisation qu'une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mer 3 Fév - 0:12

Jin secoua la tête à la négative devant les paroles de Fael. Il se leva et se tourna vers une porte qu’il ouvrit. La boisson commençait à faire légèrement son effet et cela pouvait se voir à sa démarche plus nonchalante.

L’ennemi d’un ennemi n’est qu’un ami que si nous regardons dans la même direction et que nos méthodes ne sont pas antagoniste. Je refuse de reproduire les erreurs du passé…Mais tu me semble quelqu’un de bien.

Il se gratta l’arrière du crâne en pénétrant la nouvelle pièce. Le style était résolument Cerellien. Des ton ocre et bordeaux se disputait autour de statue de marbre blanc représentant des hommes ou des femmes. La plupart se battant entre eux. On aurait dit une gigantesque bataille antique qui se déroulait autour d’un tombeau…Ou plutôt d’un sarcophage. Mais ce qui devait intéresser Fael, c’était que ces statues portaient des armes ou tenaient des armures pour le moins hétéroclites. Armes blanches, arme de jet, arme à feu…N’importe quel armurier ou mercenaire auraient certainement vendu père et mère pour pénétrer dans une telle pièce. Le plus gros du travail semblait avoir été fait sur des épées au concept les plus farfelu destinée aux cérémonies mais aussi à des modèles élégants et meurtrier.

Inutile de dire la confiance que je dois avoir pour te montrer cela. Ces armes, je les aient forgé durant ma jeunesse. Mais aussi pendant mes années d’exile. J’ai forgé les armes blanches, les armures. J’ai parfois amélioré des armes à feu…J’adore la sensation de créer. Certaines de ces armes sont inutilisables, elles n’ont qu’un but décoratif. Mais je peux en refaire et j’ai un choix d’armure intéressant. D’autres manteaux comme le tiens et des armures légères. Mais il me faut un ateliers, de l’argent et des ressources.

Il alla directement au centre de la pièce où se tenait le sarcophage. Deux statues aux visages effacées tenaient deux épées à la beauté époustouflante. Des caractères étranges courraient le long des lames. L’une était blanche aux runes bleutés exaltant une légère brume, son design était digne et d’inspiration Serenii. L’autre était noir aux runes rougeâtres exaltant de la même brume étranges. Son design était plus simple, plus brut…Plus…industriel ou urbain. Difficile de dire devant le malaise qu’elle provoquait rien qu’en posant les yeux dessus.

Il te faudra de l’aide. Je ne suis pas un guerrier…Et je ne peux pas créer d’armée d’anima. Je vais essayer de trouver ce qu’il me faut. Avec un peu de chance, Deirdre n’a pas tout trouvé et je devrais retrouver des petites choses utiles pour démarrer un atelier. Neve et sa sœur ne sont pas des modèles de combat. Je t’aiderais autant que je le peux et je continuerais mes investigations. Quand le temps viendra je participerais plus activement mais j’ai besoin de me préparer. En attendant…

Il s’avança près des deux épées. En passant, Fael pourra voir que dans le sarcophage de verre dormait une femme à la beauté charmante, aux cheveux mi-long châtain se terminant en deux petites couettes sur ces épaule.

Je peux t’offrir une épée un peu spéciale…
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Sam 6 Fév - 23:35

Fael resta un moment là où elle était, le temps de réfléchir. Puis, elle suivit Jin en silence avant de siffler avec un air appréciateur, tandis qu'elle pénétrait dans la pièce.

La combattante et l'esthète en elle admira avec quel soin méticuleux et artistique la mise en scène avait été réalisé. Pas vraiment pratique pour saisir les armes mais cela avait le mérite d'être original pour un armurier.

Tout en arpentant la pièce, elle effleura l'une des statues, le regard pensif avant de lever la tête vers son visage figé et concentré, prêt à donner un coup à son adversaire. Un rayon lunaire éclairait ce dernier, tranchant avec le reflet courbe et vermeille d'une des tapisseries proches qui soulignait l'une de ses joues.

Toute sa vie était là, dans une guerre qui n'était jamais déclarée, sur des champs de bataille toujours enfouis. Sa main sur la pierre froide, elle s'aperçut enfin de l'ampleur de la tâche. Traquer Deirdre, traquer une famille entière de vampires et peut-être leurs sbires...

Qu'importe.

Cela ne la dérangeait pas. Le danger ne l'avait jamais dérangé. Devoir jouer les paladines de Joshua la dérangeait davantage que ce simple facteur. Mais c'était avant tout sa survie plus qu'une autre qui était en jeu... et le défi l'alléchait déjà. Certes, elle était une mercenaire mais avant tout une combattante. Sa décision était déjà prise.

Sur ces pensées, Fael se dirigea vers Jin, le visage impassible. Elle s'adossa ensuite à une statue proche et elle croisa les bras tandis qu'elle observait la personne dans le sarcophage.

-Si tu n'es pas un guerrier, tu ne risques pas d'approuver mes "méthodes". Il est amusant de voir que tu peux déjà faire confiance à quelqu'un que tu n'as rencontré que le jour même, surtout quand tu ne connais ni ses réelles motivations, ni ce qu'elle est vraiment. J'ai un intérêt personnel à tuer Deirdre, le reste... est accessoirement en bonus. Mais tout cela ne se fera pas sans heurt, ni douleur... ou meurtres.

Elle se frotta du pouce le côté de sa joue en regardant sur le côté.

-Alors ne me juge pas promptement comme quelqu'un de "bien". Tu risquerais de changer d'avis rapidement. A toi de voir si ça te dit toujours de m'aider. Après tout, je ne vais pas cracher sur de la marchandise, et ça ne changera pas mes objectifs pour autant mais...

Elle eut un sourire en le regardant à nouveau.

-Autant te prévenir à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Dim 7 Fév - 0:45

Un instant…L’espace d’un seul instant, Fael put voir quelque chose passer dans les yeux de l’Incarniste. Une impression qu’elle aurait eut du mal à décrire précisément. Comme si l’air avait vibré d’un danger intangible, comme si une pupille pourpre l’avait jaugée au fond de ténèbres sans nom, comme si quelque chose d’animal ou de gigantesque avait subitement insulté…Comme si Fael avait attiré l’attention d’une chose innommable. Pourtant Jin se contenta de détourner la tête puis poser sa main sur l’une des statues.

Quand je me souviens du village qui a été dévasté, je me souviens surtout d’une jeune fille qui tenait dans ses bras son enfant, tentant de la protéger quoi qu’il arrive. Elle aurait pu s’enfuir, elle aurait certainement eut une chance si elle avait sacrifiée son enfant. Mais au lieu de cela, elle a essayée de le sauver quoiqu’il arrive. Ce n’est pas la fatalité qui a lancé ces lycans contre son village. Ce n’est pas le destin qui à voulut qu’elle soit éventrée sauvagement. Ce ne sont pas les Dieux qui ont décidé que son enfant ne survivrait pas. Les dieux…N’ont jamais eu aucun pouvoir. Ils n’ont pas fait le monde comme ils l’auraient souhaité. Il n’y a que les hommes qui ont ce pouvoir

Il se retourna. Son regard possédait cette détermination tâché de souffrance passé. Cette détermination qui le pousserait certainement à aller jusqu’au bout et ce sans regarder aux sacrifices.

Le bien et le mal sont des notions bien trop aléatoire pour être suivit. Une nouvelle guerre du sang n’apporterait que du malheur pour tous. L’éthique déjà trop baffoué en temps de paix ne serait plus qu’une vision de l’esprit. Les carnages et monstruosités ne cesseront de grandir. Non, tant qu’il est possible de la contenir il faut agir maintenant. Quand à tes méthodes…Je ne pense pas que tu sois du genre à abattre des personnes qui n’ont rien à voir avec cette affaire. Tu n’es pas une folle sanguinaire qui se baigne dans le sang de tes ennemis non plus. Nul doute que tu les ferras souffrir d’une manière ou d’une autre mais tu es lucide et intelligente. Ceux que tu affronteras ou qui auront des informations ne sont pas des enfants de chœurs. Je ne m’attends pas à ce qu’ils t’offrent leurs têtes sur un plateau. Nous faisons tous ce que nous devons, ils ont choisit leurs voies. Si tu cantonne tes actions à Deirdre, je ne pourrais te le reprocher. Elle est une menace pour moi. L’éliminer m’ôterait une épine du pied. Je pourrais m’occuper dès lors du reste.

Ces paroles étaient beaucoup plus froide qu’auparavant. Cela ne semblait pas lui faire plaisir mais la lucidité dont il faisait preuve attestait de ce qu’il avait pu faire dans le passé sans la moindre once de regret.

J’ai ici arme de toutes sortes. Je peux modifier à loisir celle de ton choix…Dans la mesure du possible. S’il te faut un peu d’aide, tu as devant toi l’unique Anima que j’ai conçu pour le combat. Elle dort depuis sa création…Je ne pensais jamais devoir l’éveiller un jour.

Il approcha sa main du sarcophage. En touchant le verre, ce dernier se mit à onduler tel la surface d’un lac.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Dim 7 Fév - 1:06

Un sombre sourire continua à s'imprimer sur le visage de la possédée. Elle avait réussi, c'était tout ce qui comptait. Non seulement Jin venait de lui donner l'information qu'elle attendait mais il serait désormais plus distant et sur ses gardes. S'il voulait le repentir, c'était une affaire entre Etherald et lui. Elle... elle se chargerait du reste. Elle revint ensuite à une expression plus neutre en toisant l'Anima dans le sarcophage.

-Bien, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses.

Elle avait plutôt l'habitude de travailler seule, mais elle acceptait volontiers tout ce qui pouvait rallonger son espérance de vie.

-J'aurai besoin d'armes à feu essentiellement... Du lourd si possible. J'ignore jusqu'où va ton attirail mais fusil à pompe et lance flamme sont les bienvenus... Sinon j'irai me les fournir dans les Bas Fonds. Si tu préfères les armes blanches, j'ai une épée qui a toujours attendue des soins particuliers. Quant à l'Anima, vu à quoi je m'attaque, aucune aide n'est de trop, ajouta t'elle de façon froide et pragmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Dim 7 Fév - 1:59

L’incarniste eut un léger sourire et ses paupières se fermèrent alors que ses pas l’emmenèrent au devant de Fael. Sa main effleura la garde de Shel qui se détacha sans heurt de la taille de Fael, flottant doucement sous l’impulsion de la modificare de Jin qui continua d’avancer. Son catalyseur brilla d’une douce lueur dorée. Cependant ce fut un spectacle pour le moins inédit qui se déroula devant l’incarnée. La lueur commença à faire apparaitre des caractères d’or flottant dans les airs. Des signes ressemblant au même langage que celui rencontré dans les grimoires.

Les yeux de Jin ne s’entrouvrir qu’à moitié quand il s’empara de la garde de l’épée dont le fourreau se décomposa sans autre forme de procès. La lame s’éclaira par endroit, une douce lumière traçant des tronçons dans cette dernière qui se séparèrent doucement. D’un mouvement sec du poignet, la lame s’étira autour de l’incarniste tel un serpent autour de sa victime. Flottant autour de lui au son d’un commandement inaudible. Il laissa la garde flotter devant lui, ses deux mains dessinant des cercles gracieux illuminant les symboles d’or devenant d’une blancheur absolue. Certains d’entre eux quittèrent leur emplacement pour venir se fixer sur des tronçons de la lame.

Ce fut un véritable ballet de couleur et de puissance témoignant des compétences de Jin. Shel bien qu’en morceau semblait pourtant reprendre un éclat qu’elle n’avait connu qu’au sortir de la forge. Chaque morceau lié par un lien fantomatique que seul la Res pouvait tisser, irradiant d’un pouvoir spectral sous la forme d’une fumée exaltée. L’incarniste fini par reprendre la poignée et tira d’un coup sec. Le serpent de métal sembla prendre vie, répondant à l’appel de son maître pour redevenir lame unie tel que Fael l’avait toujours connue. Jin sembla satisfait.

Cela devrait aller. Voyons ce que cela donne

Il fendit l’air d’un coup sec. Shel siffla avec satisfaction…On l’aurait dit capable de fendre le vent lui-même s’il le lui avait demandé. L’incarniste continua une série de mouvement pour s’assurer de son tranchant avant que la lame ne se détache sans prévenir, redevenant serpent à la course sinueuse entre les statues sans pour autant en toucher une seule. Il tira à nouveau dessus et la lame obéit courant avec agilité cherchant la cible désignée jusqu’à ce qu’on la rappelle.

C’est une très bonne lame. Ce n’est pas ma plus grande création. Si j’avais un peu plus de moyen, j’aurais aimé pouvoir améliorer son tranchant…Mais surtout l’amalgame de métaux utilisé. Son forgeron était quelqu’un de doué mais il reste encore des impuretés dont j’ai pu me débarrasser. Elle aurait été plus solide…J’aurais pu la faire plus flexible encore mais j’aurais peur qu’elle ne se brise sous l’afflux de pouvoir.

Le fourreau se forma autour de l’épée qu’il tendit à Fael avec une expression plus détendu et familière habituelle qu’il arborait.

Elle devrait pouvoir trancher sans aucune peine les spectres. Quand aux armes à feu…Je dois avoir des fusils d’assaut, de précision…Peut être un fusil à pompe. A vrai dire je n’aime pas cette catégorie d’arme que je trouve grossière. Pour ce qui est du lance flamme je suis désolé, je n’en n’ai pas. Mais je dois avoir un lance roquette quelque part. Quand à l’Anima…Xianne ne devrait pas tarder à s’éveiller. Ses systèmes doivent se mettre à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Lun 8 Fév - 2:20

Fael observa la scène, captivée. Maintenant, elle n'avait plus aucun doute sur le fait que ni Deirdre, ni les vampires ne devaient mettre la main sur lui. Pour une novice en Res comme elle, la scène était envoûtante mais quelque chose en son fort intérieur ressentait un certain mépris, comme si elle avait déjà vu plus impressionnant mais il était inutile de se demander qui le ressentait réellement.

-Impressionnant, ne put elle s'empêcher de souffler.

Elle prit l'épée ainsi tendue et la dégagea à nouveau de son fourreau avec précaution. Sa main ferme sur la poignée pouvait déterminer le nouvel équilibre de la lame. Un travail de maître, mieux que cela même... Son autre main effleura le long de la lame et la tension contenue crépita sous ses doigts.

Sans réfléchir, l'arc de lames se déploya et l'extrémité monta tel un serpent jusqu'à son niveau, à sa propre surprise. Elle le toucha du bout du doigt et il sembla réagir comme s'il était vivant. Il lui fallut un temps pour comprendre le fonctionnement d'une telle arme et elle commença par faire quelques mouvements hasardeux avec.

Après un moment à la tester ainsi, les mouvements devinrent plus précis et de plus en plus assurés. La lame chanta à nouveau dans les airs tandis qu'elle s'enroulait autour de sa maîtresse. Galvanisée et emportée par cette nouvelle sensation, la mercenaire devint plus audacieuse et fit quelques pas de danse.

Avec force, elle lança l'épée serpent vers une statue avant de l'arrêter à la dernière seconde, provoquant un claquement sec dans l'air. Finalement, elle se redressa lentement, puis elle rangea la lame et le fourreau dans le stockeur.

-C'est... une très bonne lame en effet. Voilà qui sera utile contre Deirdre, fit elle avec un sourire et les yeux fermés pour profiter encore de la sensation qu'elle avait ressentie.

Elle se tourna ensuite vers Jin en les rouvrant, aucune autre émotion ne se reflétait dans son regard que celle d'une détermination implacable. Le regard de quelqu'un habitué à tuer.

-Je me débrouillerai donc pour le reste. Maintenant, il faudrait que tu me dises tout ce que tu sais sur cette famille. Où elle habite exactement, leur poids politique, leurs effectifs, les clans avec lesquels elle est en conflit... Tout ce qui peut être utile, et dans la mesure de tes connaissances évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Lun 8 Fév - 3:07

Le jeune homme parut pour le moins satisfait de voir que sa production semblait contenter la mercenaire. Chose pour le moins légitime pour un artisan qui aimait créer, même si ca dernière création viendrait à provoquer nombre de mort et de malheur sur son passage. Cela ne sembla pas le gêner plus que cela et l’observa tranquillement assis sur le bord du sarcophage. Quand elle eut terminer, il sembla réfléchir un moment à ce qu’il pouvait répondre.

Je ne sais pas grand-chose. Ce qu’on dit dans la rue, ce que j’ai pu glaner ici et là. Cette famille se nomme Vakarian, son fondateur Magrave Vakarian aurait été banni de l’assemblée d’Altléa pour trahison il y a de cela quelques siècles. Lui prétend qu’il faisait de l’ombre à de hautes personnalités qui ont voulu l’écarter.

Léger haussement d’épaule sous un air sarcastique.

Je pense plutôt qu’il a voulut jouer dans la cour des grands et qu’il c’est fait tapé sur les doigts. Les vampires ne détestent pas la conspiration mais ils savent comment éviter qu’on remonte à eux s’ils échouent…En somme ils ont puni son incompétence. Maintenant, petit vampire à eut le temps de grandir et à sut faire preuve de patience. Il a une famille comptant 18 vampires à ce que j’en sais. Il emploi surtout des mercenaires pour la plupart des tâches de son cartel. A la tête de chaque branche on retrouve deux ou trois vampires.

Jin se frotta les yeux pour tenter de se souvenir de quelques brides d’informations.

Leur quartier général est dans un manoir en dehors de la ville, un peu plus haut sur le fleuve. Mais ils comptent beaucoup de commerce en ville : taverne, boîte de nuit…Bien sûr l’essentiel de leur activité vise à fournir les besoins primaires des hommes : Luxures et drogues. Ils essayent de se lancer dans le trafic d’arme mais se heurte à des gangs de démons mineurs qui leur mène la vie dur. A ce qu’on dit, il y aurait aussi des lycans qui leur disputeraient des territoires dans le cancer. Leur poids politiques n’est pas suffisant pour avoir de l’influence, mais une partie de la milice et de la police leur est acquise…Peut être un magistrat ou deux va savoir. Ils recrutent leurs mercenaires dans une taverne dans le Cancer : Le Lamiae. Cela pourrait être une piste. Le seul commerce que je sais être à eux est une maison de passe : L’abondance. Son patron est un vampire dont le nom doit être…Dwyn je crois.

A ces mots, le sarcophage commença à onduler à nouveau alors que la jeune anima commençait à se relever, habillée d’une simple robe uni qui aurait pu sortir d’un hopital. Ces yeux étaient d’un bleu étrange presque turquoise. Elle regarda Jin un moment, ses yeux s’illuminant comme si milles instructions défilaient sous ses yeux.

Mes ordres Maître ?

Recherche et destruction d’élément ciblé. Commandant des opérations : La jeune femme derrière toi. Restitution des programmes avancés de combat, ouverture des cannaux de communication. Je te ferrais parvenir les détails plus tard.

Nom ?

L’incarniste pencha la tête sur le côté.

Vous voulez en profiter pour changer son appellation ? Xia n’était qu’un nom de série de processeur.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Lun 8 Fév - 23:34

Fael écouta attentivement les informations données par Jin, puis elle prit une pose de réflexion, main sur le menton, l'autre sous le coude. Plusieurs possibilités s'ouvraient à elle. Autant elle pouvait retrouver Deirdre au manoir Derentia, autant elle pouvait s'attaquer de façon plus ou moins directe à la famille de vampires, assez nombreuse en soi.

-Hm...

C'était passablement contrariant de ne pas savoir quelle était la meilleure voie à suivre. Mais il fallait d'abord répondre à l'Incarniste. Devait elle vraiment lui donner un nom? En même temps, lui laisser Xia serait un crime. Fael hésita tout d'abord à faire un jeu de mot avec "Aer" qui était proche de la signification d'Anima, mais ne trouvant rien à y accoler, renonça. Elle hésita ensuite avec Briséis, un prénom qui sonnait mieux à ses oreilles. C'est alors qu'elle eut une inspiration.

-Pourquoi pas... Cassandre? dit elle en écartant brièvement sa main du menton.

En langage ancien, Cassandre était un dérivé de Kassandra qui signifiait à la fois "celle qui protège" et "guerrier". Ironiquement, il avait aussi appartenu à une Sybille que personne n'écoutait. S'en souvenant, Fael le trouvait assez approprié.

Une fois cela de fait, elle replongea dans sa réflexion. Où commencer... le mieux serait Deirdre au fond. Fael savait où la retrouver, et si sa consœur avait reconstruit fidèlement le manoir, c'était le seul lieu que la mercenaire connaissait parfaitement. Un avantage non indéniable. Et cela priverait la famille Vakarian d'une source d'information et d'hommes.

De toutes façons, avec tous les possibles, elle ne pouvait qu'improviser et s'adapter au fur et à mesure. Il fallait bien commencer par quelque chose. Autant que ce soit par là. Ses sourcils plissés montrèrent une certaine appréhension et colère à la fois. Serait elle capable de faire face à Derentia, après toutes ces années...? Ne risquait elle pas de perdre le contrôle une fois là bas? Elle ne pouvait qu'extrapoler en attendant de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 9 Fév - 1:26

L’incarniste hocha la tête et fit signe a Cassandre de sortir.

Va pour Cassandre.

La nouvelle nommée acquiesça une nouvelle fois puis se dirigea vers la sortie alors que Neve et sa sœur jumelle entrèrent dans la pièce pour se saisir de plusieurs armes et les fourrer dans des sacs. Parmi elles des fusils d’assaut, des armes de poing, un lance roquette mais aussi un canon rotatif pour le moins magnifique aux incrustations d’argent représentant fioritures et dragons rugissants.

Jin quand à lui sortit de la pièce pour se diriger vers le Hall. Il chercha une petite boîte qu’il ouvrit et en sortit un jeu de clef. A y regarder de plus près, Fael aurait pu découvrir qu’il s’agissait probablement là de clefs de voitures.

C’est tout ce que je peux faire pour le moment. Je n’ai pas installé le matériel de l’ancien centre ici. Mais j’ai une petite idée de l’endroit d’où il pourrait se trouver. Il devait y avoir une cache dans le cancer. Celle qu’a du découvrir Deirdre…Mais je suis quasiment certain qu’il y a une autre dans le quartier historique. Cela doit être le genre de bâtiment difficile à trouver. Tu pourrais passer plusieurs fois devant sans y prêter attention. Ca va me prendre un peu de temps pour réussir à détourner les sécurités Res installés. Mais quand tu auras besoin d’aide, tu pourras m’y trouver par le biais de Cassandre. Elle est connectée à moi.

Il repassa par la porte dans le labyrinthe de corridor dérangeant pour reprendre l’ascenseur. Mais cette fois, ce fut dans le parking qu’ils descendirent. Malgré le fait que la soirée soit bien avancée, un fait aurait pu choquer Fael…Il n’y avait qu’une poignée de voiture dans l’immensité qui se dressait sous ces yeux. A peine une dizaine de voiture quand l’immeuble devait compter des centaines d’appartements. L’incarniste se dirigea sans se presser vers un modèle couteux pour ne pas dire luxueux.

Un design résolument sport et pourtant aérien, ne donnant aucune prise à l’air pour un aérodynamisme total. Surbaissé au point de frôler le sol. A n’en pas douter un monstre de puissance qu’il faudrait dresser mais un choix tout à fait logique quand on connait les goûts et les compétences de Jin. Ce dernier ouvrit la voiture et bientôt la musique ne tarda pas à emplir le garage. Le tableau de commande s’illumina d’une lueur bleuté.

Je ne peux rien faire de plus pour toi. J’aimerais pouvoir t’accompagner mais cela m’est impossible pour le moment. J’essayerai de garder un œil sur toi via Cassandre

Et en parlant de cette dernière, la silhouette désormais familière de cette dernière sortit de l’ascenseur. Une mini jupe jupe à motif, une chemise blanche débraillée mettant en valeur son décolletée, une cravate desserrée représentant les déesses Mortis dans un style très…Urbain…Un long manteau noir de cuir, des talons haut et surtout les petites lunettes de soleil rectangulaire d’un gris argenté reflétant tout ce qui avait devant elle.

A côté de cela, les trois sacs noirs remplit d’arme et de munition paraissait bien peu de chose…

Jin ne put s’empêcher de paraître pour le moins…Circonspect.

Ca y est…Je me rappel maintenant pourquoi je ne l’avais jamais éveillée.

L’anima pencha légèrement la tête sur le côté en souriant.

Vous êtes d’un cruel ô mon maître…Cruel, sarcastique et puissant. Continuez encore un peu et vous allez me rendre folle de vous.

Le léger ton cynique ne devait pas échapper à ces interlocuteurs. Ce a quoi l’incarniste se tourna immédiatement vers Fael, l’air vaguement fatigué.

Bonne chance...Vous allez vraiment en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 9 Fév - 2:00

Fael suivit sans un mot et fut plus intéressée par la voiture que par l'immensité du hall. Exactement le genre qu'elle appréciait. Elle prit les clés de la main de Jin avant de lui tapoter l'épaule, avec un sourire doucereux en coin.

-Écoutez Jin... Ce que vous faites avec vos animas ne me regarde absolument pas... Et si elle est aussi efficace que sa tenue, je n'y vois pas d'inconvénient. Qui sait? Cela distraira l'ennemi à défaut.

Elle fit tournoyer les clés.

-En attendant, c'est moi qui conduis.

Puis, elle s'assit à la place conducteur, appréciant le confort et à l'avance la puissance de la voiture. Elle alluma le contact et attendit ensuite Cassandre pour pouvoir démarrer, bercée par les ronronnements du moteur, prêts à se muer en rugissements.

Juste avant, elle abaissa la vitre et mis un coude à la portière, l'autre main sur le volant.

-Une dernière chose à ajouter avant que je ne me mette en route?
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 9 Fév - 2:13

L’anima se hissa sur la pointe des pieds soufflant dans l’oreille de son créateur avec un plaisir non dissimulé.

Pensez vous ! Bien que mon cher maître soit versé dans la mécanique des fluides, les échanges intraorganique lui sont pour le moins…Théorique ? Un si beau jeune homme encore vierge…Si c’est pas malheureux.

Elle exulta en mettant les sac dans la voitures puis en prenant la place côté passager. Elle releva ses lunettes de soleil sur le front dégageant une mèche de cheveux alors que Jin détournait le regard, rougissant et ne savant plus où se mettre. Cassandre ricana avant de regarder Fael.

Il me dit de vous dire que si vous pouviez m’abandonner sur le bord de la route en rentrant il ne vous en voudrait pas. Il est tellement mignon non ?

Ce à quoi l’incarniste remonta dans l’ascenseur en grommelant.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   Mar 9 Fév - 2:56

-Ce n'est pas grave.

Elle fit rugir les moteurs et la voiture démarra en trombe et elle eut plaisir à découvrir ce que la bête avait dans le capot.

-Là où on va, il n'y a pas besoin d'attendre la route, fit elle avec un ton léger.

Mais en ce qui concernait la remarque de Cassandre... Fael ne comprenait pas ce besoin impératif de chercher le contact de l'autre. Le seul contact qu'elle avait avec les gens, c'était quand son arme les tranchait. Elle se demanda si quelque part, elle n'avait pas un problème pour ne rien ressentir à ce niveau. Pas que la mercenaire était complètement exempt de désirs mais... de là les assouvir pleinement... Non, elle ne s'imaginait pas avec un homme.

Si on mettait de côté tout traumatisme d'enfance qui eut abouti à cette froideur naturelle, et en mettant également de côté son côté esthète mais pragmatique qui lui faisait apprécier la beauté humaine sans la désirer physiquement pour autant... On pouvait ajouter la fierté au tableau.

Combien n'avait pas tenté de la séduire, par goût du défi ou de la luxure? Elle trouvait quelque part les hommes antipathiques. Ou les femmes, cela dépendait des situations. Elle préférait attendre l'occasion, la personne... ce qui pouvait prendre des siècles et cela ne la dérangeait pas.

Mais à quoi est ce que je pense?

Elle s'ébouriffa un peu les cheveux pour chasser ces pensées. Mais ce sujet avait tendance à l'énerver quand elle y pensait trop.

Allez concentre toi Hazrayen. Tu vas avoir bien des soucis plus importants que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mémoire d'un Incarniste   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mémoire d'un Incarniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» De mémoire de pigeon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nhale :: Est-Les Hauts Quartiers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit