AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interlude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Interlude   Lun 22 Fév - 2:18


La nuit à toujours fascinée les hommes de tout temps. Elle représente l’inconnue, ce que l’ont ne peut expliquer, ce que l’ont doit cacher et craindre…La mort…Aujourd’hui encore elle frappe l’imagination des hommes qui tentaient de la domestiquer. Des lumières et des néons au cœur de la nuit sur une route battue par le vent et la pluie. Eclairant Nhale sous une autre lumière, un autre jour. Ces rues animées en journée n’étaient plus que désert humide et route vidée de toute vie. On aurait pu se croire dans une ville fantôme perdu dans le temps.

Les enseignes des commerces paraissaient si terne, les bâtiments prenaient des airs plus inquiétant et toujours cette pluie dont la fraicheur envahissait l’habitacle de la voiture qui vombrissait sous le pied de Fael. A ces côtés, Cassandre était étonnamment silencieuse. Les jambes croisées de même que ces bras, son regard se perdait dans la nuit de Nhale, absorbée par ces lueurs pâles qui semblait défier l’ordre naturel des choses. Dans un reflet sur le par-brise, on pouvait voir ces pupilles dilatées former un cercle sur trois points formant un triangle. Des petits symboles se déplaçaient par transparence mais il aurait fallut se pencher sur la jeune femme pour le remarquer.

Au final, ce fut tout de même l’anima qui brisa le silence pesant. Sa pupille reprit une forme plus humaine et son regard d’émeraude regarda par la vitre en soupirant.

Ah Mon maître…Dès qu’il s’agit de créer quelque chose, il est capable d’un tel génie créatif capable de penser à tout dans les moindres détails.

Elle fini par baisser le regard sur sa somptueuse poitrine et la toucher avec un certain plaisir.

A se demander comment un type qui n’a jamais connu le corps d’une femme peut faire quelque chose d’aussi ridiculement somptueux. D’ailleurs je suis certaine qu’il pourrait vous…Améliorer. Non vraiment je lui accorde au moins ça parce que…

Elle pointa du doigt la jauge d’essence…

…Dès qu’il s’agit de la vie de tout les jours, il est incapable de réfléchir par lui-même ! Cet abrutit à encore oublié de faire le plein d’essence ! Pas étonnant qu’il est autant d’Anima autour de lui. Il serait même capable d’oublier de ce nourrir…Moi j’me demande plus comment il a fait pour se faire capturer vivant. J’en viendrais même à penser que ça plus grande spécialité c’est de se retrouver à poil dans la rue. Ca et attirer les cinglée de la gâchette.

L’anima darda l’incarné du coin de l’œil ne laissant pas de nom aux possibles « cinglées ». Elle pointa néanmoins une direction dans la nuit.

Il y a une station service plus loin dans la rue. On y sera dans deux minutes à ce rythme. Tourne a gauche à la prochaine intersection
Les pâles lueurs d’une station finirent effectivement par se faire entrevoir. L’endroit était plutôt mal entretenu, pour le moins rouillé…Mais les pompes semblaient en parfait état de marche. Une petite boutique faisait office de caisse et il y avait des barrières pour éviter que les gens ne se tirent sans payer.

A quelques mètres de là, jouxtant la boutique un petit bar était présent. Son enseigne représentait une fille à peine habillée et il ne faisait aucun doute qu’il devait servir de refuge à une population de camionneur…Peut être même de biker. Mais pour le moment, l’endroit était quasiment vide à part quelques voitures en stationnement.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 22 Fév - 4:04

Fael ne releva pas le "cinglée de la gâchette". Tout d'abord parce qu'elle était davantage orientée sur les armes blanches, ensuite parce que cela aurait fait plaisir à l'Anima. Et sa grande "bonté" d'âme ne lui autorisait pas de faire fantasmer cette dernière qui semblait très bien se débrouiller seule à ce niveau. La possédée lui jeta ensuite un bref coup d'œil quand elle se caressa avec volupté, ce qui eut le don de lui arracher un haussement de sourcil pour le moins dubitatif.

-En effet, répondit elle avec un sourire en coin et en ramenant son regard sur la route. Aucune personne ne serait en mesure de traduire le corps d'une femme sans en avoir jamais toucher une. Et à vous observer, vos proportions sont tout sauf celles d'une femme normale. Quant à attirer les ennuis, votre maître en possède déjà à s'entourer d'Animas féminins dont certaines ont des propensions à l'auto-satisfaction et aux fuites de fluides régulières. A se demander si certains réglages ne traduisent pas un certain mal-être intérieur. Après, ce que j'en dis...

Quelques uns de ses doigts sur le volant et ses épaules appuyèrent ses derniers mots sans se démarquer d'un ton léger et de son sourire trop amiable pour être honnête. Fael regarda ensuite momentanément la jauge d'essence, puis suivit le parcours indiqué par Cassandre.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 22 Fév - 4:37

L’anima attrapa ses lunettes de soleil trônant sur son front pour les accrocher à son décolletée avec un véritable sourire d’autosatisfaction alors que la voiture entrait dans la station service.

Oh je veux bien comprendre que devant mon corps, toutes les femmes peuvent sembler affreusement…Normal. Mais voyons cela du bon côté des choses. Vous êtes toutes au même pied d’égalité devant moi…On ne fait même plus attention aux…Planche à pain.

Elle gloussa avant de reprendre.

Sérieusement, pourquoi être normal quand j’ai ce que j’ai ? Un corps fait sur mesure qui ne connait pas la souffrance ou la maladie. Un exosquelette qui me protège mieux que la plupart des armures actuelles, Plusieurs techniques de combat toutes armes confondu, stratégie diverse, un lien avec mon maître en temps réel…

Elle tira la langue avec un air satisfait d’elle-même.

Et je devrais troquer tout cela pour la satisfaction d’être humaine et normal ? Pour ce qui est de l’autosatisfaction, je pense que cela nous fait un point commun.

Elle ouvrit la portière et sortit avant de se retourner précipitamment.

Ah oui…J’oubliais…Par-dessus tout la seule chose dont je suis vraiment fier et reconnaissante envers mon créateur…C’est mon sens de l’humour. Enfin mon sens de l’humour et mes répliques acerbes. Et a propos, mon corps n’a pas de fuite ! Et pour ce qui est des emmerdes, je dépasse toutes mes sœurs !

Elle se posa contre la carrosserie en mettant les mains dans les poches.

Et pour ce qui est du corps féminin…Tu ne me croirais pas si je te disais qu’il est le seul a avoir réussi cet exploit…

A cette mention, une ombre de tristesse passa sur son visage
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 22 Fév - 21:36

Fael sortit de la voiture en écoutant l'Anima débiter ses arguments. La main encore sur la portière, l'autre coude sur le toit de la voiture, elle la regarda une nouvelle fois d'un air perplexe.

Si ça lui fait plaisir...

Il était inutile de discuter face à autant d'ego, sinon à perdre du temps.

-Je ne crois pas que le fait d'attirer les problèmes soient une vertu. Enfin... veillez à ne pas nous en procurer, nous en aurons suffisamment tôt. Hormis si vous désirez mettre en danger inutilement votre précieux maître. Son temps est compté et plus nous en gagnons, mieux ce sera.

Elle ferma la portière sur ces paroles, puis verrouilla le véhicule. Au moins, elle savait maintenant sur quel nerf appuyer vis à vis de l'Anima. Elle avait bien noté son air à la fin, même si elle fit mine de ne rien en voir. Quant à croire s'il était le seul à avoir réussi cet "exploit", Fael n'en croyait rien. Elle savait qu'il y avait nombre d'Incarnistes spécialisés dans les Animas. Penser qu'un seul avait pu faire des recherches sur le "corps féminin" et réussir lui paraissait absurde.

Fael alla ensuite faire le plein, pouce dans une poche en attendant que le réservoir se remplisse.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 22 Fév - 23:17

L’anima ne fit qu’hausser les épaules en regardant la jeune femme du coin de l’œil avec un air passablement blasé devant le discours de Fael.

Mon…Précieux ? Tu t’es cru dans un mauvais remake de série télé ? Comment elle s’appelait déjà…Tu sais cette petite créature chétive qui arrêtait pas de cracher son nom et qu’on avait envie de claquer toutes les cinq minutes.

Elle détourna le regard faisant mine de réfléchir quelques minutes avant de lancer un regard orageux à la jeune femme.

Ah ouai…Je vois…Subtile comparaison

Elle croisa les bras sur sa poitrine

A moins que cela ne soit de la jalousie ? Tu aimerais peut être que je me glisse dans tes bras ce soir pour un petit calin ?

Elle se raidit pour se mettre au garde à vous, salut militaire de circonstance !

Pirate Cassandre au rapport ! Parez à l’abordage !

Elle éclata de rire puis écarta les bras en haussant les épaules une nouvelle fois.

Ce n’est pas que c’est mon précieux maître ou quoique ce soit. J’éprouve simplement de la pitié pour lui. Il me fait penser à un gosse rêvant d’être un jour un grand chevalier et à chaque fois que je le vois, j’ai une irrépressible envie de l’asticoter…Mais aussi de le protéger. Même s’il est quelqu’un de terriblement compétant, il a un trop grand cœur. Et quand on connait la vérité sur ces origines, on comprend alors que c’est vrai dans tout les sens du terme…Et toute l’ironie de sa situation.

Elle posa ses bras sur le toit de la voiture, regardant Fael avec une lueur ressemblant à celle d’un prédateur.

S’il se mettait à suivre sa nature…Je plaindrais sincèrement les fils de chienne qui s’en prendrait à lui. Non, je n’ai pas peur pour lui. Il ferra toujours ce qui lui semble juste. Les ennuis que je lui apporte ne font que le distraire de la sombre voix qui fait écho dans son cœur.

Elle appuya sa joue contre son poing, la lueur maligne ayant disparut de son regard.

Mais pour ce qui est de toi…J’essayerai éventuellement de ne pas te causer de soucis supplémentaires. Enfin à l’occasion. Si je ne m’ennui pas trop…
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Mar 23 Fév - 2:13

Fael ne tourna pas la tête pour autant, se contentant de regarder ce qu'elle faisait et de temps à autre le compteur, voire les alentours.

-L'ironie n'était pas placée là où vous le pensiez mais puisque vous me mâchez le travail... Pour le reste, je ne suis pas intéressée, j'aurai trop peur de finir étouffée sous votre poitrine, dit elle toujours avec sérieux et nonchalance.

Elle lui jeta alors un regard en biais bref, parlant librement voyant qu'il n'y avait personne aux alentours proche.

-A part cela, si je comprends bien, Jin est un damné...? Un Incarné peut-être?

Fael savait que Jin pouvait les entendre, et rien n'obligeait Cassandre à parler à ce niveau. Même si la possédée comptait sur l'insouciance de cette dernière pour en apprendre plus sur l'objet de tant de convoitises. Avoir un colocataire aux valeurs plutôt douteuses, elle connaissait. En attendant, il était toujours bon de savoir qui était Jin, et surtout quelle était sa nature. Connaissance était mère de sûreté dans une affaire pareille, où régnaient les ombres, et ce n'était pas la mercenaire qui allait déroger à la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Mar 23 Fév - 2:40

Un petit bout rose sortit de la bouche de l’Anima…

Oh…Mais je vois que l’on est curieuse avec cela. Je pourrais tout te révéler de mon maître. Cependant, je n’y vois aucun intérêt. Il serait plus juste de m’offrir quelque chose en compensation ? Un secret peut être ?

Son sourire se fit plus féroce a mesure qu’elle regardait Fael.

Pourquoi pas un baiser passionné ? Tout les plus noirs secret de Jin…En échange d’un baiser. Je trouve que c’est plutôt un bon marché. Et si tu ne trouve pas cela intéressant, je suis prête à rajouter l’histoire de son tatouage au poignet. Incarna version 2.0…Je trouve que c’est un marché plutôt honnête, non ?

Elle posa ses deux mains de part et d’autre de son visage avant un sourire de satisfaction presque insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Mar 23 Fév - 4:42

Fael la regarda à nouveau, haussant un sourcil. Vu son caractère, elle s'y était attendue. Quel classique... mais inattendu de la part d'une Anima. Combien de fois n'avait on pas cherché de lui arracher cette attention? Comme si un baiser signifiait tout, comme si un baiser rendait possible l'impossible. Quelle naïveté... surtout pour un simple échange.

La mercenaire raccrocha ce qu'elle tenait à la main, l'autre ayant toujours le pouce dans sa poche. Elle se rapprocha alors de Cassandre d'une démarche nonchalante.

-Vraiment?

Arrivée à sa hauteur, enfin la dépassant plutôt de la sienne, Fael inclina légèrement la tête sur le côté, son regard perçant et glacé vissé dans celui de son interlocutrice.

-J'aurai cru que vous me demanderiez une compensation plus utile. Toutefois, soyons sérieuses, vous avez peut-être la beauté pour vous mais sachez que vous ne me plaisez pas, même pour un simple souci de luxure. Maintenant que la chose est claire à ce niveau, je suis disposée à échanger des informations si vous souhaitez un échange équitable.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Mar 23 Fév - 22:18

L’Anima gloussa en levant ses deux index comme deux revolvers, l’air amusée pour ne pas dire hilare devant la réaction de l’incarnée.

Mais…Qui a dit que ce baiser était pour moi ? Non je pensais plutôt à mon maître et à la tête qu’il ferrait si une femme lui volait son premier baiser aussi facilement.

Elle se prit dans les bras en se dandinant en imaginant mille et une chose.

Je crois qu’il va virer de toutes les couleurs sans parler du chaos sentimental dans lequel cela va le plonger. Et ça…Ca n’a pas de prix.

Elle soupira puis haussa les épaules.

Une compensation utile…J’ai déjà une idée de ton passé, de tes relations avec Deirdre alors je ne vois pas ce que tu pourrais m’apprendre de si intéressant. Mais si tu trouve quelque chose, je veux bien y repenser. Peut être des informations sur ton alter égo ? Une information importante sur la Res ? Un trésor ? Je suis ouverte à tout…
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Mer 24 Fév - 0:43

Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de Fael, à la fois suave et amusé.

-Tiens donc, je ne savais pas que j'avais le profil pour accepter ce genre de démarche. Vous m'aviez pourtant l'air bien prompte à renchérir pour l'obtenir... Et pourquoi ne pas l'avoir dit de suite que c'était pour votre maître? A moins que ce ne soit lui qui ne vous l'a suggéré?

Elle posa ensuite son coude sur le toit de la voiture.

-Personnellement, je pense que c'est une échappatoire bien pratique. Reste à savoir qui de vous ou de lui vient la décision. Et je crois, à ma décharge, qu'à part les grandes lignes de l'histoire, vous ne savez rien de Derentia. Mais puisque vous avez l'air d'avoir le sens du jeu et d'être... ouverte à tout, que diriez vous si je vous l'accordais ce baiser?
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Mer 24 Fév - 1:00

Cassandre éclata de rire...D'un rire qui fit écho dans la nuit sombre.

Je dirais que j'aimerais bien voir ça

L'anima colla son dos à la voiture et bascula la tête en arrière sur le toit de la voiture, ses cheveux formant un océan de cheveux brun sur la toiture noire qui aurait pu ressembler à mille serpent se tendant vers Fael.

Mais je te rassure. L'idée ne vient pas de lui. Il est bien trop occupé à fouiller dans ses mémoires. Bien trop accaparé par ses souvenirs et ce qui lui ronge le coeur pour faire attention à ce qui se passe autour de lui. Il ne tournera son regard vers moi que si je ressens du danger. On peut dire quelque part que j'ai sa confiance...Après tout, je suis sa création. Il sait de quoi je suis capable

Elle eut le même genre de sourire carnassier dénotant d'un certain amusement.

Si je n'ai pas avouée que cela était pour mon maître...C'est simplement par jeu. J'aime jouer, m'amuser et faire tourner les gens en bourrique. Je suis née pour le combat. Techniquement, je suis immortelle et je n'aurais jamais le loisir d'avoir une famille autre que des liens que j'aurais forgé. Je n'aurais jamais d'enfant...Alors je m'amuse comme je peux. Ca fait passer le temps et j'avoue que je me lasse jamais de voir les réactions des gens.

Elle eut un petit rire cristalin.

Si j'ai fais cette proposition, c'est que je savais pertinemment que tu n'ai pas du genre à embrasser les gens comme cela. Que ce soit pour des informations ou pour de l'or, tu reste une guerrière. Tu te considère plus comme un homme et tu te respecte bien trop pour t'abaisser à cela. Sauf si l'enjeu en vaut vraiment la peine ce qui n'est pas vraiment le cas ici.

Elle soupira et regarda les étoiles.

Mais il est vrai que j'étais sérieuse vis à vis de ces informations. Je pourrais effectivement te donner ces informations...Maintenant à toi de voir ce que tu veux donner en échange. Rien ne me dérange. Donne ce dont tu as envie mais je demanderais seulement que cela soit à la hauteur de ce que j'ai à offrir. Je te fais assez confiance pour cela. Tu sais que j'ai rien à cacher et aucune raison de mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Mer 24 Fév - 21:48

Contrairement à ce que Cassandre pensait, elle venait de donner bien des informations à la mercenaire sur elle et son maître ainsi que sur ses intentions. Au moins, Fael avait vu juste au niveau de sa "personnalité".

Le désir physique est l'une des armes les plus puissantes au monde, je vais finir par y croire...

En même temps, cela lui faisait étrange de penser qu'une Anima puisse paraître ressentir autant d'émotions. Mais cela concordait bien avec ce qu'un être humain ressentirait dans la même position. Le fait de ne pas pouvoir avoir d'enfants, de n'être qu'une imitation... même être pire qu'une imitation, l'incarnation même d'un fantasme humain. Cassandre se demandait elle si elle devait se considérer comme "vivante"? Un Anima pouvait il réellement ressentir la tristesse? Et surtout... avait il un contrôle sur sa personnalité? Pouvait il évoluer à la façon d'un homme, ou n'agissait il que sur des probabilités instaurées par son Incarniste? Jusqu'ici, Fael ne s'était pas posé la question. Elle avait agi naturellement, comme elle l'aurait fait avec n'importe quel être vivant.

En soi, peut-être parce que les Sidhes et les Animas se ressemblaient au fond. Les Sidhes étaient ils humains? Et un Incarné donc, lui qui était encore en partie humain... mais où était la frontière entre sa propre conscience et celle qui le possédait? Où s'arrête l'homme, où commence le Sidh? Et y'avait il une définition, une gloire à être humain? Existait il une loi naturelle et immuable qu'il ne fallait pas franchir?

Fael resta silencieuse, écrasée par ce subit doute. Puis, elle porta sa main libre hors de sa poche pour aller sur le côté de son front, ses doigts glissant sous l'une de ses mèches et effleurant la bordure de ses cheveux.

Mais à quoi est ce que je pense encore?

Elle sentit alors un souffle sourd dans son cou, suivit du contact froid et doux d'une main hors de ce monde qui effleura sa joue, comme si quelqu'un se tenait à côté d'elle.

Tu réfléchis trop...

Emplie d'une soudaine appréhension, la possédée glissa son regard sur le côté. Et l'Ombre était là, fidèle à son poste. Elle lui souriait, amusée. Elle lui ressemblait tellement, tout en n'étant pas elle. Sa peau diaphane, les traits plus fins, les yeux aussi turquoises qu'insidieux, elle ressemblait à ces reines sans apparats, vêtue ainsi d'un corset et de sa longue traîne noire et vaporeuse. Jamais apparition ne lui parut aussi crédible... ni aussi terrifiante.

-Ezbéreth, laissa t'elle échapper dans un souffle presque inaudible.

Et Fael s'aperçut qu'elle ne pouvait pas connaître ce nom. Pourtant, ce fut comme si elle l'avait toujours connu. Ezbéreth continua de sourire.

Fael... dit elle d'une voix suave.

Cette dernière sentit une coulée de sueur froide dans sa nuque tandis qu'elle essayait de retrouver son calme et d'appréhender rationnellement la situation.

Je ne peux pas... Elle n'est pas réelle... Il n'y a que moi pour la voir.
Je suis réelle. Tu ne peux pas m'ignorer. Tu ne peux pas non plus ignorer ce qui nous est arrivé. Mais là n'est pas la question, ne vas tu pas répondre à ta jeune amie? Elle va finir par trouver le temps long... et ce que tu viens de dire suspect.


Fael se souvint à nouveau soudainement de la présence de Cassandre.

-Oh, excuses moi... Je viens d'avoir une vision plutôt inattendue du manoir, je n'ai pas pu vraiment écouter ce que tu viens de dire.

A mensonge, mensonge et demi. Mais le choc avait été tel qu'elle s'aperçut qu'elle venait de tutoyer l'Anima.

Merde.

Il fallait qu'elle se reprenne, à tout prix. Elle ajouta donc, tout en maudissant intérieurement le fait que cette "chose" à l'intérieur d'elle se soit manifesté maintenant.

-Laissez moi reprendre un peu mes esprits... dit elle en s'adossant à la voiture et en remettant une main sur son front.

Elle qui s'était préparée à une réplique cinglante comme à son ordinaire, voilà que les choses se corsaient.

Putain, et si elle croyait à ce que je venais de dire? Et si elle se faisait des faux espoirs à cause de mon hésitation? Mais, de toutes façons, ce n'est qu'une Anima à moitié timbrée qui s'amuse de ce qu'elle peut, elle ne prendra pas l'affaire au sérieux.

Et l'Ombre, tout en glissant ses mains autour du cou de Fael, se mit d'abord à glousser, puis à rire de sa voix spectrale, de plus en plus fort, englobant son hôte impuissant et furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Mer 24 Fév - 23:10

L’Anima observa sans rien dire. Un de ces instants d’éternité où les secondes s’allongent quoique l’on fasse. Ses yeux semblant absorber une quantité impressionnante d’information, d’attention et peut être de vie…Mais bientôt l’Anima fini par détourner le regard et fermer les yeux l’air de rien, reprenant son ton moqueur.

Te laisser reprendre tes esprits ?

Elle rit très légèrement reportant son regard vers la station service et le jeune homme qui les regardait depuis tout à l’heure depuis sa vitrine, semblant baver sur lui-même dans une expression pour le moins pathétique.

T’en prendre à une collaboratrice de l’officionatum sur son propre terrain en fonçant tête baissé dans un lieu que tu sais déformé par la Res…Vouloir mettre à bas toute une famille de vampire…Foncer tête baissée pour sauver un pauvre bougre en caleçon alors que tu es en infériorité numérique et sous équipée.

Son sourire revint fleurir sur ces lèvres.

En as-tu vraiment eu un jour…Même si cela était le cas, je ne pense pas que tu les garderais très longtemps tant que je serrais là. Mais peut être veux tu que je te fasse un calin pour te remettre ? Oh, excuse moi…Peut être aimerais tu que ce soit ta grande amie Ezbéreth qui s’en occupe. J’ai l’impression que vous étiez très…Proche durant vos années au manoir. Une simple vision et voilà que tu me tutois. Je vibre à l’idée de penser que tu en aurais une autre et à la réaction que cela suscitera

Elle pencha légèrement la tête sur le côté. En souriant…

Si c’est du temps que tu souhaite, prend tout ce qu’il te faudra. Je suis à ta disposition après tout, je ne gère pas les opérations. Prend tout le temps de réfléchir ou de penser à ta jeune amie. Mais peut être n’est t’elle pas si jeune que cela…

Il y eu un mince coup d’œil vers Fael, un regard presque inquisiteur s’il en était…
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 1 Mar - 0:45

Fael regarda Cassandre pendant que la présence d'Ezbéreth s'effaçait telle une ombre se dissipant à la lumière. Si l'Anima croyait qu'elle pourrait soutirer des informations aussi facilement, Fael était bien plus rodée à ce petit jeu. Restait à savoir si la mercenaire désirait lui en parler.

Non... Si ce serait raisonnable de lui en parler.

Cassandre était liée à Jin et en dépit de sa propre personnalité, Fael gardait ce fait à l'esprit. Tout ce qu'elle lui dirait remonterait à l'Incarniste, et elle ne croyait en personne. Jin n'était pas une exception, surtout quelqu'un qui possédait un tel pouvoir et qui semblait manipulable à ses yeux... ou manipulateur.

Non, la possédée devait garder l'existence d'Ezbereth pour elle. N'en parler à personne. Elle nourrissait déjà une terreur absolue à l'idée de n'être qu'une marionnette et un vulgaire réceptacle pour un spectre, elle n'allait pas exposer cette partie de son âme au premier venu. De plus, elle était convaincue qu'il ne fallait parler de cela à personne. Elle ignorait d'où venait cette intime conviction mais elle fit confiance en son instinct... ou à celle qui devait lui insuffler cela, qu'importe.

Tant qu'elle gardait un semblant de volonté, elle resterait elle même. Elle était sans doute liée par les circonstances mais elle était libre de ses actes. Et elle ne laisserait rien, ni personne la défaire de son identité.

Elle sourit.

-Hm... C'est vrai que cela peut paraître fou pour certains et peut-être me suis je trop précipitée vis à vis de Derentia. Je voulais avant tout constater de mes propres yeux l'évidence. Il me fallait repérer les lieux, pour des questions pratiques et aussi... pour pouvoir me rendre compte, de mes propres yeux, que ce manoir est bien ressuscité. Mais sachez bien que...

Elle regarda de nouveau devant elle, et elle afficha un air déterminé et froid bien que difficilement visible sous ses mèches.

-... ce n'est pas une agent de l'Officionatum ou une organisation qui va me faire peur. Cela peut me coûter la vie mais je suis une mercenaire, la mort fait partie de mon destin. Je ne suis pas du genre à me terrer dans un trou en l'attendant.

Et j'ai d'autres terreurs bien plus effrayantes que la mort elle-même...

-A part ça, ne vous faites pas d'illusions, ce n'était qu'un dérapage dû à la surprise en ce qui concerne le tutoiement. Quant à cette Ezbereth, j'ignore qui elle est. Sans doute est elle liée à Deirdre, je ne suis pas la spécialiste dès qu'il s'agit d'interpréter des visions.

Ce qui était en partie vrai. Fael ne savait rien de ce qui la hantait et la découverte de ce nom était une nouveauté mais il était inutile que Cassandre le sache.

-Sinon, je proposerai qu'on en arrête là pour la nuit. Vous avez été éveillée récemment donc vous n'en ressentez pas le besoin mais je me suis un peu surmenée avec les récents évènements. Enfin, vous l'avez déjà vu donc je ne vous apprends rien. Ce qui n'était pas le cas pour moi, je ne m'en rends compte que maintenant et cette vision en est une preuve. Je pensais simplement pouvoir tenir un peu plus longtemps, fit elle avec un sourire désabusé et en fermant momentanément les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 1 Mar - 1:42

Les mains de l’apparente jeune femme glissèrent dans les poches de son manteau de cuir. Son regard déjà inquisiteur n’en finissait plus de sonder l’âme de Fael…Puis un son franchit ses lèvres dans un mélange de colère et de dégoût.

Tu…Lui ressemble un peu trop.

Elle pesta en silence avant de se gratter la tête, ne sachant pas vraiment ce qu’elle devait penser de tout ça. Mais elle fini par se redresser de toute sa superbe, lançant ses yeux étrécit sur l’incarnée

Il ne pourrait que comprendre. L’ombre d’un passé révolu comme des échardes venant vous écorcher, s’infecter et vous pourrir de l’intérieur.

Elle s’avança vers Fael, s’inclinant vers elle pour la regarder droit dans les yeux.

Tu n’as qu’a dormir sur la banquette arrière. Tu ne crains rien à dormir pendant que je monte la garde. Cette mission va nous demander un minimum de confiance l’une en l’autre…Et en mon maître. Alors je préfère jouer franc jeu : Si tu me mens, je te le ferrais regretter amèrement. Je peux respecter le fait que tu es tes secrets et que la confiance prenne du temps…Mais pas qu’on me mente.

Elle haussa les épaules

Je vais faire un premier pas pour te prouver notre bonne foi…La raison pour laquelle il est si instable…C’est qu’il a le cœur rongé par un dragon noir.

Elle fouilla dans ses poches à la recherche de quelques aurels.

Tu peux me donner les clefs ? Je vais conduire en attendant et je vais aller payer. Pendant ce temps là repose toi et si tu as d’autres questions, tu peux les préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 1 Mar - 3:21

Fael regarda tout d'abord Cassandre les yeux écarquillés. Puis, elle baissa la tête en écoutant ses propos, l'ombre de ses mèches cachant le haut de son visage. Quand l'Anima termina ses dires, les épaules de la damnée tremblèrent... Elle commença par ricaner, puis à franchement rire en relevant la tête. Un rire à glacer les sangs.

La main sur le bord du capot de la voiture, elle s'en éloigna en prenant appui dessus. Son sourire et son regard étaient loin d'être humains tandis qu'elle toisait Cassandre.

-A lui ressembler... Comme c'est charmant, puisque tu y tiens, je te tutoierai... en guise de récompense pour ton audace. Et puisque nous y sommes, me confondrais tu donc avec ton maître? Quoi, dans le genre "nostalgique pathétique tourné vers le passé"? Je crois que tu t'égares. Le passé ne vaut rien à mes yeux hormis à être détruit et c'est ce à quoi je m'emploie. Deirdre a eu la folie de revenir à moi et contrairement à ce qu'on peut penser, je l'en remercie. J'ai la chance unique d'avoir la joie de la détruire, elle et ce qui reste de Derentia.

Elle mit ensuite ses pouces dans les poches et elle surplomba à nouveau Cassandre de sa hauteur.

-Ne te méprends pas, je suis ici uniquement pour mes intérêts. Il se trouve qu'ils rejoignent ceux de Jin, et il a autant besoin de moi que j'ai besoin de son aide et je respecterai cela. Au combat, tu pourras compter sur moi mais pour le reste, je ne vous dois rien. En tout cas, merci tout de même pour l'information. Je te la revaudrais... Enfin, quand je saurai ce que je peux te dire, dit elle en toquant le front de Cassandre du dos de son index et un air ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Kinos
Maître du Destin
avatar

Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Interlude   Lun 1 Mar - 21:20

L'anima attrapa le poignet de l'incarnée penchant la tête sur le côté avec à nouveau un petit air enjouée.

Non, je pensais que vous vous ressembliez sur le point "Faire les choses à moitié". Vous vous contentez de décapiter la tête et vous vous étonnez de voir des cadavres sortir des armoires. Encore que dans son cas, c'était plutôt de l'hésitation...S'il avait tout détruit, il se serait toujours demandé si cela avait été de son propre fait ou si c'était le dragon qui parlait à sa place. Je suppose que tu dois connaître ce genre de sensation.

Elle lâcha le poignet pour ressortir de la monnaie de sa poche.

Ah oui...Une autre chose sur laquelle vous vous ressemblez. Cette manie de me toucher ailleurs que sur les endroits intéressants. Ca me dépasse...Mais j'apprécie l'attention. La confiance doit être gagnée même si dans le cas de Jin, il doit surtout montrer patte blanche avant toute chose.

La pièce vola dans les airs avant d'être rattrapée...
Revenir en haut Aller en bas
Fael Hazrayen

avatar

Nombre de messages : 208
Age apparent : 23
Taille : 1m87
Santé : 9/9

Force : 3
Dextérité : 3
Constitution : 3
Maîtrise des Capacités : 3
Maîtrise de la Res : 2


Fiche de personnage
Points d'Approbation: 0

MessageSujet: Re: Interlude   Mar 2 Mar - 10:41

Fanfaronne, hein? pensa Fael avec un sourire.

L'Anima était du genre à ne pas lâcher une affaire. En matière d'entêtement, Fael venait de trouver son maître. Malheureusement, la mercenaire avait compris que trop s'entêter menait au mur. Dans sa jeunesse, elle avait été pareille et elle en avait payé le prix fort.

Cassandre était un facteur négligeable et Fael commençait à se demander si elle n'aurait pas dû davantage réfléchir avant d'accepter cette "aide". L'Anima risquait d'être un poids dans cette mission au vu des informations qu'elle en avait tiré. Et s'encombrer en plus de quelqu'un avec un sérieux complexe au point de vendre son maître à la première venue et de trouver des points communs là où il n'y avait pas... Sans parler que la damnée ne supportait pas les gens qui tentaient d'asseoir leur force sur elle. De plus, cette discussion devenait franchement ennuyante.

Me comparer avec un pacifiste, quel comble...

Faire les choses à moitié et avoir peur des cadavres, quelle blague pour la mercenaire qui estimait avoir suffisamment fait couler de sang et agir de façon plus ou moins directe pour ne pas entendre un jour ce genre de réflexion.

Quant à la confiance... La confiance, sentiment inutile et abject qui suppose se fier à quelqu'un sans la moindre preuve. Dans le fond, cela avait quelque chose de beau. Dans la forme, Fael savait combien la réalité pouvait être hideuse. Cassandre s'illusionnait, mais ce n'était pas la possédée qui allait la réveiller. D'après ce qu'elle en avait vu, Cassandre ne connaissait pas grand chose du terrain et de la vie. Sans doute n'avait elle servi que quelques fois.

Si elle ne mourrait pas avant la fin de cette mission, quoique... Etant une machine, Jin aurait de quoi la ressusciter... Peut-être apprendrait elle. En attendant, Fael savait qu'elle ne pourrait pas se fier à un tel caractère et elle n'était pas là pour materner une quelconque novice.

Elle soupira.

-Sans doute as tu raison mais nous n'allons pas continuer une telle discussion en ce lieu. Je vais aller payer, prends les clés de la voiture en attendant, dit elle en lui lançant ces derniers.

Elle se dirigea ensuite vers la caisse, s'arrangeant pour se placer hors de vue de l'Anima. Une fois qu'elle fut certaine que Cassandre ne pouvait pas la voir, Fael changea de direction pour aller vers les ruelles. Son estimation du caractère de Cassandre lui faisait dire qu'elle n'aurait pas pu la convaincre de faire demi-tour.

Tu me déçois Fael.
Que...


Fael s'arrêta dans l'obscurité de la ruelle et elle regarda autour d'elle. Personne.

Tu me déçois, reprit une voix douceâtre et emplie de mépris. Sa voix.
Est ce toi?
Tu aurais pu te servir de cette Anima et de son imbécile de maître.

-Comment ça?

La voix reprit, plus véhémente.

Elle te mangeait presque dans la main! Tu ne sais pas ce que tu es en train de perdre! Pourquoi irais tu abandonner tant de ressources proposés?
-La ferme!
Décidément, tu n'as pas changé. Penses tu que ta fierté est plus importante que la réussite?
-C'est maintenant... que tu te décides à te manifester. Après tant d'années de silence.

Fael sentit alors des bras lui étreindre la taille, comme si quelqu'un la tenait par derrière. Un frisson lui parcourut l'échine en sentant un souffle glacé dans sa nuque.

Tout cela changera. Tu as déjà changé...
-... Tires toi.

Elle sentit le sourire de l'Ombre dans son dos.

Oh... t'aurai je offusquée...? Ou bien as tu peur de moi?
-Pourquoi me dis tu tout cela? Pourquoi maintenant?
Je ne faisais que te conseiller... Je suis là désormais... Tout ira bien. Pour nous deux, susurra t'elle à son oreille.
-Et je ne t'écouterai pas... Plus jamais...
Plus jamais tu ne m'écouteras? Allons, ne me dis pas que tu as déjà oublié...

Fael se plaqua alors le dos au mur, celui-ci ne rencontrant que sa surface dure et brutale, comme s'il n'y avait jamais eu personne dans son dos. Elle se prit ensuite sa tête entre ses mains.

-La ferme... Tires toi de ma tête, salope!
Fort bien mais n'oublies pas... moi seule sait ce que tu es. Qui tu es. Ne l'oublie jamais.

La mercenaire releva alors la tête, ébranlée. La présence avait disparu. Elle sut alors que si elle ne se dépêchait pas, Cassandre allait finir par la retrouver. Après un moment à se remettre, elle s'enfonça donc dans les ténèbres de la ruelle, semblables à celles qui hantaient son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interlude   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interlude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interlude.
» 5 interlude
» Une bien miteuse interlude [PV Jimushi Koshiro]
» Interlude [Entre la mission 2 & 3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nhale :: Portes Est, Ouest, Sud et Nord-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit